Revenir à la rubrique : Société

Questionnaire : Les applications de rencontre et vous !

La Saint-Valentin sonne à la porte des coeurs pris et des coeurs à prendre. L’avènement des applications de rencontre met à la portée de tous un catalogue de profils à liker ou à swiper mais vous, quel est votre rapport avec cet outil d’aide à la recherche de l’âme soeur. Répondez à notre questionnaire ultra rapide, anonyme et découvrez tous les résultats ce mercredi 14 février.

Ecrit par N.P. – le lundi 12 février 2024 à 18H28

Thèmes : Saint-Valentin
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Squid
19 jours il y a

Ça va rentrer dans les statistiques de l’INSEE ?

Lulu
19 jours il y a

faut vraiment avoir rien à faire pour aller sur ces sites mais bon chacun sa tasse de thé!

Dans la même rubrique

Un diagnostic global du Sport à La Réunion pour façonner demain

La Conférence régionale du sport va lancer ses ateliers de concertation afin d’aboutir à un diagnostic général du sport à La Réunion et d’adopter un Projet sportif territorial (PST). C’est pourquoi tous les acteurs gravitant autour du monde du sport sont invités à venir donner leur avis pour préparer au mieux l’île à la pratique sportive de demain.

La Plus Fashion Week fait son show à l’hôtel Créolia

La première édition de La Plus Fashion Week océan Indien organisé par l’association Ô Cœur des Femmes, s’est tenu hier soir à l’hôtel Excel Créolia à Saint-Denis. Un show de trois heures, mélange de catwalk de collections et de tableaux artistiques qui ont ravi un public nombreux venu apprécier la diversité des mannequins et le professionnalisme des organisateurs.

Après vingt ans de conflit, l’élevage bovin de la famille Bègue pourrait être régularisé

Entre nécessité de préservation de l’environnement d’un côté, et appel à la défense d’une activité pastorale de l’autre, le débat sur l’élevage bovin de la famille Bègue, dans le fond de la rivière de l’Est, symbolise les fortes tensions entre autorités de tutelle et agriculteurs installés dans le cœur du Parc national. Après un an de médiation avec l’ONF, le Département, le Parc national et la Daaf, la possibilité d’un règlement à l’amiable, par le biais de la signature d’une convention d’occupation temporaire, semble être envisagée. Même si le Parc national, échaudé, requiert de solides garanties, notamment en matière de lutte contre les espèces exotiques invasives.