Revenir à la rubrique : Economie

Prix à la consommation : Légère hausse en octobre, La Réunion limite la casse

L’INSEE vient de publier l’indice des prix à la consommation pour le mois d’octobre, qui se limite à une augmentation de 0,2%. Sur l’année, l’inflation augmente de 3,7% dans le département, contre 6,2% pour la métropole. La hausse des produits manufacturés et de l’énergie a été compensée par la baisse des services et des transports.

Ecrit par 1776023 – le lundi 28 novembre 2022 à 09H48

Après une baisse de 1,1% en septembre, les prix à la consommation repartent à la hausse en octobre avec une légère augmentation de 0,2%. Sur un an, les prix augmentent de 3,7 % à La Réunion, soit nettement moins qu’en France hors Mayotte (+ 6,2 %). 

L’augmentation la plus forte concerne les produits manufacturés (+1,2%). C’est dans l’habillement que cette hausse est la plus marquée (+2,5%), puisque le mois de septembre a été une période de solde.

Pour l’énergie, la hausse est de 1%, principalement tirée vers le haut par le prix du gazole (+3,1%) et la révision annuelle des conditions tarifaires d’importation. En revanche, les tarifs de l’essence baissent (- 1,3 %), tandis que ceux du gaz et de l’électricité sont stables. 

L’alimentaire connaît également une légère hausse de 0,3%, atténuée par la baisse des produits frais (-2,1%). Hors produits frais, les prix augmentent de 0,5 % dans l’alimentaire. 

La bonne nouvelle concerne les services qui baissent de 0,5 %, du fait du net recul des tarifs de transport : – 7,7 % en octobre après + 37,1 % en septembre. Les prix des autres services poursuivent leur baisse dans une moindre mesure (- 0,2 %). 

Les tarifs des services de santé augmentent très légèrement (+ 0,1 %) en octobre, tandis que les produits de santé baissent de 0,3%. Les loyers et services rattachés connaissent une légère augmentation de 0,2 %, alors que les prix du tabac sont stables. 

Sur un an, à La Réunion, les prix augmentent de 3,7 %, soit nettement moins qu’en France hors Mayotte (+ 6,2 %). L’écart continue à se creuser avec le niveau national. À La Réunion en effet, les prix augmentent moins qu’au niveau national pour les principaux postes de consommation que sont les services, les produits manufacturés, l’alimentaire et l’énergie.

Les prix sont tirés vers le haut par l’alimentation (+ 7,3 % contre + 12,0 % au niveau national), qui contribue pour 1,1 point à la hausse annuelle totale. Les prix des produits frais contribuent peu à l’augmentation globale (0,2 point), mais ils croissent de 14,7 % sur un an. Hors produits frais, les prix augmentent de 6,8 % sur un an dans l’alimentation. 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Salon de l’Agriculture : La Région joue la carte de l’export et du haut de gamme

Dans quelques jours va débuter à Paris le salon de l’Agriculture au sein duquel le Département, dont l’agriculture est une des compétences principales, va tenir un stand.

Cette année, la Région sera également présente. Pas question cependant pour nos deux collectivités de se marcher sur les pieds. Elles conçoivent leur action comme complémentaires. Au Département l’agriculture au sens traditionnel du terme, à la Région le développement économique de la filière.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial