Revenir à la rubrique : Politique

Présidentielle 2022 : Yannick Jadot sera à La Réunion en janvier

Le candidat d'Europe Ecologie-Les Verts viendra faire campagne à La Réunion du 10 au 12 janvier 2022.

Ecrit par NP – le lundi 27 décembre 2021 à 17H22

Yannick Jadot sera en visite sur notre île du 10 janvier au 12 janvier. Le programme du candidat EELV à la Présidentielle n’est pas encore arrêté. 

Membre des Verts depuis 1999, Yannick Jadot est député européen. La liste EELV, qu’il a dirigée lors des élections européennes de 2019, était arrivée en troisième position avec 13,5 % des suffrages exprimés.

Lors de la dernière Présidentielle, Yannick Jadot avait été désigné candidat EELV à l’issue de la primaire de son parti, mais s’était finalement retiré en faveur de Benoît Hamon, candidat du Parti socialiste. Il a de nouveau été désigné candidat à l’issue de la primaire présidentielle française de l’écologie de 2021 en vue de l’élection présidentielle de 2022.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Bilan de mi-mandat : Le terrain pour les rodéos bientôt prêt

S’il reste encore deux ans à Olivier Hoarau pour remplir ses promesses de campagne, certains dossiers continuent leur chemin comme le futur terrain de rodéos à deux-roues, ou le projet de l’Amiral. D’autres, comme la piscine intercommunale, semble encore dans les limbes.

Législatives : Après le chaos, le statu quo

Après une dissolution de l’Assemblée nationale, des élections législatives anticipées, une campagne tumultueuse et une mobilisation record des électeurs, le camp Macroniste s’est de nouveau retrouvé majoritaire lors du vote inaugural de la nouvelle législature. Yaël Braun-Pivet, protégée d’Emmanuel Macron, reprend sa place au perchoir de l’Assemblée nationale et prouve que malgré le séisme électoral, les plaques tectoniques de la politique française n’ont en fait pas vraiment bougé.