Revenir à la rubrique : Faits divers

Saint-Leu : Mère et fille agressent l’accompagnatrice de bus devant les enfants

Une mère de famille a été condamnée à un an de prison, dont six mois avec sursis, pour avoir frappé avec sa fille de 15 ans une accompagnatrice de bus devant les enfants.

Ecrit par G.D. – le mercredi 06 décembre 2023 à 18H34
Photo d'illustration

Le 26 janvier, un bus scolaire de Saint-Leu ramène les élèves de maternelle et primaire chez eux. Vu l’âge des enfants, le protocole exige des accompagnateurs du TCO qu’ils attendent les parents avant de repartir. Comme souvent, Brigitte est en retard. Et pour cause, elle a déjà bu une bouteille de vin à 15h.

Lorsqu’elle arrive pour récupérer son enfant, l’accompagnatrice va lui faire la remarque. De quoi provoquer la furie de la mère de famille et de sa fille de 15 ans qui se jettent sur l’accompagnatrice pour la frapper devant les marmailles.

La victime va être changée de poste par sa direction pour éviter de recroiser la famille. Cela n’empêche pas Brigitte de la menacer de nouveau auprès de ses collègues deux mois après. La fille de 15 ans a été jugée par le tribunal pour enfants où elle assume totalement son geste car elle n’aime pas l’accompagnatrice qu’elle connaît depuis petite.

« Elle a traité ma fille de pute. Elle a dit qu’elle était dans un réseau de prostitution sur Facebook », se défend la mère de famille. Des propos qu’aucun témoin n’a entendus. Brigitte s’étonne même que le Territoire de l’Ouest refuse à présent d’assurer le transport de ses enfants.

« Vous êtes alcoolisée sur la voie publique, avec des mineurs, et vous vous permettez d’exercer des violences devant des enfants. Vous auriez pu juste vous excuser pour votre retard. Vous êtes à côté de la plaque. Aujourd’hui, vous avez encore la volonté d’en découdre », souligne le procureur qui requiert une peine de deux ans de prison dont un an avec un sursis probatoire de deux ans.

Finalement, le tribunal va la condamner à une peine d’un an de prison, dont six mois avec un sursis probatoire de deux ans. Elle doit de plus verser à la victime 2.000 euros pour le préjudice moral, 159 euros pour le téléphone cassé et 800 euros de frais d’avocat.

Thèmes : Saint-Leu
S’abonner
Notification pour
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Judge DreDD 💀
2 mois il y a

Le procureur fait bien son taf c’est le tribunal qui vient foutre la merde tout le temps !

rako
2 mois il y a

pourquoi 6 mois de sursis , il fallait 1 an ferme pour ce monstre

Mat
2 mois il y a

Le tribunal lui aurait, paraît-il, tapoté sur les doigts en lui demandant de ne pas recommencer…
C’est honteux, offrez lui un abonnement bus tant que vous y êtes.
Quel bel exemple !

Nene
2 mois il y a

La honte que cette femme !!!

Maduraï
2 mois il y a

Le monde se divise en deux catégories, il ya celui qui bosse et celui picole.
Et le plus souvent les problèmes viennent de ceux qui picolent, la science n’à jamais pu élucider ce mystère. 🤣😂

Réflexions …..
Répondre à  Maduraï
2 mois il y a

Mercredi matin sur la RN1A à la hauteur de Bois Blanc , un automobiliste roulant complètement à gauche a percuté un cycliste circulant sur la piste cyclable matérialisée par un couleur.
Le conducteur du la voiture était complètement ivre…..il n’était même pas 8h du matin. Cet accident n’a fait l’objet d’aucun article dans les journaux locaux…

Choupette
2 mois il y a

« le procureur : … une peine de deux ans de prison dont un an avec un sursis probatoire de deux ans ».
« le tribunal : une peine d’un an de prison, dont six mois avec un sursis probatoire de deux ans ».

Un vrai tour de passe-passe … .

Réflexions …..
2 mois il y a

En sachant que les peines d’1 an de prison ne sont pas réalisées…. Donc au final : pas de sanction : justice laxiste qui encourage les crimes et délits. C’est une volonté avérée des juges pour accélérer la déliquescence de la France et conduire à la révolution.

cyclope exalté
Répondre à  Réflexions …..
2 mois il y a

sauf pour les colleurs d’affiche d’estrémdroate, qui eux vont en zonzon direct.

Merlin
2 mois il y a

Je trouve la sanction bien légère. La mère et la fille auraient du être punies plus sévèrement. Nul doute qu’elles vont recommencer puisque leurs actes de violence restent impunis. nous sommes dans une société laxiste et le juges encouragent encore cela par leur laxisme

lolo
2 mois il y a

et comme cette jeune fille est sous obligation scolaire …. va falloir continuer à la voir à l’école et dans le bus !!!!

Dans la même rubrique

William porté disparu depuis le 25 novembre

William Mardémoutou a été vu pour la dernière fois le 25 novembre dernier à Saint-Benoît. Il est âgé de 45 ans, il mesure entre 1,70 et 1,75m, il est de type Indopakistanais, de corpulence normale et a les cheveux courts, noirs et épais. Si vous disposez d’informations, appelez la gendarmerie de Saint-Benoît au 0262 50 33 82 ou en dehors des heures ouvrables, composez le 17.

Trafic de cocaïne Dubaï-Réunion et blanchiment : La tête de réseau présumée et sa compagne influenceuse confrontés

Il y a un an, Karim B., soupçonné d’être à la tête d’un réseau de trafic de cocaïne et de blanchiment d’argent en lien avec ce trafic, était placé en détention provisoire. Sa compagne, influenceuse et chroniqueuse TV, était également inquiétée, soupçonnée d’avoir été complice en tant que prête-nom d’une société d’import-export de véhicule qui aurait permis d’écouler une partie des sommes provenant du trafic. Tous deux vont se retrouver ce mardi après-midi dans le cabinet du juge d’instruction qui devrait confronter leurs déclarations.

Saint-Joseph : À 71 ans, elle va en prison pour violences conjugales

Une Saint-Joséphoise était jugée hier par le tribunal de Saint-Pierre pour des violences sur son conjoint en récidive. La septuagénaire souffre de problèmes psychiatriques qui lui causent une jalousie obsessionnelle avec une dangerosité avérée. Elle a été condamnée à sept mois de prison ferme.

Le Tampon : Elle le quitte, donc il tue ses poules

Un Tamponnais va passer 11 mois derrière les barreaux pour avoir commis en récidive des violences conjugales. Après avoir craché sur son ex qui tenait leur bébé dans les bras, il est allé tuer ses poules, car il affirme ne pas avoir eu d’autres solutions.

St-Louis : Une gentille voisine jugée pour abus de faiblesse

Entre avril 2017 et septembre 2019, Marie-Fabienne R. est soupçonnée d’avoir abusé de la vulnérabilité d’un homme handicapé dont elle s’occupait. Ce dernier souffre d’un handicap visuel et a rencontré la prévenue, jugée ce jeudi devant la cour d’appel, par l’intermédiaire de voisins.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial