Politique

Affaire des quotas : Claudy Siar parle de "petit racisme entre amis"

Le tout nouveau délégué interministériel pour l’égalité des chances des français d’Outre-mer, Claudy Siar, sort de sa réserve sur l'affaire de discrimination qui traverse l'instance suprême du football français. Celui-ci parle de "petit racisme entre amis", tout en regrettant les excuses limitées du sélectionneur Laurent Blanc.


Affaire des quotas : Claudy Siar parle de "petit racisme entre amis"

Une semaine après les révélations sur les directives d'une probable discrimination sur la double nationalité des jeunes joueurs français par la Fédération française de football (FFF), Claudy Siar exprime la vision de l'institution qu'il représente désormais. La délégation interministérielle pour l'égalité des chances des français d'Outre-Mer était, jusque-là restée en retrait de cette affaire.

"Les propos tenus lors de la réunion du 8 novembre 2010 à la FFF sont révélateurs d’un air du temps délétère où une certaine parole se libère", explique Claudy Siar dans un billet.

Celui-ci ajoute que le fait de compter le nombre des joueurs noirs en équipe de France dans les plus hautes instances du football français donne écho aux propos tenus par le passé par certains hommes politiques.

"Une évidente absurdité"

Il poursuit : "La probable affaire de ce 'petit racisme entre amis' traduit le malaise de notre pays (…). L’évidente absurdité d’un tel débat montre que les arguments sur la bi-nationalité de ces jeunes avancés par les responsables de la FFF, le DTN, François Blaquart et Laurent Blanc ne sont qu’un fumigène pour masquer une conversation détestable dont le sélectionneur s’excuse aujourd’hui, mais 'sans rien retirer'", regrette le délégué.

Claudy Siar est le nouveau délégué interministériel à l'égalité des chances des Français d'Outre-mer depuis le 29 mars dernier. Le guadeloupéen, connu pour être producteur de musique, chanteur et animateur dans l'audiovisuel, a remplacé Patrick Karam qui était en poste depuis quatre ans.

Rattaché au Premier ministre, le délégué interministériel a pour mission, sous l'autorité du ministre de l'Outre-mer, de prévenir les difficultés spécifiques que rencontrent en métropole les Français d'Outre-mer et de faciliter leurs relations avec leurs collectivités d'origine. Il veille, en outre, à la reconnaissance et à la diffusion en métropole des cultures d'Outre-mer.
Jeudi 5 Mai 2011 - 16:03
Ludovic Grondin
Lu 2687 fois




1.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 05/05/2011 16:19
D'après le parisien, cité par rue89, les réunions de la FFF ont déjà été plusieurs fois enregistrées par des administrateurs choqués par ce qui s'y disait. Il semblerait que ce ne soit pas la première fois que ce genre de propos y est tenu, voir que ce serait même habituel.

2.Posté par GRENADE974 le 05/05/2011 16:36
Il arrive après la bataille, c'est de l'amateurisme.

3.Posté par Khol PATEX le 05/05/2011 16:43
On attend les premiers enregistrements (réalisés par Judas bien sur...) de La Cène pour savoir ce que pouvaient raconter ses satanés apôtres. On sait aujourd'hui que Jésus avait l'objet d'une mise à pieds (le temps d'un miracle ascensionnel) suite à certaines "révélations" ...
Accusés dans un premier temps de sectarisme dans les vestiaires, Simon, André, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy et Thomas ont réagis aux propos tenus par Judas Iscariote lors d'une conférence de presse tenue au bas du Golgotha en précisant que jamais le problème des quotas ne fut évoqué par Jésus et que Simon le zélote, Juda de Jacques, et Judas Iscariote ne descendirent du bus que de leur propre volonté. Amen.

4.Posté par Zorba le 05/05/2011 17:02
Blanc est défendu par les blancs : Dugarry, Lizarazu, Zemmour, Bertrand et il est descendu par les noirs : Siar, Diouf, Vieira,Thuram. C'est assez extraordinaire! Si cette situation est représentative de la société française on peut dire alors que cette société à des pieds d'argile.

