Revenir à la rubrique : Société

Roissy/Charles de Gaulle : Air Austral transfère ses activités au Terminal 2B à compter du 5 décembre

En raison de nombreux travaux prévus prochainement sur la plateforme aéroportuaire de Paris Charles de Gaulle, le Groupe Aéroport de Paris (ADP) a informé la compagnie Air Austral devoir transférer temporairement ses activités pour les vols au départ et à l’arrivée.

Ecrit par NP – le mardi 29 novembre 2022 à 08H10

Air Austral souhaite ainsi informer ses passagers que ses opérations seront temporairement transférées du Terminal 2C au Terminal 2B, à compter du 5 décembre 2022, et ce pour une période de minimum 18 mois :

–          Les enregistrements des vols au départ de Paris CDG se feront au niveau de la zone B1 du Terminal 2B

–          Les arrivées s’effectueront au Terminal 2B

–          Le comptoir de réservation Air Austral sera positionné à proximité des comptoirs d’enregistrement

–          Le temps de trajet entre le Terminal 2B et la Gare SNCF est d’environ 10 min à pieds

–          La zone de contrôles (PIF et PAF) se situent à la jonction entre le terminal T2B et le terminal T2D

–          Les passagers des classes Confort et Club Austral, ainsi que les passagers MyCapricorne éligibles, auront accès au salon EXTIME lounge.
 

Air Austral souhaite par ailleurs indiquer à sa clientèle que Le salon EXTIME se situe après le contrôle des bagages à main (PIF) dans la zone commerciale juste en sortie du duty free mais avant le poste de contrôle des passeports (PAF).

Les passagers se trouvant au salon, ainsi que les passagers souhaitant profiter de la zone commerciale et du Duty free du Terminal 2B devront, donc avant leur embarquement, passer le poste de contrôle des passeports (PAF).

Il est ainsi important de prévoir le temps nécessaire au passage des formalités avant leur embarquement.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

ICP Roto accepte d’imprimer le JiR jusqu’à la fin de la période électorale

Jacques Tillier et le JiR ont été déboutés de leur référé déposé devant le tribunal de commerce visant à obtenir l’impression du journal par ICP Roto. L’imprimeur, Alfred Chane Pane a toutefois décidé, compte tenu de la période électorale en cours, de faire paraître le quotidien durant la campagne électorale afin de permettre l’expression des candidats aux Législatives.

Le Département appuie sur le levier de l’économie

Même si cela ne relève pas de ses compétences premières, la majorité départementale a insisté sur ses investissements dans l’économie réunionnaise, ce mercredi lors de son assemblée plénière. Grâce à un emprunt bancaire, 20 millions d’euros supplémentaires seront injectés dans la filière du BTP.

[Communiqué] La Ville de Saint-Paul et Citeo s’unissent pour lutter contre les déchets abandonnés

La Ville de Saint-Paul et Citeo ont signé une convention visant à prévenir et réduire les déchets abandonnés sur l’espace public. Dotée d’un soutien financier de 1,5 million d’euros de Citeo, cette collaboration, qui durera jusqu’à fin 2025, se concentre sur la prévention, la sensibilisation et le nettoiement des déchets, dans le cadre des objectifs fixés par la loi AGEC pour éliminer les emballages en plastique à usage unique d’ici 2040.

Tribunal de commerce : Jacques Tillier débouté, ICP Roto n’est pas sommée d’imprimer le JiR

Sous couvert de censure, mais sur fond de conflit avec Alfred Chane Pane, patron d’ICP Roto, Jacques Tillier n’hésite pas à tout tenter pour sauver son journal. Le JIR n’étant toujours pas paru ce mercredi matin, la direction du journal a décidé de déposer un référé au tribunal mixte de commerce en vue d’obliger ICP Roto à l’imprimer.
L’audience s’est tenue ce matin, le délibéré est tombé cet après-midi. Le tribunal de commerce a décidé de débouter le JiR de ses demandes et le condamne à payer la somme de 1.500 euros : « Je ne peux forcer une des parties prenantes à se lier à une autre par un contrat », a déclaré la présidente.
Les avocats du JiR et d’ICP Roto expliquent que des discussions sont en cours pour trouver un accord afin de reprendre l’impression.