Revenir à la rubrique : Faits divers

Saint-Louis : Il est absent à son procès… car il est en garde à vue

Un Saint-Louisien devait être jugé jeudi dernier en correctionnelle pour une série de vols. Une audience finalement repoussée à la comparution immédiate du lendemain puisqu'il était en garde à vue pour une autre série de vols commis la veille de l'audience.

Ecrit par Gaëtan Dumuids – le samedi 20 avril 2024 à 11H51

Jeudi dernier, Giovanni O devait être jugé pour trois vols commis en mars dernier. Le trentenaire avait eu la main chanceuse puisqu’en s’introduisant dans le domicile d’un couple, il a trouvé plus de 11.000 euros qu’ils venaient de retirer pour les préparatifs de leur mariage.

Il va profiter de cette manne inespérée pour s’acheter une voiture et donner de l’argent à la mère de ses enfants et à quelques amis. Bien évidemment, régler ses achats avec des billets de 200 euros dans les commerces du coin lorsqu’on a la réputation d’être un voleur et sans emploi attire nécessairement l’attention.

Dans la foulée, Giovanni a un accident avec sa nouvelle voiture. Sans permis et sans assurance, il propose à l’autre automobiliste de lui donner immédiatement 1000 euros en cash, avant de lui verser 2500 euros supplémentaires. Entre-temps, les victimes mènent leur propre enquête, parviennent à l’identifier et informent les enquêteurs qui l’interpellent. C’est donc pour ce vol et deux autres au butin bien moindre qu’il était attendu au Palais de Justice de Saint-Pierre jeudi.

Mais dans la nuit de mardi à mercredi précédent l’audience, il se remet à braquer des véhicules stationnés dans un parking, pour un bénéfice presque nul. De nouveau, une victime arrive à l’identifier, car il porte ses lunettes de soleil et sa sacoche. Il est placé en garde à vue et présenté le vendredi en comparution immédiate où toutes ces affaires sont jugées en même temps.

Bien évidemment, Giovanni n’est pas novice. Son casier comporte 20 condamnations, dont l’immense majorité est pour vol aggravé. « Il ne se cache même pas, il n’a pas honte et n’a peur de rien. Il a déjà eu quasiment une décennie de prison déjà prononcée contre lui », tance la procureure qui requiert une peine de 4 ans de prison, dont 18 mois avec sursis.

Finalement, le tribunal va aller au-delà des réquisitions et le condamner à une peine de quatre ans de prison ferme. Entre les réparations, les amendes et les frais d’avocat, c’est près de 14.000 euros qu’il doit à présent verser.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-Pierre : Il perd 20 euros et menace de mort sa copine avec une hachette

Un homme de 25 ans a été jugé en comparution immédiate par le tribunal de Saint-Pierre pour des violences sur sa conjointe. Après avoir perdu 20 euros, il l’a accusée de lui avoir volé l’argent avant de la frapper et de la menacer avec une arme. Il a été condamné à 24 mois de prison, dont 14 mois avec sursis.