5.Posté par le taz le 05/05/2011 19:18
la société française est tout simplement en train de se réveiller. Et pas dans le bon sens du terme ;la police de la pensée qui dénonce à tout va, et les gens qui en ont raz le bol qui voteront FN. Une poignée voulait imposer à tous de la mixité, et on est en train d’aboutir à des communautarismes racistes qui engendreront une société invivable. Bravo à vous, on vous avait pourtant prévenu depuis 30 ans, que cela ne marcherait jamais.
depuis 30 ans, l'idéologie pseudo-humaniste de gauche nous impose, dans un silence que peu pouvait dénoncer, la fin de la nation, le socialisme à la sauce internationaliste et le début du tout métissé, que si on faisait un sondage dans l'opinion, 80% des gens n'en voudrait pas; sauf que depuis les années 80, la mutation de la société a été engagée, la police de la pensée mise en place avec les lois et les assocs qui font des procès à tout va.
et aujourd'hui, la police de la pensée attaque à tout va, médiapart et ses révélations ridicules, sos racisme et ses tentatives de faire taire et de museler la parole de certains... voire même de faire virer les gens…bref, des petits totalitaristes qui veulent éliminer tout ce qui ne pense pas comme eux, n’est pas bobo bien-pensant comme eux.
et la capacité de nuisance de ces flics de la bonne pensée est telle que tous les jours, ils pourront dénoncer les mots, les travers d'esprits, les utilisations de quelques mots clé ("blacks", "arabe", "quotas", etc) par tout ceux qui ne se sentent plus à l'aise dans une société ou la liberté de choix n'existe plus; ou la liberté de chacun dans ses choix doit maintenant (merci qui ??) obéir à l'obligation (faite par la police de la pensée) de peser le pour et le contre, de compter, et d'aboutir in fine à se faire imposer un choix sous peine d'être traité de racistes, de fachos, etc...
Voila le résultat du grand mélange que souhaitait une poignée d'idéalistes trotskistes bien implantés aujourd'hui dans des médias qui n'hésitent pas à vous trainer dans la boue. Et je pense que cette société, révée en mixité, est en train d'aboutir à un cauchemar ou la presse bobo trotskiste ou pseudo-humaniste va accuser de raciste tout ceux qui prononceront dans le mauvais ordre les fameux mots clés. Au revoir la liberté de choix, au revoir le droit de faire ce que l'on veut, vive la dictature de la bien-pensance qui aboutira à une société de la suspicion, à une société de petits totalitarismes et surtout à une société de l'échec... cela dit, l'échec, on y est déjà. Comme tous les pays qui font le constat du ratage des intégrations de population ayant trop de différences culturelles.
Bienvenu dans un monde qui devait être heureux dans la mixité, qui se traite de raciste tous les jours !!! bravo et merci aux irresponsables. Le FN s’en frottera les mains longtemps…

6.Posté par payet le 05/05/2011 19:13
que ce monsieur siar balaie devant sa porte. il a soutenu la tribu Ka et dieudonne. Il est pas exemplaire et devrait commencer par s'excuser
on attent aussi d'un délégué qu'il ne fasse pas que se plaindre mais agisse aussi
qu'a t il fait concretement? a t il déposé plainte? a til demandé une sanction à son collegue jouahnno?
Rien de tout ca
Bref encore un inutle

7.Posté par le congo chez tintin le 05/05/2011 20:28
Claudy Siar, l'afro suprémaciste copain de Dieudonné et de la funeste organisation raciste (dissoute pour tel) et ouvertement antisémite nommée tribu ka vient nous faire la leçon sur le wacisme....en tant qu'expert !!!

http://www.lepoint.fr/politique/cette-nomination-qui-embarrasse-l-elysee-30-03-2011-1313316_20.php

Le Canard enchaîné révèle également des déclarations déconcertantes de Siar concernant, cette fois-ci, la Tribu Ka. Voilà ce que Claudy Siar disait de cette association antisémite prônant la défense du "peuple noir", aujourd'hui dissoute : "On a un extrémisme qui résulte du rejet constant de nos populations dans notre propre pays. À un moment donné, il est normal que les gens se radicalisent. (...) Je ne jetterai jamais la pierre à la Tribu Ka, par exemple, même si je ne suis pas d'accord avec certains de leurs propos." Là encore, le successeur de Patrick Karam prend ses distances : "J'ai écrit un communiqué en 2005 expliquant pourquoi je me désolidarisais de la Tribu Ka. Je n'ai jamais été proche de ces gens-là, à tel point que je les ai interdits d'antenne sur ma radio." Le futur délégué interministériel, qui prendra ses fonctions le 18 avril, esquisse toutefois un mea culpa : "Avec le recul, je peux estimer que mes choix étaient de mauvais choix." Contacté par Le Point.fr, l'Élysée affirme qu'il n'était pas au courant des propos de Claudy Siar.




