Revenir à la rubrique : Faits divers

Procès verbal « falsifié » à la Ligue de foot: L’enquête est ouverte

L’enquête sur la falsification d’un procès-verbal émis à l’issue de l’élection de la présidence de la Ligue réunionnaise de football en 2012 connaît un coup d’accélérateur. Plusieurs membres de la commission régionale de surveillance des opérations électorales siégeant à l’époque des faits, ainsi que des observateurs (scrutateurs, assesseurs), ont été entendus ce mardi 3 février […]

Ecrit par LG – le mercredi 04 février 2015 à 20H27

L’enquête sur la falsification d’un procès-verbal émis à l’issue de l’élection de la présidence de la Ligue réunionnaise de football en 2012 connaît un coup d’accélérateur.

Plusieurs membres de la commission régionale de surveillance des opérations électorales siégeant à l’époque des faits, ainsi que des observateurs (scrutateurs, assesseurs), ont été entendus ce mardi 3 février au TGI de Saint-Denis.

Ces auditions suivent celles de Noël Vidot et de Olivier Halé intervenues le 17 novembre 2014 devant le juge d’instruction et ancienne doyenne des juges d’instruction Brigitte Lagière. Les « opposants » de la liste Ethève lors de l’élection de la LRF en novembre 2012 avaient porté plainte contre x pour faux et usage de faux le 28 juin 2013 auprès du procureur de la République.

Rappelons qu’en tant qu’assesseur lors de la séance de vote du 4 novembre 2012, Olivier Halé a toujours certifié avoir mentionné des remarques sur le procès-verbal ce jour-là. Or, le document présenté lors de l’audition des deux camps devant le CNOSF en 2013 avait permis aux membres de la liste de Dominique Goumane de prendre connaissance des pièces enregistrées lors de l’opération électorale.

Problème, le PV porté à la connaissance de tous ce jour-là ne correspondait en rien à celui qui avait été signé à la fin des opérations de vote. La page originale annotée aurait été purement et simplement remplacée par une feuille vierge, alors que le déroulement de l’élection avait donné lieu à de nombreuses remarques de la part des observateurs et opposants.

Couverte par le secret de l’instruction, l’enquête devrait aboutir, après l’audition de toutes les personnes impliquées, sur une notification de fin d’information à l’issue de laquelle les protagonistes pourront produire des actes supplémentaires au vu des éléments retenus par le juge.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sniffy : Une poudre blanche énergisante à inhaler par le nez inquiète

Encore peu connue du grand public, Sniffy, poudre blanche énergisante, vient de débarquer sur le marché dans l’Hexagone, mais fait déjà l’objet de controverses et pourrait bientôt être interdite par la loi. Cette poudre blanche, qui s’inhale par le nez, suscite l’indignation des spécialistes de l’addictologie, qui y voient une incitation à consommer de la cocaïne.