Revenir à la rubrique : Faits divers | Politique

Soupçons d’emplois illégaux à la Région : 5 ans d’inéligibilité requis contre Didier Robert

Des peines de prison avec sursis et d'inéligibilité ont été requises dans l'affaire du cabinet noir de Didier Robert lors du quatrième jour d'audience.

Ecrit par Thierry Lauret - Isabelle Serre – le jeudi 18 avril 2024 à 16H00

Après plus de trois jours de témoignages à la barre et d’auditions d’experts, la procureure de la République a rendu ses réquisitions ce jeudi après-midi. Au cours de la matinée, Didier Robert et son ex directeur de cabinet, Vincent Bègue, ont déposé à la barre. Les plaidoiries qui viennent de débuter. Elles devraient se poursuivre jusqu’à vendredi.

L’affaire sera, selon toute logique, mise en délibéré jusqu’au mois de juin.

Soupçons d’emplois illégaux à la Région : « Nous étions des facilitateurs »

 

La peine la plus importante requise l’a été à l’encontre de Didier Robert : 12 mois de prison avec sursis, 50.000 euros d’amende et 5 ans d’inéligibilité qui le verraient rater les échéances des prochaines municipales et régionales s’il était condamné. Son avocat, Me Philipe Creissen, dès les premières heures de l’audience correctionnelle a déjà annoncé qu’il ferait appel et irait en cassation en cas de condamnation.

Pour ce qui est de Jean-Louis Lagourgue, 10.000 euros d’amende ont été requis ainsi qu’une inéligibilité que la procureure de la République Véronique Denizot a proposé au tribunal de fixer.

Soupçons d’emplois illégaux : Didier Robert, Alfred Ablancourt et Ismaïl Aboudou se défendent à la barre

 

Le reste des réquisitions

VIncent Bègue : 6 mois de prison avec sursis, 10 000 euros d’amende avec sursis
Alfred Ablancourt : 3 mois de prison avec sursis, 4 000 euros d’amende
Yves Ferrières : 4 mois prison avec sursis, 5 000 d’amende
Ismaïl Aboudou : 3 mois de prison avec sursis, 4 000 d’amende
Yannick Gironcel : 4 mois de prison avec sursis, 5 000 d’amende
Jean-Charles Maroudé: 2 mois de prison sursis, 1 500 euros d’amende
Sabrina Ramin : 4 mois de prison avec sursis, 6 000 euros d’amende
Ravy Vellayoudom : 3 mois de prison avec sursis, 4 000 euros d’amende
Yoland Velleyen : 4 mois de prison avec sursis, 5 000 d’amende

Soupçons d’emplois illégaux au cabinet de la Région : La stratégie d’enquête décriée par la défense

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
41 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] « L’insalubrité des logements sociaux est un phénomène complexe et multifactoriel »

Karine Lebon annonce une bataille parlementaire cruciale le 22 mai 2024. Celle-ci pourrait contribuer à résoudre la crise du logement social à La Réunion, exacerbée par une forte croissance démographique, des coûts de construction élevés et des procédures administratives complexes. C’est pourquoi la députée de la 2e circonscription de La Réunion a proposé au vote la création d’une commission d’enquête visant à analyser et à remédier à ces problèmes urgents afin d’améliorer les conditions de vie des Réunionnais.