Revenir à la rubrique : Société

​Portrait des quartiers les plus défavorisés de l’île

Une étude de l’INSEE réalisée sur la période de 2008 à 2019 dresse le portrait de la situation socio- économique des différents quartiers de l’île. En 2019, ce sont 19 quartiers qui se trouvent en grande difficulté et où la population vit majoritairement en appartement.

Ecrit par 2341926 – le lundi 12 décembre 2022 à 09H52

Ce sont 19 des 114 grands quartiers identifiés par l’INSEE qui se trouvent en grande difficulté. Le niveau d’emploi y est le plus faible et la population, davantage en pauvreté ou sous le seuil de bas revenus, vit majoritairement en appartement (60%).

Cinq de ces quartiers se situent au Port (SATEC, SIDR, ZAC, ZUP et ZI-Rivière des Galets), trois à Saint-Benoît ( Bras Fusil, Beaufond et Saint Benoît Centre), trois à Saint-Denis (Sainte-Clotilde, Le Chaudron et Butor-Vauban-Camélias), deux à Saint-André (Saint-André Centre et Mille Roches-RdM les Hauts),  deux à Saint-Louis (Le Gol-Les Makes et Saint-Louis Sud), deux à Saint-Pierre  (Ravine Blanche-Pierrefonds et Basse Terre), l’un à Saint-Paul (Sans Souci) et l’un à Sainte-Suzanne (Sainte-Suzanne Centre).

Si pour certains de ces quartiers, à l’image de Beaufond à Saint-Benoît et Basse-Terre à Saint-Pierre, la situation stagne sur les 10 années sur lesquelles porte l’étude, 9 d’entre-eux n’étaient pas considérés comme étant très précaires en 2008.

 

Mille Roches-Rivière du Mât les Hauts passe de “plutôt favorisé” à “grande difficulté”
 
La zone de Saint-Benoît centre fait partie des rares quartiers où la pauvreté a augmenté entre 2015 et 2019. Autre quartier qui se démarque tristement, celui de Mille Roches-Rivière du Mât les Hauts à Saint-André. En pleine mutation avec la construction de nombreux logements, principalement sociaux, il a rejoint la liste des quartiers en grande difficulté alors qu’il était classé parmi les quartiers plutôt favorisés en 2008.

Près de la moitié de la population vit sous le seuil national de pauvreté

Globalement ici, pas ou peu de progression concernant la situation socio-économique des plus de 163.000 habitants qui y résident. Elle stagne sur la décennie. La population vivant sous le seuil de bas revenus ne se réduit pas car l’accès à l’emploi y progresse peu et 48% de la population y vit sous le seuil national de pauvreté en 2019, soit avec moins de 1.100 euros pour une personne seule.

Dans ces zones répartis sur le pourtour de l’île sans passer par l’Ouest, le plus souvent dans les centres urbains, seuls 38% des habitants travaillent. Près d’un tiers des jeunes ne sont ni en emploi, ni en étude , et ce, malgré la proximité des Pôle emploi et des centres de formation.

10% des habitants originaires de la zone océan Indien

C’est aussi ici, dans les quartiers dits « en grande difficulté », que l’on trouve davantage de familles nombreuses et monoparentales, avec 46% des familles composées de parents isolés.

L’étude de l’INSEE révèle également que ce sont dans ces quartiers que se concentre la proportion la plus importante de population née dans la zone océan Indien, avec 10% des habitants qui sont originaires de Madagascar, des Comores, de Mayotte ou de Maurice en 2019, une part en augmentation. 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Futurs papas : Des ateliers de préparation à la paternité

Les papas sont à l’honneur ce dimanche 16 juin. Pour ceux qui s’apprêtent à le devenir, l’association de pères en pairs, soutenue par la CAF de La Réunion, propose des ateliers gratuits, pour mieux se préparer à l’arrivée de l’enfant.

Kelly Rangama invite McFly et Carlito à La Réunion

La cheffe étoilée réunionnaise, Kelly Rangama, était dans les studios des youtubeurs McFly et Carlito pour leur nouvelle émission « La bataille des spécialités réunionnaises ». Elle était venue leur cuisiner un plat mahorais et sera aussi sûrement présente pour un prochain épisode où elle réalisera un rougail saucisses. La représentante de La Réunion a profité de son passage pour proposer à McFly et Carlito de venir sur notre île.

Législatives : Alek Laï-Kane-Cheong sera soutenu par la plateforme d’Ericka Bareigts sur la 6e

La campagne s’annonce épique dans la 6e circonscription. Candidat à sa réélection, Frédéric Maillot retrouvera sur sa route Alexandre Laï-Kane-Cheong, pour un match retour de la dernière législative. Mais c’est dans un tout autre contexte que le député sortant affrontera le leader de Croire et Oser, puisque ce dernier bénéficiera du soutien de la plateforme d’Ericka Bareigts, dont est membre Maurice Gironcel, sur cette circonscription.