Revenir à la rubrique : Communiqué | Société

Route du littoral : La route reste ouverte aujourd’hui après un éboulis la nuit dernière

La Région fait savoir qu’un éboulis est survenu sur la route du littoral la nuit dernière à hauteur du PR10+500. L'événement qui a endommagé les filets, n’a heureusement pas eu d’impact pour les automobilistes ce matin.

Ecrit par N.P. – le mercredi 07 février 2024 à 15H57

Un éboulis d’environ 150m3 s’est produit la nuit dernière 1km après le barreau de liaison en venant de St Denis, soit au niveau du PR10+500. Celui-ci a endommagé les filets mais n’a pas eu d’incidence sur les usagers. À l’exception de deux petits éclats qui ont atteint les voies côté mer, la totalité de l’éboulis a pu être contenu dans les filets et dans la fosse.

Des inspections ont été réalisées en hélicoptère ce matin. Ces dernières permettent d’affirmer qu’il n’y a pas de menace identifiée. La route reste ouverte à la circulation, cependant une nouvelle inspection est prévue demain.

S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
valeo
15 jours il y a

Les filets ont bien travaillé.

Squid
15 jours il y a

Voilà des roches pour finir la NRL

PereVert
15 jours il y a

L’éboulis ne s’est pas produit dans la nuit mais en fin de journée d’hier.

La poussière générée était visible depuis la route.

Dans la même rubrique

Plan massif de recrutement pour la Justice : Le ministère lance une nouvelle campagne de recrutement de magistrats

Le ministère lance une nouvelle campagne de recrutement de magistrats. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 8 mars 2024.

Avec un budget sans précédent qui dépasse pour la première fois les 10 milliards d’euros, le ministère de la Justice poursuit ses efforts de recrutement, notamment pour renforcer le corps des magistrats, avec la création de 1 500 postes d’ici 2027, et plus de 300 postes ouverts par le biais de 3 concours d’accès à l’École nationale de la magistrature pour cette campagne.

« Plus de 1.600 Evasan par an, et ça n’arrête pas d’augmenter »

Au cœur de la fronde qui oppose certains des élus les plus influents de l’île à l’Etat au sujet du non paiement de certaines prestations dues au CHU de La Réunion, la question du financement des Evasan interroge sur la volonté du gouvernement de maintenir ce dispositif dont le coût est évalué à 10 millions d’euros par an.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial