Revenir à la rubrique : Politique

St-Denis : Un conseil municipal aux airs de campagne électorale

Au menu du Conseil municipal de la ville de Saint-Denis, qui s’est déroulé ce matin, la présentation du compte administratif 2012. Celle-ci a donné lieu à de vifs échanges entre la majorité et l’opposition, à quelques mois des municipales. Les comptes présentés par la municipalité font apparaître un excédent de clôture de plus de 14,8 […]

Ecrit par zinfos974 – le samedi 29 juin 2013 à 12H44

Au menu du Conseil municipal de la ville de Saint-Denis, qui s’est déroulé ce matin, la présentation du compte administratif 2012. Celle-ci a donné lieu à de vifs échanges entre la majorité et l’opposition, à quelques mois des municipales.

Les comptes présentés par la municipalité font apparaître un excédent de clôture de plus de 14,8 millions d’euros (5,4 M€ pour la section investissement et 9,4M€ pour la section de fonctionnement). Des comptes dans le vert, donc, et un budget qualifié de « volontariste et maîtrisé« , par le maire Gilbert Annette. Un sentiment non partagé par l’opposition, qui a voté contre, ce qui n’a pas empêché ce CA d’être adopté.

« Il est grand temps que l’investiture se termine ! »

Au cours de ces débats, Gilbert Annette, René-Paul Victoria et Dominique Fournel ont échangé quelques passes d’armes qui rappellent que les élections municipales ne sont plus très loin. Les élus d’opposition ont alerté le maire du chef lieu sur la baisse du montant des investissements par rapport à 2011.  

« Il est grand temps que l’investiture se termine ! Nous sommes sur une pente dangereuse ! Au niveau des réalisations, la tendance est à la descente« , a noté Dominique Fournel

Quant à René-Paul Victoria, candidat déclaré en 2014, il a pointé du doigt une « hausse progressive » du budget de fonctionnement durant là mandature, passant de 182 millions d’euros en 2008, à 211 millions d’euros en 2011, puis à 210 millions d’euros en 2012. Quant aux investissements, « ils sont en baisse », estime l’ancien édile de Saint-Denis. Elles étaient de 91 millions d’euros en 2008, 118 millions d’euros en 2011 et de 75 millions en 2012.

« Si nous n’avons rien fait, alors vous, vous avez fait moins que rien ! »

« Beaucoup de citoyens se posent la question : qu’est-ce qui a été fait durant votre mandature ?« , a indiqué René-Paul Victoria. Réponse immédiate de l’intéressé : « La ligne moyenne d’investissement annuel durant la précédente mandature était de 37 millions. Pendant la notre, elle est de 55 millions d’euros. Dire qu’on ne fait rien alors que nous avons investi 30 à 40% de plus que vous n’est pas recevable. Si nous n’avons rien fait, alors vous, vous avez fait moins que rien » a rétorqué non sans ironie Gilbert Annette.

Le maire a également rappelé que « malgré le blocage des dotations de l’Etat », la mairie n’a pas augmenté son taux d’imposition et tiendra « 90% de ses engagements« . « Nous sommes une des neuf communes à n’avoir pas augmenté les impôts. Vous, vous l’aviez augmenté de 10%. Nous avons été meilleurs que vous !« , s’est-il targué, défendant son bilan.

« Nous aurons l’occasion d’en parler sur d’autres terrains que le conseil municipal » a répondu René-Paul Victoria.

Dominique Fournel, conseiller municipal d’opposition, a également interpellé le maire sur la problématique du faible rendement du réseau de l’eau de la commune. Les services de la mairie ont concédé qu’il y a « un faible rendement alors que les investissements ont été conséquents. Nous demandons des explications au délégataire« , en l’occurrence, Véolia.

Gilbert Annette, encore incisif, a souligné que sur la question de l’eau, il a hérité « d’un budget excédentaire et d’un réseau très défectueux. La vérité, c’est que vous délaissé ce grand secteur« , critiquant une nouvelle fois la mandature précédente.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Ni Planqué, Ni Diviseur… La Réunion Plus Verte montera au Front Populaire face à l’Extrême Droite

Suite à la dissolution de l’Assemblée Nationale après le succès du Rassemblement National aux élections européennes, La Réunion Plus Verte exprime sa profonde inquiétude face à cette décision unilatérale du président de la République. Appelant à l’unité pour défendre les valeurs républicaines et empêcher l’extrême droite de prendre le pouvoir, le parti soutient fermement les députés sortants et prône une mobilisation sans faille pour les élections législatives anticipées.