Revenir à la rubrique : L'Edito de Pierrot

?? [Pierrot Dupuy] Quand une ministre en cache une autre…

Christelle Dubos, vous connaissez ? Probablement pas. Et ce n’est pas sa visite à La Réunion qui vous permettra de mieux la connaitre !   Christelle Dubos est secrétaire d’Etat au ministère des Solidarités et de la Santé, auprès d’Agnès Buzyn. Elle est arrivée à La Réunion 24 heures avant Annick Girardin. Pourtant, la presse n’a que […]

Ecrit par zinfos974 – le mercredi 20 mars 2019 à 07H05

?? [Pierrot Dupuy] Quand une ministre en cache une autre…Christelle Dubos, vous connaissez ? Probablement pas. Et ce n’est pas sa visite à La Réunion qui vous permettra de mieux la connaitre !
 
Christelle Dubos est secrétaire d’Etat au ministère des Solidarités et de la Santé, auprès d’Agnès Buzyn. Elle est arrivée à La Réunion 24 heures avant Annick Girardin. Pourtant, la presse n’a que très brièvement rendu compte de sa visite.
 
Prenons l’exemple d’hier. Dans le JIR, elle n’a eu droit qu’à une page, avec une interview d’une vingtaine de lignes, alors qu’Annick Girardin écrasait tout avec des compte-rendu de plusieurs pages.
 
Alors qu’on pouvait quasiment suivre les déplacements de la ministre des Outre-mer minute par minute, Christelle Dubos a surtout été interrogée sur le dossier d’un troisième EHPAD, ces établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Bizarrement, alors que juste avant elle avait prétendu être parfaitement au courant des dossiers de La Réunion dans le domaine de la Santé, la secrétaire d’Etat a répondu qu’elle ne connaissait pas le dossier de ce 3ème EPHAD et a promis d’en parler au directeur de l’ARS. Justement celui qui enterre la construction de ce troisième établissement depuis des années. Autant dire que ce n’est pas demain que nos gramounes seront correctement hébergés !
 
Dans le Quotidien, c’est encore pire. Christelle Dubos n’a eu droit qu’à une photo légende, en bas de page, sous des articles dédiés à Annick Girardin.
 
Dur dur d’exister sur les terres de la ministre des Outre-mer !
 
A croire que c’est une manie chez les ministres de ce gouvernement, la secrétaire d’Etat aux Solidarités et à la Santé n’a rien annoncé durant son séjour. Comme Annick Girardin, elle a beaucoup visité, beaucoup écouté. Mais pas sûr qu’elle ait beaucoup entendu.
 
Vous savez, ce genre de visites où l’on a la désagréable impression que les informations sont rentrées par une oreille et ressorties immédiatement par l’autre.
 
Au moins pourra-t-elle dire qu’elle connait un peu mieux maintenant les dossiers de La Réunion. C’est déjà ça !
 
Mais comme nous le demandions déjà hier matin pour Annick Girardin, on peut s’interroger sur ce à quoi a bien pu servir cette visite de Christelle Dubos à La Réunion.
 
La Réunion, au risque de nous répéter, connait une situation dramatique qui n’a rien à voir avec ce qui se passe en métropole. En matière de nombre de chômeurs, d’allocataires au RSA, de familles vivant en dessous du seuil de pauvreté. Et je pourrais ajouter en termes d’accueil de nos personnes âgées. Elle mérite donc un traitement spécifique. Tout ce qui est fait en métropole devrait être multiplié par deux ici, pour nous permettre de rattraper notre retard.
 
Au lieu de cela, nous avons des ministres qui viennent ici écouter nos doléances, mais sans y apporter aucune réponse spécifique.
 
Il est vrai qu’il fait froid en ce moment à Paris et que, tant qu’à faire, il vaut mieux venir « bat’ carré » dans notre ile, au soleil, aux frais du contribuable…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pierrot Dupuy – Quand le préfet s’emmêle les pinceaux concernant les nouvelles modalités d’entrée à Gillot

Le 11 juillet dernier, la préfecture publiait un communiqué intitulé : « Fin de l’état d’urgence sanitaire : Nouvelles modalités d’entrée à La Réunion et recommandations sanitaires », censé informer la population des dernières mesures mises en place pour voyager depuis la métropole ou Mayotte puisque ce sont pour le moment les seules destinations ouvertes, vers La Réunion.