Revenir à la rubrique : Politique

Pour Thierry Robert, « le mariage, c’est l’union d’un homme et d’une femme »

Le député, Thierry Robert, réitère en ce jour de début de discussions à l'Assemblée nationale sur le texte pour l'adoption du mariage pour tous, son avis sur la question. Parce qu'il estime que des millions de Français pensent comme lui que "le mariage, c'est l'union d'un homme et d'une femme", un référendum lui semble indispensable pour pouvoir trancher. Voici son communiqué :

Ecrit par . – le mardi 29 janvier 2013 à 09H40

« Alors que l’examen sur ce texte débute aujourd’hui à l’Assemblée nationale, je souhaite exprimer mes doutes sur l’écoute qu’accordera le Gouvernement aux avis de tous les Français concernant le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe.

Comme je l’avais déjà exprimé en octobre dernier au Président de la République, j’ai l’intime conviction que nul ne devrait avoir la prétention de dire aux uns et aux autres quel doit être leur choix en matière d’union. Tous les couples peuvent construire des projets d’union avec les mêmes droits et devoirs. Néanmoins ma conviction personnelle a toujours été que le mariage, c’est l’union d’un homme et d’une femme.

Le mariage entre deux personnes de même sexe comporte des implications sociales et culturelles importantes pour les fondements de la société française. Je considère donc que le Parlement ne devrait pas légiférer sur ce sujet mais demander au peuple de se prononcer lors d’un référendum.

Notre Président de la République n’a pas été élu pour répondre à cette problématique en particulier. Il est aujourd’hui le Président de tous les français, et c’est au nom de la démocratie qu’il aurait pu demander l’inscription à l’ordre du jour d’une loi organique pour faire adopter le référendum d’initiative populaire et différer de quelques mois le débat sur ce sujet qui divise tant les français.

Le Président de la République a certes enfin reçu les représentants des associations ayant défilé le 13 janvier dernier, mais il ne semble pas donner suite aux voix des milliers, voire des millions de Français opposés ou réservés quant à ce projet de loi. A La Réunion, la majorité de la population s’oppose à ce projet de loi.

Il aurait pourtant été facile et faisable de proposer une union civile proposant les mêmes droits aux couples de même sexe qu’aux couples hétérosexuels, sans toucher à l’institution du mariage. Le Gouvernement ne doit-il pas faire des propositions qui rassemblent au lieu de diviser?

Je réitère donc au gouvernement qui ne me paraît pas entendre les arguments de millions de français défavorables à ce projet de loi, qu’un référendum est indispensable. »

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique