Revenir à la rubrique : Faits divers

Meurtre de Vanina : Ridaï-Mdallah Mari devant la cour d’Assises

La justice va enfin être rendue pour la jeune Vanina. En effet, après de multiples rebondissement, Ridaï-Mdallah Mari, qui a sauvagement tué la jeune fille dans la nuit du 2 au 3 mai 2018, est jugé ce lundi 31 janvier 2022 par la cour d'Assises de La Réunion.

Ecrit par 1167938 – le lundi 31 janvier 2022 à 08H22

Rappel des faits : 

Vanina, alors âgée de 20 ans, est mortellement poignardée dans la nuit du 2 au 3 mai 2018. Les faits se sont déroulés à la Convenance à Saint-Marie. L’auteur des coups de couteau est Ridaï-Mdallah Mari, compagnon de la jeune femme selon ses dires. 

Cette nuit-là, des témoins ont entendu le couple se disputer aux alentours de minuit. Le voisinage appelle la gendarmerie qui ne pourra que constater le décès de la victime. C’est le GIGN qui intervient et négocie avec l’accusé pour qu’il se rende. Les forces de l’ordre finiront par mener l’assaut afin de l’interpeller. Ils découvriront une scène de crime d’une atrocité sans nom. 

L’homme est totalement sous effet lors de son interpellation, dans un état second. Il a utilisé une arme blanche. Il sera conduit à l’hôpital avant d’être placé en garde à vue, puis en détention provisoire le temps de l’instruction.

« C’est un meurtre d’une grande sauvagerie », avait décrit le regretté procureur de la République Eric Tuffery au moment des faits. Cette phrase résume à elle seule l’ampleur de ce dossier qui est jugé ce lundi 31 janvier 2022, soit près de 4 ans après les faits.

De nombreux rebondissements ont eu lieu dans ce dossier où l’accusé a été reconnu aboli de discernement au moments des faits par deux experts psychiatre quand un troisième le jugeait accessible à une sanction pénale. En effet, le 15 mai 2020, la chambre de l’instruction avait choisi de ne pas suivre l’avis des trois experts et décidé de renvoyer Ridaï-Mdallah Mari devant la cour d’assises pour le chef d’accusation de meurtre.

Me Sébastien Navarro, l’avocat de ce dernier, avait porte alors l’affaire en cassation et obtenu gain de cause le 15 octobre 2020. Un nouvel examen du dossier avait eu lieu le 5 février 2021 en chambre de l’instruction à la cour d’appel de Saint-Denis. Cette fois, la décision rendue était sans appel : Ridaï-Mdallah Mari sera jugé devant la cour d’assises de la Réunion. L’audience débute ce lundi 31 janvier 2022. 

Sainte-Marie: La scène d’un crime insupportable

Meurtre de Vanina : Ridaï-Mdallah Mari ne sera pas jugé aux assises

Meurtre de Vanina : L’altération du discernement reconnue, mais R-M.Mari sera jugé aux Assises

Meurtre de Vanina : Ridaï-Mdallah Mari jugé aux assises le 31 janvier 2022

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Indemnités de logement : Didier Robert poursuivi pour concussion et prise illégale d’intérêts

Didier Robert, toujours sous enquête pour des indemnités de résidence perçues entre 2016 et 2019, potentiellement supérieures à son loyer devra en répondre prochainement devant le tribunal correctionnel. Après une condamnation en 2021 pour abus de biens sociaux et une relaxe en 2024 pour l’affaire des emplois de cabinet, c’est la troisième comparution pénale pour l’ancien président de la Région Réunion. Une information Zinfos974.

Un homme violenté puis séquestré dans le coffre de sa voiture

Un homme de 30 ans comparaissait ce lundi dans le cadre de la comparution immédiate pour des faits de séquestration et de violences. La victime a reçu une ITT de 60 jours. Tout est parti du témoignage d’un chauffeur-livreur qui a assisté à la scène d’enlèvement en pleine rue.

Perquisition à la Région : Le dispositif d’aides aux entreprises Acacias dans le viseur du PNF

Une perquisition menée par le parquet national financier est en cours actuellement à la direction de l’économie de la Région. Elle serait menée dans le cadre d’une enquête qui concernerait le dispositif Acacias, un dispositif qui a permis à des entreprises de bénéficier d’aides pendant la période du Covid. Des fonds publics régionaux qui auraient été distribués sans que les sociétés puissent prouver avoir réellement utilisé cet argent autrement que pour leur trésorerie.

Ste-Marie : Contrôle d’ampleur sur la RD 51 suite aux deux accidents mortels

Une opération de contrôle routier de grande ampleur a été effectuée ce mardi par la compagnie de gendarmerie de Saint-Benoit sur la RD 51 dans le secteur de Bagatelle suite aux dramatiques accidents survenus les 1ᵉʳ juillet et 5 juillet dernier dans lesquels trois personnes ont perdu la vie. Pendant près de deux heures, les militaires ont relevé bons nombres d’infractions, dont deux particulièrement graves.