Revenir à la rubrique : L'Edito de Pierrot

?? [Pierrot Dupuy] Le président Melchior n’est pas content

Il m’a été rapporté que le président Melchior n’avait pas apprécié, mais alors pas apprécié du tout, les articles que j’avais réalisés sur le salaire du directeur de la SPL Edden, une structure dans laquelle le Département est majoritaire et où, par voie de conséquence, c’est lui qui prend les décisions. J’en suis vraiment désolé […]

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 29 mars 2019 à 07H05

 ?? [Pierrot Dupuy] Le président Melchior n’est pas contentIl m’a été rapporté que le président Melchior n’avait pas apprécié, mais alors pas apprécié du tout, les articles que j’avais réalisés sur le salaire du directeur de la SPL Edden, une structure dans laquelle le Département est majoritaire et où, par voie de conséquence, c’est lui qui prend les décisions.

J’en suis vraiment désolé car Cyrille Melchior est quelqu’un que j’apprécie. De par son caractère, très consensuel, mais aussi pour la remise en ordre qu’il a initiée au sein du Palais de la Source. Faut dire que ce n’était pas très difficile de faire mieux, après la gestion catastrophique et hyper clientéliste de Nassimah Dindar.

Certes tout n’est pas parfait. Cyrille Melchior n’est pas un président libre de ses mouvements. Comme tout président qui ne dispose pas d’une majorité propre, il est prisonnier des exigences de ses alliés. 

Les mauvaises langues vont même jusqu’à dire que le véritable président du Département se trouve dans le Sud et qu’il a entouré Cyrille Melchior d’une flopée de cadres pour le contrôler.

Ce n’est pas tout à fait faux, mais je fais confiance au sens de la diplomatie du président Melchior pour se ménager des espaces de liberté.

Mais pour en revenir à l’article à l’origine de la colère du président du Département, j’ai le regret de lui dire que, dans ce cas, il n’a pas fini d’être mécontent. Car j’ai bien l’intention de continuer. Et pas qu’au Département.

Les présidents de la Région, du Département, des différentes communautés d’agglomérations (Cinor, TCO, Casud, Civis, Cirest) et les maires n’ont pas conscience que les temps ont changé. Les Gilets jaunes sont passés par là. Notamment.

Les Réunionnais ne supportent plus d’entendre dire que des directeurs de structures payés avec de l’argent public, touchent plus de 10.000 euros par mois. 14.000 dans le cas de la SPL Edden. Eux qui tirent le diable par la queue avec deux fois, trois fois, parfois quatre fois moins.

Qu’est-ce qui peut justifier que ces directeurs soient mieux payés que des ministres ? A part le fait qu’il s’agit souvent de très proches des élus qui les désignent.

On nous dit qu’ils ont été embauchés de façon objective, parmi plusieurs candidats, à l’issue d’un long processus démocratique ? Faux. J’ai assez longtemps fréquenté le milieu politique pour savoir que les noms des futurs embauchés sont la plupart du temps connus bien avant le lancement des appels à candidature. Et le cas de la SPL Edden ne déroge pas à la règle. Le nouveau directeur avait démissionné de son poste précédent avant même d’être embauché. C’est la preuve qu’il avait des assurances…

Quoi d’autre alors, pour justifier de tels salaires ? Leur niveau de responsabilités ? Faux. Comment expliquer dans ce cas qu’alors qu’ils ne gèrent que quelques centaines de salariés, qu’ils soient mieux payés que le DGS du Département qui en gère 3.500 ?

Le fait qu’ils soient responsables sur leurs biens en cas de faillite, comme n’importe quel patron d’entreprise privée ? Faux. Leurs actionnaires sont des collectivités et même en cas de gestion désastreuse, comme pour la SOGEDIS par exemple qui accuse un déficit de 15 millions d’euros, il suffit aux actionnaires de réinjecter sans cesse de l’argent public pour que la gabegie puisse continuer. Avec notre argent, celui des contribuables.

Un des dirigeants d’une très grosse entreprise nationale que j’ai rencontré ce week-end, me disait que les SEM et autres SPL, en matière de gestion, sont un concentré du pire des sociétés privées et du pire des collectivités.

Il est donc plus que temps que tout cela change et il faut que les élus sachent que les Réunionnais seront à l’avenir très vigilants quant aux salaires des directeurs à chaque prochain changement à la tête de ces SPL et autres SEM… Et ce, quelle que soit la collectivité.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pierrot Dupuy – Quand le préfet s’emmêle les pinceaux concernant les nouvelles modalités d’entrée à Gillot

Le 11 juillet dernier, la préfecture publiait un communiqué intitulé : « Fin de l’état d’urgence sanitaire : Nouvelles modalités d’entrée à La Réunion et recommandations sanitaires », censé informer la population des dernières mesures mises en place pour voyager depuis la métropole ou Mayotte puisque ce sont pour le moment les seules destinations ouvertes, vers La Réunion.