Revenir à la rubrique : Culture | Politique

Ministre de la Culture : « Accompagner la renaissance du Quotidien de La Réunion »

Rima Abdul Malak, ministre de la Culture, va rencontrer les directions et les représentants du personnel des deux quotidiens de l'île. Le Quotidien de La Réunion est actuellement en procédure de liquidation et le Journal de l'Île pourrait lui aussi se retrouver en difficulté dans les prochaines semaines.

Ecrit par N.P. – le mercredi 29 novembre 2023 à 17H27

« Je vais écouter la direction comme les représentants des salariés pour mieux comprendre les difficultés. Mais il y a une procédure de liquidation pour Le Quotidien dans laquelle le ministère de la Culture ne peut pas directement intervenir« , déclare la membre du gouvernement.

« Les aides à la presse ont été renforcées dans tous les territoires ultra-marins. Nous garderons ces aides disponibles pour un repreneur quand il se positionnera« , explique Rima Abdul Malak. Elle ajoute : « Ce qui m’intéresse, c’est d’accompagner la renaissance, si repreneur il y a bien, pour que ces deux titres, et notamment Le Quotidien qui est le plus en difficulté en ce moment, puissent perdurer. »

« Toute la presse est impactée par le numérique, les réseaux sociaux et bientôt l’intelligence artificielle. Il y a des modèles économiques à réinventer. Le ministère de la Culture est aux côtés de la presse. Même si on avait mis plus d’argent, cela n’aurait pas suffi à éviter la liquidation. L’enjeu est d’être aux côtés de l’entreprise qui reprendra Le Quotidien« , assure-t-elle.

S’abonner
Notification pour
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jacqueline
2 mois il y a

Un repreneur privé OUI MAIS PAS LE CONSEIL RÉGIONAL D’HUGUETTE BELLO!

Marie
Répondre à  Jacqueline
2 mois il y a

pas directement, juste un businessman qui s’étend sur toute l’île en copinage avec la Région ………… et qui attend en charognard le cadavre du Quotidien, vous verrez

hersan
2 mois il y a

Et les radios, et les télés privés on les aide ?

c 'est comme ça
2 mois il y a

vous pouvez mettre des milliards les gens sont dématérialiser depuis que macron a été ministre de l’économie sous hollande et s’est empirée depuis qu’il est président les gens ne lis plus les journaux , ils sont connectés dans leurs lectures sur internet. Les presses vont faire faillites quelles qu’ils soient.
la dématèrialisation a diminuer des emplois partout.

Dernière modification le 2 mois il y a par c 'est comme ça
Toto
2 mois il y a

I marche pu ferme. Encore nos impôts pour financer des entreprises qui perd de l argent ou les responsables se gavent

Huguette
2 mois il y a

La Ministre parle de « renaissance du Quotidien  » ou le(parti) renaissance mot placé intentionnellement ?

Lulu
2 mois il y a

faut arrêter de gaspiller de l’argent, la France est super endettée déjà, ensuite ces journaux ne sont plus viables alors passons à autre chose qu’ils s’orientent vers le numérique point barre! c’est juste un pansement sur une jambe de bois! Nous sommes tous tournés vers le numérique à part deux où trois qui ne font pas la majorité et qui ne feront jamais que ces journaux restent viables c’est la réalité c’est tout!

Sylvain
2 mois il y a

C’est pas la même ministre qui voulait la disparition de CNEWS ?

Dans la même rubrique

Édouard Philippe : « L’école est la priorité numéro 1 »

Pour sa deuxième journée sur l’île, Édouard Philippe s’est rendu dans le Sud pour y rencontrer les maires du Tampon et de Saint-Pierre. Dans la capitale du Sud, l’ex-Premier ministre a pu découvrir le projet Cayenne mené par l’ADAPEI et sa mission envers les jeunes porteurs de handicap.

Edouard Philippe affûte sa droite et sa gauche pour 2027

Le combat politique pour 2027 s’ouvre déjà sans le dire. L’ancien Premier ministre Edouard Philippe poursuit son tour de France des régions en tant que président de son parti Horizons. Depuis ce mardi, il part à la rencontre des élus et acteurs socio-économiques réunionnais pour se faire un aperçu des réalités locales, lui qui n’avait pas eu l’occasion d’effectuer un déplacement lorsqu’il était locataire de Matignon. Ce mercredi matin à Montgaillard Saint-Denis et aux côtés de l’adjointe Brigitte Adame et du coach Didier Wullschleger, le maire du Havre a enfilé les gants de boxe au moment de découvrir le travail mené en faveur des jeunes de l’association EPA (Ecoute-moi, Protège-moi, Aide-Moi). Sur des images de Pierre Marchal de l’agence Anakaopress.

Statue La Bourdonnais : l’association requérante perd le chrono face à la mairie de Saint-Denis

L’association Fort Réunion n’obtiendra pas de sursis pour la statue de François Mahé de La Bourdonnais. Le juge des référés du tribunal administratif rejette sa requête pour des questions de forme : l’association n’a pas assez d’ancienneté. L’urgence à suspendre les effets du permis de construire de la mairie portant sur la dépose de la statue et sa restauration n’a donc pas été reconnue en attendant que le juge se prononce « sur le fond » dans plusieurs mois.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial