Politique

Marie-Luce Penchard ne fait pas l'unanimité... surtout en Guadeloupe

A peine annoncée, la nomination de Marie-Luce Penchard comme Secrétaire d'État chargée de l'Outre-mer suscite déjà de nombreuses réactions, surtout chez elle, en Guadeloupe.


Marie-Luce Penchard ne fait pas l'unanimité... surtout en Guadeloupe
Quelques heures après sa nomination, on sait déjà que Marie-Luce Penchard a un point commun avec Nicolas Sarkozy : elle ne laisse pas indifférent. Sa nomination au poste de Secrétaire d'Etat chargée de l'Outre-mer à peine annoncée que les réactions ont fusé. Première ultra-marine à prendre en charge le portefeuille des DOM, c'est de chez elle, en Guadeloupe, que le vent a soufflé le plus fort.

Gabrielle Louis-Carabin, Présidente de l'UMP Guadeloupe, qui s'était déjà opposée à ce que Marie-Luce Penchard soit tête de liste de l'UMP pour l'Outre-mer aux Européennes et avait voté Harry Durimel (Europe Ecologie), est immédiatement montée au créneau. Sur le site DOMactu.com, elle annonce sa démission de l'UMP : "Je me sens trahie. J’ai créé l’UMP Guadeloupe contre vents et marées. Aujourd’hui, je prends ma liberté. Je refuse de rester pieds et mains liés". Avant d'ajouter : "C’est une Guadeloupéenne, certes. Mais, elle n’a aucun mandat et n’est pas une femme d’engagement. C’est une injure à la démocratie".

Domota indifférent

Nicolas Sarkozy, qui a nommé Marie-Luce Penchard juste avant son voyage aux Antilles, peut-être dans l'espoir de calmer les esprits, sera donc non seulement attendu de pied ferme par la population mais arrivera également dans un contexte tendu au sein même de son parti politique. Car la nouvelle secrétaire d'État, qui n'a d'ailleurs jamais été élue par les urnes, comme Rachida Dati lorsqu'elle avait été nommée Garde des Sceaux, est loin de faire l'unanimité en Guadeloupe où on lui reproche notamment de s'être éloignée de son île natale : "Après avoir passé tant de temps en Hexagone, à Paris notamment où elle est devenue une proche de Sarkozy, est-elle une toujours domienne?", peut-on lire sur le site fwiyapin.fr.

Symbole de la protestation guadeloupéenne, Elie Domota s'est contenté d'un : "Je n'ai pas de réaction particulière", à l'agence de presse Reuters. Avant d'ajouter quand même que : "Ce n'est pas la personne qui nous importe, ce sont les réponses aux revendications des travailleurs et aux revendications que porte le peuple guadeloupéen".

Il y a quand même une personnalité guadeloupéenne qui doit être heureuse de cette nomination, c'est la sénatrice Lucette Michaux-Chevry, maire de Basse-terre, amie proche de Jacques Chirac, ancienne ministre et présidente de la Région Guadeloupe et accessoirement... mère de la nouvelle secrétaire d'État. Sur son blog, elle s'est fendue d'un très neutre : "Bravo à cette jeune Guadeloupéenne, candidate valeureuse aux dernières élections européennes". Elle s'est tout de même montrée plus volubile à l'antenne d'Europe 1 : "En tant que mère, c’est quand même une fierté de voir son enfant occuper un poste de responsabilité. Je suis en fin de carrière, elle réalise mon rêve".

"Ce que Jégo n'a pu obtenir, Marie-Luce Penchard l'obtiendra"

Autre appui pour Marie-Luce Penchard, plus surprenant celui-là, celui du Président de la Région Guadeloupe, le socialiste Victorin Lurel. Sur le site de La Tribune, il déclare qu'"avec une Guadeloupéenne au poste de commande, ce que Jégo n'a pu obtenir, Marie-Luce Penchard l'obtiendra". Ajoutant même que c'est la fin des décisions "mégotées, pesées et soupesées par Bercy, et parfois la présidence". Plutôt étrange de la part d'un homme qui était pressenti pour le poste mais qui avait écarté cette hypothèse dès que la rumeur avait commencé à s'étendre.

Enfin, on peut voir la situation de manière beaucoup plus simpliste. C'est notamment le cas de Patrick Lozès, président du Cran (Conseil représentatif des associations noires de France) qui, sur son blog, résume la pertinence des nominations à la couleur de la peau des ministres : "Si je salue la nomination de Nora Berra et Marie-Luce Penchard, je note qu'avec le départ de Rachida Dati du ministère de la Justice, il n’y a désormais plus de ministre de plein exercice symbolisant la diversité au gouvernement".
Mercredi 24 Juin 2009 - 15:00
Benjamin Postaire
Lu 3072 fois




1.Posté par HD le 24/06/2009 16:13
Toutes les analyses qui sont faites, c'est du pipeau. Penchard a été élu en récompense de services rendus. (Ceux de la maman trainée en justice non pas avec des casseroles, mais des marmittes d'affaires plus ou moins louches emagasinées sous son régne, avec la bénédiction et dans le giron de Chirac pour les voix des présidentiels). Allons bon, voila une petite secrétaire de parti, même pas conseillére municipale propulsée secrétaire d'état , même chez elle, elle est décriée... Si ce n'était pas dramatique pour notre avenir , je me marrerai.

2.Posté par denan le 24/06/2009 17:50
Et alors.... l'homme politique qui n'a pas de casseroles et de marmites est prié de se montrer!!! Apprenez poste 1 en politique on ne veut pas de sentimentaux.Ce n'est par hasard que Vergès , Annette j'en passe et des meilleurs sont toujours au pouvoir!!! La population vote pour eux , c'est à croire que nous avons les élus que nous méritons.Vous ne connaissez pas la situation alors arrêtez de gémir car c'est pitoyable. A Moins que vous aviez prévu une de vos personnalités politiques .....

3.Posté par babaorhum le 24/06/2009 19:42
Si elle gère l'Outre-Mer comme la soi-disant remise en marche au sein de l'UMP local, chapeau
Elle ne répond même pas aux courriers des militants !
Nicolas Sarkozy aura du boulot à contenir et à calmer les troupes antillaises que cette nomination ne séduit pas du tout. Bon courage Monsieur le Président
Autre gadget qu'elle risque de nous offrir : missionner sa grande amie "Françoise V...... l'africaine", pour faire figurer une "Réunionnaise" dans son staff, là on est foutu.....

Je suis presqu'à regretter Yves Jégo !!!!

Qui vivra verra......

4.Posté par kiki le 24/06/2009 22:20
Quelle est la réalité de cette nomination ? Faut-il s'attendre à des coups de bâton pour avoir oser dire ce que nous pensions de la protégée du locataire de l'Elysée ?
Monsieur Jégo a fait du bon travail. Tout le monde s'accorde à le dire.
Par contre, qu'a fait Luce Penchard, à part sa mémorable raclée aux Antilles pour les Européennes ?
Mais alors ce qui me fait bondir, c'est l'allégeance des trois élus, Virapoullé, Robert et Victoria.
Quels courageux. On est bien servi.

5.Posté par momo le 24/06/2009 22:22
sur l'outre mer notre président Roi sarko est aux abois.....et la favorite M.L.Penchard à profiter de cette situation et nos élus UMP de la Reunion n'ont plus aucune influence sur les decisions de l'outre mer.Mrs Vira,Victoria,Robert,.....ne compte plus.....c'est le retour en force de N.Dindar grande copine de penchard......exit Mr simonetti et consort.
L'UMP Reunion à des soucis à se faire avec cette guierre des chefs......Le PCR et ses alliés peuvent dormir car en face c'est le chaos.......

6.Posté par eLI le 24/06/2009 22:43
Jego a été foutu à la porte , il a osé s'attaquer aux monopoles et aux békés surtout c'était courageux ou inconscient de sa part ? .avec cette dame aucun risque, c'est la grande bourgeoisie.....

7.Posté par HD le 25/06/2009 10:51
Réponse post 2.
D'abord je ne gémis pas , j'émets une opinion qui peut être ne va pas dans le sens de votre réflexion.
Quand vous dites "la population vote pour eux" c'est faux!
Exemple: l'élection du conseil général. Les électeur ont voté pour une majorité de droite. Les tripatouillages, compromissions de derniére minute de N Dindar ont fait que la majorité à basculée à gauche. Voila ce que je dénonce. D'ailleurs ne vous y trompez pas, aux états généraux les Réunionnais dénonce le systéme et réclame nt 1 mandat, 1 élu et l'exclusion de toute élection ceux qui ont été condanné par la justice. Quand à moi je n'ai pas prévu de personalité politique, j'attends simplement d'eux qu'ils fassent correctement leur job dans la transparence et l'honnéteté. ( voir l'article 1er page de zinfos)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales