Revenir à la rubrique : Santé

Réanimations à La Réunion : 6 parlementaires interpellent le Gouvernement

5 députés et une sénatrice ont adressé une lettre à Oliver Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, pour lui demander la mise en place de dispositifs pour soutenir les soignants en réanimation sur l'île qui sont en détresse et se sont mobilisés ce mardi matin devant l'ARS.

Ecrit par Nicolas Payet – le mardi 11 mai 2021 à 14H00

Objet : Revendications du personnel soignant dans les services de réanimation à La Réunion

Monsieur le Ministre,

Nous souhaitons attirer votre attention sur la situation du personnel soignant dans les services de réanimation à La Réunion, suite à notre rencontre avec la délégation du « collectif interréanimations île de La Réunion ».

Nous tenons à soutenir les revendications mises en avant par ce collectif qui exige une meilleure reconnaissance de leur travail.

Ce dernier organise une grève ce mardi 11 mai 2021 et nous ne pouvons qu’être solidaires de leur mouvement de protestation. Au regard de la crise sanitaire actuelle et considérant le contexte spécifique de La Réunion qui souffre d’un manque criant de lits en réanimation, nous vous exhortons de bien vouloir débloquer davantage de moyens et d’entendre leurs revendications légitimes :
– La mise en place d’une formation spécifique, reconnue au niveau national, pour le personnel soignant travaillant dans les services de réanimation, et une validation des acquis pour ceux qui sont déjà en fonction. En effet, la Cour des comptes souligne les technicités spécifiques du métier des personnels de réanimation ;
– Une bonification indiciaire ;
– Le respect du ratio soignant (pas plus de « 2,5 patients » par soignant), calculé sur le nombre de lits du service ;
– La stagiérisation systématique au bout de 2 ans de service ;
– L’augmentation des lits en réanimation ;
– La titularisation de tous les contractuels qui sont sur des postes vacants dans les services de réanimation.

Monsieur le Ministre, nous sollicitons votre intervention dans ce dossier délicat et vous prions d’agréer l’expression de notre haute considération.

Karine Lebon, députée
David Lorion, député
Philippe Naillet, député
Jean-Luc Poudroux, député
Jean-Hugues Ratenon, député
Nassimah Dindar, sénatrice

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Ouverture de l’accès aux essais cliniques des cancers digestifs, pour les patients à La Réunion

La Fédération Francophone de Cancérologie Digestive (FFCD) et le Pôle Recherche Clinique et Innovation du Groupe de Santé CLINIFUTUR, membre du GCS Recherche SCERI, ont annoncé la signature en 2024 d’une convention de collaboration inédite. Cette collaboration permettra, pour la première fois, à des patients situés à La Réunion et Mayotte, d’être inclus dans les essais thérapeutiques académiques conduits par la FFCD.