Faits-divers

Départs de feux dans les hauts, notamment au Maïdo


Image prise de l'echangeur de l'Eperon (Rte des Tamarins)
Image prise de l'echangeur de l'Eperon (Rte des Tamarins)
Mardi après-midi, un premier signalement de départ de feu a été reçu à 14h56. Plusieurs foyers se sont déclarés simultanément. Si, au départ, trois foyers (Piton Rouge, Grand Bénare et Tévelave) étaient en fusion et menaçaient directement 30 hectares de végétation, les autorités parleront, avec plus de certitudes de cinq foyers distincts en fin de soirée de ce mardi 25 octobre. Les départs de feu sont survenus au cœur du massif forestier dans des zones très difficiles d’accès. Des moyens importants ont été engagés au sol dès 15h30 avec 66 sapeurs pompiers dont les personnels du détachement héliporté et 4 groupes d’intervention feux de forêts (GIFF) qui ont été renforcés dans la nuit. Le colonel Jacques Vandebeulque, patron du SDIS, confirmait hier soir le déploiement d'environ cent hommes prévu au cours de la nuit. L'un des foyers, qui s’était déclaré plus au Nord, aux abords du Piton des Orangers, allait être traité par deux hélicoptères bombardiers d’eau. Optimiste, le commandement des sapeurs pompiers, le commandant Henri Claude Pothin (centre Sud Réunion) affirmait que celui-ci était en cours d’extinction. Comme si la tâche n'était pas déjà assez grande, un feu s’est déclaré sur le chemin des Anglais dans l'après-midi de mardi à La Possession. Deux hectares sont partis en fumée. Le feu a été maîtrisé par un GIFF et un hélicoptère bombardier d’eau. Ce dernier départ de feu est venu lever les derniers doutes sur le caractère criminel de tous ces départs de feu en un laps de temps très réduit. Vers 20h, un poste de commandement temporaire était installé au Maïdo, à quelques kilomètres seulement des premiers brasiers. Une initiative qui rappelle à s'y méprendre à ce qu'avaient vécu en 2010 les soldats du feu. Déjà 30 hectares seraient déjà partie en fumée estime Pierre Sigala, responsable du secteur Ouest à l'ONF. Pour comparaison, le gigantesque incendie de l'année dernière avait détruit 780 hectares en un peu plus d'une semaine.

L'énorme panache de fumée aura surpris plus d'un automobiliste de la route des Tamarins
L'énorme panache de fumée aura surpris plus d'un automobiliste de la route des Tamarins

Le village de Petite France n'a pas dormi tranquille cette nuit
Le village de Petite France n'a pas dormi tranquille cette nuit
Mardi 25 Octobre 2011 - 16:36
Lu 3481 fois




1.Posté par Fab le 25/10/2011 19:39
Au début en voyant la fumée de loin j'ai cru à une éruption. Mais arrivé chez moi un triste spectacle m'attendait. 3 départs simultanés à priori, la piste criminelle ne fait quasiment aucun doute. Des pyromanes de cette ampleur à la Réunion, on n'avait jamais vu. Et on en avait pas besoin.

2.Posté par noe le 25/10/2011 19:57
Qui va-t-on encore accuser ?
Ces incendies tombent mal ...il fait chaud , il ne pleut pas ...c'est sec ....
Nos vaillants pompiers sont sur le terrain pour essayer de combattre cet ennemi rempli de chaleur qui essaie de vous brûler et prendre votre âme ....La mort les guette à chaque pas dans ces sentiers pierreux ...

Que Dieu les vienne en aide !

3.Posté par zanimo le 25/10/2011 21:50
NOE, TA GUEULE !!!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par la maitresse le 25/10/2011 23:31
2.Posté par noe

Que Dieu les vienne en aide !


ou c'est t'y que t'as appris a causer coma?

5.Posté par Troll le 26/10/2011 00:50
On verra si la tumeur ne se transforme pas en cancer generalisé, comme le disait fierement un SP cadre il y a quelques jours

6.Posté par Charly le 26/10/2011 04:33
Bon sang de bois on attend quoi pour faire revenir le Dash? En deux jours il avait résolu le problème l'année dernière!

7.Posté par beati pauperes spiritu... le 26/10/2011 05:03
et une camisole de force et une cure de tranxène pour Noé...

"et je lis dans l'article: "trois foyers étaient en fusion..." Vous avez dit "fusion"? Je pense qu'ilo n'y a ni fusion ni fission, même s'il faut faire fissa...

8.Posté par papy la morale le 26/10/2011 06:59
Avec les moyens modernes de surveillance et de détection par satellite qui scrutent toute la surface de la planète, il doit être quand même possible d'arrêter ce ou ces fous furieux qui s'amusent à provoquer ces incendies à coup sûr volontaires. Lorsqu'il y aura un vrai drame touchant un de leurs proches, on verra si ces inconscients rigoleront encore. A ce stade comportemental, je me demande d'ailleurs, si ces abrutis ont encore un semblant de conscience...

9.Posté par noe le 26/10/2011 14:06
P4 : ma maîtresse

mon métress lé ni èd da moin ...
"Métress o ma mes tresses , sse ...band na té èm pa moin tro , moin té povr , zot té ém sat nana ti kat sou ....la lang lé dir quen ti bat pa dan ki moun ...."

En tout cas merci "mes tresse" , mi èm maou !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales