Société

Père du petit Timéo, privé de son enfant: "Moi, je n’ai rien à cacher"

Le témoignage exclusif d’Antoine S., le père de Timéo, privé de son enfant.


Père du petit Timéo, privé de son enfant: "Moi, je n’ai rien à cacher"
Nous vous révélions[ les dessous de l’affaire Mélodie D., qui, à grand renfort de médias avait crié à l’injustice.]urlblank:http://www.zinfos974.com/Mere-en-detresse-Victime-ou-manipulatrice_a102165.html Elle se plaçait en victime, reprochant au père de son fils de vouloir le lui retirer et à la justice d’être inhumaine. Nous vous livrons aujourd’hui le témoignage du père de Timéo.
 
Jusqu’à présent, il avait souhaité rester discret. "Je ne voulais pas que mon fils voit ce combat judiciaire sans merci quand il sera plus grand. Mais aujourd’hui, je n’ai pas le choix. La mère de mon enfant ne m’a pas laissé le choix."
 
Antoine S. préfère ne pas révéler son nom de famille car son fils porte le même patronyme que lui, et cela pourrait lui être préjudiciable dans le futur. Cet homme de 33 ans, comptable dans le Gard attend depuis plus de deux ans de revoir son fils.
 
"Je respecte les règles imposée par mon ex-compagne depuis le début. J’essaie de ne pas perdre patience pour ne surtout pas risquer de ne plus jamais revoir Timéo. Mais c’est dur".
 
L’histoire qu’il raconte est très différente de celle que Mélodie D. a préparée pour les médias. "Elle a eu une grossesse difficile, c’est vrai. Mais je ne suis pas parti du jour au lendemain. Je me suis occupé de mon fils jusqu`à ses 7 mois, date à laquelle elle m’a poussé hors de notre appartement", explique Antoine S.

Père du petit Timéo, privé de son enfant: "Moi, je n’ai rien à cacher"
"On était liés, j'avais une importance"

La grossesse se passe donc mal, Mélodie est alitée pendant des mois. Après son accouchement en février 2013, c’est Antoine qui prend le relais et s’occupe du nouveau-né nuit et jour. "Je lui donnais le biberon, je m'occupais de tout, et je sentais vraiment qu’une relation profonde était en train de se créer", explique-t-il. Pendant ce temps, sa compagne préfère, selon lui, sortir.

"Je comprenais, elle a eu un passage difficile elle avait besoin de prendre l’air". Il se met même en arrêt maladie pour pouvoir pleinement s’occuper du petit Timéo. "Pendant les sept premiers mois de sa vie, on était très fusionnels. On était liés j'avais une importance".

Puis Mélodie rencontre des problèmes de santé, des douleurs aux jambes. "Après des examens, un des radiologues s’est avancé à dire que les symptômes pouvaient faire penser à une sclérose en plaques. Mais c’était un stade tellement précoce qu’il faudrait attendre deux ou trois rechutes pour confirmer".
 
Mélodie D. avait déjà soustrait Timéo à la garde de son père une première fois

La jeune femme estime alors que le soutien de son compagnon n’est pas assez inconditionnel. "Quand Timéo est né, j’ai arrêté de me laisser faire. Elle me rabaissait sans cesse et là, étant père, je n’ai plus accepté ses humiliations. C’est là qu’elle a pris Timéo pour la première fois, l’emmenant chez sa mère".

Père du petit Timéo, privé de son enfant: "Moi, je n’ai rien à cacher"
Mélodie revient plusieurs semaines après. À partir de ce moment, les choses basculent au sein du couple. "J’ai senti que son comportement changeait, elle avait rencontré quelqu’un" déclare Antoine S. L’homme pense à se rapprocher alors de sa famille, dans le Gard. Mais les choses prennent trop de temps au gout de Mélodie, qui émet des menaces via son nouveau compagnon.

"Au bout d’un moment la situation était vraiment trop lourde. J’ai craqué, j'ai démissionné pour pouvoir partir au plus vite. Le lendemain de mon départ, le nouveau compagnon de Mélodie était dans l’appartement". Le couple se sépare en octobre 2013.
 
"Pour elle, je ne suis qu’un géniteur"

Le couple parvient à un arrangement à l’amiable, et convient que dès qu’Antoine S. est installé, il pourra voir Timéo. Le comptable n’a pas de difficultés à trouver du travail. Il décroche un CDD dès janvier 2014  et six mois après son installation il a déjà décroché un CDI. Sauf qu’entre temps, son ex-compagne a entamé les démarches pour lui faire retirer ses droits de visite.
 
"Il faut dire que dans sa famille, son père était diabolisé. Il était absent et sa mère a tout fait pour l’exclure. Je pense qu’elle cherche à reproduire le même schéma. Pour elle, je ne suis qu’un géniteur".
 
Pourtant, Antoine S. ne lâche pas l’affaire, jusqu’à la cour de cassation. Mélodie D. est déchue de son autorité parentale et doit remettre Timéo à son père. "Chacune de mes démarches n’a servi qu`à répondre à ses attaques. Elle s’est mise toute seule dans cette situation", explique-t-il.
 
Depuis février 2014, Antoine n’a aucune nouvelle de son fils de la part de sa mère, ni aucune photo. Mélodie D. continue de garder son fils de manière illégale, malgré les nombreux mails envoyés par le père de famille.

Antoine S. émet un avis de recherche sur les réseaux sociaux, n'arrivant pas à localiser Mélodie D. à la Réunion
Antoine S. émet un avis de recherche sur les réseaux sociaux, n'arrivant pas à localiser Mélodie D. à la Réunion
Antoine S. a effectué un voyage à la Réunion le 19 juin 2014, ou Mélodie D. prétend avoir de la famille. "En réalité, elle y a un oncle mais ils ne se côtoyaient pas". La mère de la jeune femme quitte également Nice pour vivre à la Réunion avec sa fille. "Le départ était prévu, son nouveau compagnon avait déjà une promesse d’embauche".
 
" J’aimerais juste que l’on redevienne des humains"

Il arrive à poser deux jours de congé, étant fraîchement employé. Commence alors le calvaire pour retrouver le domicile de son ex-compagne. "Je ne l’ai trouvé qu’en fin de journée car j’ai passé la journée à chercher. Je me suis fait accompagner des gendarmes pour tout faire dans les règles mais elle a refusé de leur confier l’enfant. Je suis reparti bredouille et sans même avoir pu serrer mon fils dans mes bras."
 
Antoine S. est donc toujours dans l’attente de pouvoir récupérer son fils. "Je souffre de cette situation depuis trois ans. Je me bats, mais en attendant Timéo n’est pas avec moi. Ce ne sont pas les valeurs éducatives que je veut transmettre à mon fils. J’aimerais juste que l’on redevienne des humains", conclut le père de famille.

Antoine S. a réussi à prendre contact avec le [site hébergeant la pétition en ligne lancée par Mélodie D.]urlblank:http://www.mesopinions.com/petition/justice/sauvons-timeo/20195 via son avocat, Maître Concas. Un droit de réponse, citant le jugement prononcé à l’encontre de la jeune femme est en cours.
Vendredi 17 Juin 2016 - 11:40
Laurence Gilibert
Lu 46985 fois




1.Posté par Dazibao le 17/06/2016 12:04
Triste affaire.......

2.Posté par Eno-noé le 17/06/2016 12:07
Affaire triste et regrettable pour l'enfant !
de nos jours , dans nos écoles , nous rencontrons de nombreuses familles désunies .... et comme tj , ce sont les enfants qui paient les pots cassés !
Triste réalité !

3.Posté par Claude myra sternyte le 17/06/2016 12:13
Merci merci de donner la parole au père , enfin que le vérité éclate . Je tiens juste à signaler que Antoine S . N à JAMAIS attaquer ni dénigré son ex compagne avec qui il a vécu 7 ans avant d avoir le bébé. Comment n as t elle pas vu avant les tares et défauts avant Bizarre non ? Allé Antoine tu es pas seul et l opinion publique fera sont chemin

4.Posté par Nikos le 17/06/2016 12:15
Ah ! Enfin la version du père ! Qui me paraît plus crédible que celle de la mère. Et là bien entendu pas d'association pour son soutien ! Personne pour l'épauler dans ses démarches. Tout est fait pour les femmes et on néglige les hommes ! A croire qu'on vaut rien, et tout ça à cause de certains simples d'esprits alcooliques qui font des conneries envers les femmes et maintenant tous les hommes sont dans le même panier. . . Moi je soutien ce père en difficulté, courage bonhomme !

5.Posté par Antipode le 17/06/2016 12:24
Bon courage garçon, ta cause est juste !

6.Posté par Citoyen le 17/06/2016 12:25
Solidarité masculine.
Nous allons traquer Mélodie D. et la retrouver.
Courage Antoine, la masse silencieuse guette.
Cette mère est clairement un ennemi pour son enfant.

7.Posté par Autre papa le 17/06/2016 13:09
C'est fou, j'ai l'impression de lire mon histoire. Une mère reproduisant exactement le même schéma dans lequel elle a grandi sous fond de mensonge et d'infidélité, qui vous fout à la porte une fois qu'elle a eu ce qu'elle voulait , l'enfant et qui va tout faire égoïstement pour vous empêcher de le voir. Avec un super argument très rationnel et repris par beaucoup de femmes: "je l'ai porté neuf mois donc c'est mon bébé ". Et bien sûr plus tard elle dira à son fils "c'est papa qui t'a abandonné". On parle souvent d'une maturité plus affirmée chez la Femme, faut croire que chez certaine on fait un bébé pour faire comme les copines mais on regrette après de ne plus être aussi indépendante et au contraire d'avoir des responsabilités.

8.Posté par cloe le 17/06/2016 13:43
comme quoi, il faut toujours avoir les deux versions afin de se faire son avis.
quand je pense que j'ai signé la fameuse pétition...
J'espère que la mere deviendra raisonnable et que ce père de famille puisse revoir son fils.
conclusion, je me laisserai plus me faire avoir

9.Posté par Fabiho le 17/06/2016 13:51
Comme dit l'adage : "qui n'écoute qu'une seule cloche n'entend qu'un seul son !" J'ai signé la pétition de madame un peu vite il y a qq semaines et souhaite retirer ma signature après avoir lu cet article (comment faire ?). J'espère que ces parents finiront par s'entendre, dans l'intérêt du petit Timéo.

10.Posté par guerre homme femme le 17/06/2016 14:43
Malheureusement , situation de détresse , connue par beaucoup d'hommes. Les institutions semblent être toujours être favorables aux femmes.
Inversons les rôles , une femme se trouverait dans la situation de cet homme, qu'il serait déjà embastillé, traqué .
Vrai ou Faux ?

11.Posté par Nikos le 17/06/2016 15:14
Tu m'étonne ! Dès qu' une femme se dit victime les associations féministe veulent s'arracher l'affaire pour écraser le mec ! A croire que toutes occasions sont bonnes pour se faire remarquer et démonter l'image de l'homme. . . Oui y a des "cons " qui méritent la prison et même plus.., mais arrêtez de dénigrer l'homme bordel ! Associations ou personnes qui l'ont aidé de près ou de loin doivent aussi répondre devant la justice au même titre que cette Mélodie D! !

12.Posté par voyelle le 17/06/2016 15:27
y en a tellement de cas similaire que ça devient inquiétant que ça se banalise comme ça.

13.Posté par Claude myra sternyte le 17/06/2016 15:32
Merci de vos post . Et merci aux journalistes qui cette fois on creusé un peu plus loin ,dommage que cela ne se sois pas fais bien en amont. Mais je reconnais à leur décharge que mélodie D. Brille par son génie à embrouiller son monde si il y a un domaine où elle excelle c bien la manipulation. Merci de soutenir Antoine . Et n oublier pas d en parler autour de vous merci . A oui , si je connais le sujet c est que je suis la maman d Antoine et donc la mamy de Timeo, sachez que pas un jour nous ne sessions de pensé à lui .

14.Posté par Antoine le 17/06/2016 15:47
Je vous remercie pour vos commentaires de soutien, je ne fais que rétablir la vérité. Pour les papas je suis disponible si vous avez besoin d'aide, conseil. Déja le maître mot est la patience, le courage, rester calme car elles attendent nos erreurs la moindre faille, veulent nous faire péter un plomb. Surtout pas... Toujours rester irréprochable la vérité éclate toujours et croyez moi la justice n'est pas si injuste qu'on le croit...

15.Posté par Elle le 17/06/2016 16:37
Peu importe qui dit vrai (probablement un mix des 2 versions). Mais bon sang ya un môme au milieu ! Rien que pour lui, arrêtez de bouder, de faire des caprices ! Conduisez vous en adultes (que vous êtes sensés être) pour que ce gamin puisse grandir, de grâce !

16.Posté par Destin le 17/06/2016 16:37
J'en connais qui se sont approprié les enfants en se séparant du conjoint... A l'âge adulte, les enfants ont enfin pu se faire leur propre jugement et n'ont plus parlé à la personne malhonnête, mais rien ne se répare malheureusement :/

17.Posté par directeur le 17/06/2016 18:08
J'ai souvent rencontré des pères qui racontent des histoires à dormir debout ...
On les appelle manipulateurs ou encore, pervers narcissiques. Ils sont séduisants, sympathiques, parfois réservés, ils plaisent par leur côté charmeur et flatteur. Mais très vite, à leur contact, un malaise s’installe. Et leurs victimes , leur ex-conjointe , entrent dans une spirale infernale de culpabilisation et de dévalorisation. Véritables dangers pour notre intégrité physique et mentale, les manipulateurs sont des personnalités narcissiques qui représentent un vrai danger pour leurs enfants !
Ce sont des comédiens-nés !

Prudence !

Donc , attention ! Ne nous laissons pas embobiner par ces belles paroles ! Ce sont des personnalités hautement toxiques qui se cachent sous ces différents masques.

18.Posté par abdoula le 17/06/2016 18:48
...Et quelle décoration on donne à cette radio commérage qui sauve les pôvres âmes sclérosées, qui ne contrôle rien lorsque les paumés viennent chialer au devant des phénomènes pseudo-journalistes ou animateurs la pompe pour faire fonctionner plein gaz les téléphones activant la boite d'argent plus fort que les radars de vitesse sur les routes!!! ...bande de minables

19.Posté par abdoula le 17/06/2016 18:48
...Et quelle décoration on donne à cette radio commérage qui sauve les pôvres âmes sclérosées, qui ne contrôle rien lorsque les paumés viennent chialer au devant des phénomènes pseudo-journalistes ou animateurs la pompe pour faire fonctionner plein gaz les téléphones activant la boite d'argent plus fort que les radars de vitesse sur les routes!!! ...bande de minables

20.Posté par A m"diter le 17/06/2016 18:56
Je suis une mère de famille outrée par le comportement si peu maternel de cette femme. Je ne comprends pas une chose: si le père a tous les papiers lui confiant la garde de l'enfant par la justice COMMENT cela se fait-il que lorsqu'il s'est présenté au domicile de la mère avec les gendarmes, ces derniers ne l'ont-ils pas pris ou encore ramené tout ce monde au poste?
Que de temps de perdu!
P.S: faites un annonce sur radio freedom, vous serez sûr d'avoir des nouvelles!

21.Posté par Antoine le 17/06/2016 19:49
Directeur, c'est exactement ça vous avez bien décrit sauf que pour le coups moi c'est inversé c'est la mère malheureusement qui est comme ça. Moi je dois toujours me justifier de ses dires mais quand on creuse on voit aisément le vrai du faux... Je pense qu'entre le précédent article et celui-ci j'ose espérer qu'avec les preuves que moi je donne... On aura vu clairement la vrai situation... Que tout ça se finisse au plus vite et que Timeo ai une vie enfin équilibré, je demande que ça moi depuis le début mais faut être deux malheureusement.

22.Posté par ASSOCIATION DE DEFENSE DES PERES PAIRE 2 COEURS le 17/06/2016 20:12
Bonjour,

Nous contacter si on peut vous aider.

BARSAMIAN Bernard
Président

06 92 32 78 35 ou 02 62 68 16 00 email :assopaire2coeurs@hotmail
compte Facebook tapez BARSAMIAN bernard

23.Posté par Yohan.s le 17/06/2016 21:02
Le plus grave dans tout ça c'est qu'une personne déranger psychologiquement ne doit pas garder un enfant. ON TE SOUTIENS FORTEMENT ANTOINE.S

24.Posté par Marine le 17/06/2016 21:16
Je comprends pas comment elle peut refusé de donner l'enfant alors que vous y êtes aller avec la gendarmerie et que vous avez la garde , est ce normal?


Perso je l'aurais pris de force ... Je vous souhaite énormément de courage ayant eu un petit garçon il y a quatre mois je ne conçoit pas qu'on me l'enlève et je priverais pas le papa non plus qui y est aûtant attaché que moi .
Les femmes n'ont pas tout les droits quand même ...
Courage , courage , courage ...

25.Posté par sans plus le 17/06/2016 21:21
antoine j'aimeré bien que tu prennes contact avec la chaine de TV antenne réunion pour qu'il rétablisse la vérité en te donnant une interview parce que franchement comment ils ont fait un reportage sur cette femme en te faisant passant pour un monstre sa me répugne.
essaie meme d'attaquer cette chaine pour diffamation atteinte à la vie privée enfin un truc lourd puisque faire un sujet sensible comme ça sans le moindre travail d'investigation! franchement une bande de journaliste d'amateurs antenne réunion tellement il veut faire du scoop:!
attaque les en justice avec publication de leur condamnation en encadré pendant une semaine durant tous leurs JT! pff et ça ose s'appeler journaliste

26.Posté par Antoine le 17/06/2016 22:58
Papatimeo2013@gmail.com

J'ai crée cette adresse mail, est-ce que quelqu'un pourrait m'envoyer le fameux reportage passé sur TV antenne réunion svp ?

Je vous remercie d'avance.

27.Posté par ROSE974 le 17/06/2016 23:13
Bon courage Monsieur. Pourquoi empêcher un père (ou une mère) de voir son ou ses enfants ? Les enfants ont besoin de leurs 2 parents. J'ai perdu mon père très jeune et cela a été un manque toute ma vie et je trouve inadmissible qu'une mère ou un père règle ses problèmes de couple en privant un enfant de l'amour de l'autre parent.

28.Posté par papa compréhensif le 17/06/2016 23:16
COURAGE à cet homme dans son long cheminement avec son enfant, lequel de la chance d'avoir un papa l'aimant aussi formidablement !!!

29.Posté par sans plus le 18/06/2016 10:43
antoine tape sur le site l'info. re et cherche dans les archives

30.Posté par cloe le 18/06/2016 10:49
Freedom, Rtl réunion ( j'ai entendu l'appel pour pétition également sur Rtl) les journaux TV et papier, devraient vérifier leurs sources. car c'est quand même grave.
merci z info 974 de nous ouvrir les yeux

31.Posté par cafrine le 18/06/2016 10:59
Pour la journaliste : on écrit "soutien" et pas "soutient" > petite règle soutien : nom commun masculin, soutient : verbe soutenir conjugué à la 3ème personne du singulier...

32.Posté par laulo le 18/06/2016 18:43
Quelle que soit la tristesse de cette histoire, je m interroge sur la présence de cet article en une de zinfos.
Bref ca devient une guerre d agences de com semble t il.

33.Posté par Claude myra sternyte le 18/06/2016 22:37
Et oui si le gendarme avait eu la présence d esprit de demander à voir le petit Timeo il aurait constaté que le bb n était pas dans la chambre. Il était caché chez la mère de mélodie ( source d un ancien copain de mélodie ) . Quant a la justice elle fait son chemin, pas rapidement certe. ... mais Antoine emplois des méthodes légales. La chambre de Timeo est prête, ces cousins l attendent , et sa famille paternel ( ouï il en a une ) ont préparaient de jolis présents pour sa venue

34.Posté par Fidol Castré le 19/06/2016 07:46
Encore une famille détruite et un enfant bousillé. Les ravages du féminisme. Chut...il ne faut pas le dire...ce n'est pas politiquement correct.

35.Posté par windfab le 19/06/2016 10:04
J'ai failli vivre la même histoire, sauf que quand la justice m'a donné raison, c'est moi qui avait la garde des deux enfants, que la mère n'avait pas les moyens d'assumer, ni psychologiquement ni matériellement.
Par la suite, les enfants ont pu la voir, autant que voulu.
Pour beaucoup les enfants ne sont que le moyen de toucher les allocs (ils appellent ça leur "salaire")...

Moi non plus je ne comprends pas pourquoi la justice ne fait pas appliquer sa décision manu militari !
il faut que force reste à la loi, n'en déplaise aux lobby féministes.

Moralité : courage Antoine !...

36.Posté par LOUISE le 19/06/2016 17:25
Enfin! La parole donnée au père! Et pourtant je suis une femme! De tout cœur avec vous Antoine, dans ma famille aussi une maman manipulatrice a tenté d'exclure un papa de la vie d'un enfant. Je compatis. Ne lâchez rien, pour la santé psychique de votre enfant!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales