Revenir à la rubrique : Politique

Vidéo – Cinor : Maurice Gironcel « déplore l’attitude » des élus du groupe majoritaire de Ste-Marie

Après un début de conseil particulièrement tendu marqué par le départ des élus du groupe majoritaire de Sainte-Marie qui protestaient contre la répartition du Plan pluriannuel d'investissement (PPI), le président de l'intercommunalité, Maurice Gironcel, appelle ces derniers à revenir sur leur décision. "La commune de Sainte-Marie n'est pas perdante, bien au contraire, mais j'ai toujours dit qu'un projet intercommunal est un projet qui concerne l'ensemble du territoire de la Cinor", clame le maire de Sainte-Suzanne, certain que tout rentrera dans l'ordre d'ici le prochain conseil.

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 17 décembre 2021 à 11H09

 

[Des élus de Sainte-Marie quittent leur siège à la Cinor]urlblank:https://www.zinfos974.com/Des-elus-de-Sainte-Marie-quittent-leur-siege-a-la-CINOR_a176844.html

« Aujourd’hui, nous avons l’étrange impression que malgré notre victoire, nous sommes exclus de tout ! Nous nous sentons ignorés« , avait déclaré hier Richard Nirlo à sa sortie du conseil communautaire. Il explique avoir validé, lors de l’installation, une répartition des investissements à hauteur de 50% pour Saint-Denis et de 25% pour Sainte-Marie et autant pour Sainte-Suzanne. Or, la présidence avait entre temps acté une répartition de 55% pour le chef-lieu, le reste réparti entre les deux communes membres, à savoir entre 22 et 23%.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Bilan de mi-mandat : Le terrain pour les rodéos bientôt prêt

S’il reste encore deux ans à Olivier Hoarau pour remplir ses promesses de campagne, certains dossiers continuent leur chemin comme le futur terrain de rodéos à deux-roues, ou le projet de l’Amiral. D’autres, comme la piscine intercommunale, semble encore dans les limbes.

Législatives : Après le chaos, le statu quo

Après une dissolution de l’Assemblée nationale, des élections législatives anticipées, une campagne tumultueuse et une mobilisation record des électeurs, le camp Macroniste s’est de nouveau retrouvé majoritaire lors du vote inaugural de la nouvelle législature. Yaël Braun-Pivet, protégée d’Emmanuel Macron, reprend sa place au perchoir de l’Assemblée nationale et prouve que malgré le séisme électoral, les plaques tectoniques de la politique française n’ont en fait pas vraiment bougé.