Revenir à la rubrique : Faits divers

Triple infanticide à la Rivière-des-Galets : Garde à vue prolongée pour le père

Il avait été interpellé par les policiers alors qu’il tentait de mettre fin à ses jours, après avoir tué ses trois enfants hier. L’homme a été transféré à l’hôpital où il a pu être auditionné ce lundi. Une cellule psychologique a par ailleurs été mise en place à l’école maternelle que fréquentaient les enfants.

Ecrit par zinfos974 – le lundi 25 mars 2019 à 13H38

Son état de santé présentant une évolution favorable, les forces de l’ordre ont pu aujourd’hui auditionner Daniel D. à l’hôpital. Légèrement blessé après avoir tenté de mettre fin à ses jours, [l’homme aurait assassiné ses trois enfants suite à sa séparation avec leur mère.]urlblank:https://www.zinfos974.com/Drame-de-la-Riviere-des-Galets-Daniel-D-aurait-noye-ses-trois-enfants_a138724.html  

La garde à vue du suspect a été prolongée par le procureur de la République de Saint-Denis ce lundi. Une information judiciaire pour assassinats devrait être ouverte ce mardi. 
 
En ce lundi de rentrée, une cellule psychologique a été installée dès l’ouverture de l’école maternelle fréquentée par les  jeunes victimes, pour permettre à leurs camarades d’être écoutés par des spécialistes s’ils le souhaitent. Pour rappel, les trois fils étaient âgés de 5, 3 et deux ans. Leur soeur aînée, âgée de 10 ans, a pu échapper au drame. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-Pierre : Il perd 20 euros et menace de mort sa copine avec une hachette

Un homme de 25 ans a été jugé en comparution immédiate par le tribunal de Saint-Pierre pour des violences sur sa conjointe. Après avoir perdu 20 euros, il l’a accusée de lui avoir volé l’argent avant de la frapper et de la menacer avec une arme. Il a été condamné à 24 mois de prison, dont 14 mois avec sursis.