Revenir à la rubrique : Faits divers

Petit-Tampon : Une quinquagénaire agressée à coups de marteau par son ex-compagnon

L’alerte a été donnée ce jeudi matin. Une femme âgée d’une cinquantaine d’années a été victime d’une agression à son domicile au Petit-Tampon. La quinquagénaire a été trouvée ensanglantée, devant sa maison par une de ses voisines. La femme a reçu au moins un coup de marteau à la tête. L’agression s’est déroulée sous les […]

Ecrit par P.B-A.D – le jeudi 21 mars 2019 à 11H24

L’alerte a été donnée ce jeudi matin. Une femme âgée d’une cinquantaine d’années a été victime d’une agression à son domicile au Petit-Tampon. La quinquagénaire a été trouvée ensanglantée, devant sa maison par une de ses voisines.

La femme a reçu au moins un coup de marteau à la tête. L’agression s’est déroulée sous les yeux de son enfant âgé de 7 ans. Consciente à l’arrivée des secours, la victime a été médicalisée sur place. Les coups auraient été portés par son ancien compagnon. Selon nos informations, le couple était séparé. L’homme ne vivait pas sous le même toit que son ex-compagne. 

L’identification criminelle a été dépêchée sur place. Le suspect, qui a pris la fuite, est activement recherché par les forces de l’ordre. 

Prisca Bigot sur place

 

Petit-Tampon : Une quinquagénaire agressée à coups de marteau par son ex-compagnon

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Incident à But : Deux personnes électrisées

Deux victimes ont été évacuées en état d’urgence absolue à l’hôpital suite à un incident qui s’est produit dans le magasin But à Saint-Pierre. Le bâtiment a dû être évacué pour permettre la réalisation de tests électriques.