Moi il me semble que c'est lui qui devrais dégager, fissa encore !!!

Le Liberia manque de cerveaux, il y serait très bien...on a pas à supporter cette engeance sur notre sol plus longtemps !

8.Posté par fiuman le 05/05/2011 21:01
Le taz a tout dit................................attendons 2012

9.Posté par Tanbi le 05/05/2011 22:28
5.Posté par le taz le 05/05/2011 19:18

Euhhh...j'ai pas compris votre post une peu blougui boulga...Vous pouvez répéter clairement votre pensée...

10.Posté par Xavier François le 05/05/2011 21:40
"Les propos tenus lors de la réunion du 8 novembre 2010 à la FFF sont révélateurs d’un air du temps délétère où une certaine parole se libère"
Mr Claudy SIAR se rend-il compte de ce qui a libéré cette "certaine parole" - qu'on qualifie parfois de décomplexée -. Se rend-il compte que ceux qui ont contribué à cette libération se nomment sarkozy, Hortefeux, Guéant... Comment peut-il paraître s'élever contre cela et être le "délégué ministériel à machin" de cette même équipe ? ! Ah ce que l'on peut gober pour un strapontin... Fait pitié !

11.Posté par dominique le 06/05/2011 01:19
tous les problemes du sport actuellement c'est qu'on donne trop le pouvoir a ces footballeurs. ils sont devenu journalistes entraineur etc... Des jeunes passent des diplomes pour avoir ces postes , mais si ils n 'ont pas un nom , J'ai toujours trouver ce monsieur blanc pas tres a l'aise a l'oral , avant d'etre entraineur de l'equipe de france Voyez comment il a fini avec ses joueurs de bordeaux .Pensez a l'interview qu'il a donne sur canal avant d'etre selectionneur . Pour moi si on devait prendre un footballeur , j'aurai pris deschamp. Il etait le capitaine de l'équipe de france .

12.Posté par le congo chez tintin le 06/05/2011 10:13
Jolie tirade le Taz !

13.Posté par le congo chez tintin le 06/05/2011 11:17
A propos de quotas...et de deux poids deux mesures.


http://rutube.ru/tracks/4401436.html?v=8a32f12e2d308b40bd88b5387b8a9ba8

14.Posté par le taz le 06/05/2011 16:26
une excellente analyse, selon moi, de malek boutih à ce sujet.
malek boutih, l'un des rares au PS (je me demande si c'est pas le seul) qui a compris que ce jeux malsaint des gauchistes à vouloir traiter tout le monde de raciste est néfaste et finira très mal, avec une population de français blancs qui en aura marre et finira par rejeter tous les communautarismes plutot que de les faire vivre ensemble.
et bien entendu, mediapart et sa clique d'irresponsables trotskistes qui ne rêvent que d'une chose : faire exploser la nation française en société universelle ou tout le monde il est bô, tout le monde il est gentil est comme d'habitude instrumentalisé afin de jouer leur role, c'est à dire de traiter tout et n'importe qui de raciste. (quand cela n'est pas de faire de l'antisarkozisme pur et dur : voir leur 30 révélations sur l'affaire woerth pendant le sauvetage des retraites, et rien sur l'affaire des frères mafieus guerrini à marseille.

www.lemonde.fr/sport/article/2011/05/05/quotas-dans-le-foot-pour-malek-boutih-le-probleme-du-racisme-est-instrumentalise-pour-d-autres-enjeux_1517591_3242.html://

citation de l'article :
Pour vous, cette affaire est une "cabale" contre le monde amateur...
Une partie du football professionnel français veut en finir avec le monde amateur. Pour elle, les limites du foot français, visibles en Ligue des champions et sur le plan international, se réduisent au fait qu'on n'a pas pris le tournant de la professionnalisation et de la financiarisation du football. Un jeu de dominos se met en place : la Ligue de football professionnel (LFP) abandonne des prérogatives au profit des grands clubs pour prendre possession, en contre-partie, de la FFF et en particulier, de son joyau, l'équipe de France. Derrière la bataille d'ego, se cache la volonté de copier les modèles anglais ou italien, où la puissance financière s'impose au détriment du monde amateur.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales