Revenir à la rubrique : Faits divers | Mayotte

Mayotte : Un jeune de 17 ans tué par balles

Les violences entre bandes sont montées d'un cran ce dimanche soir. Un jeune de 17 ans a été tué, touché par arme à feu.

Ecrit par N.P. – le lundi 11 décembre 2023 à 08H05
Illustration : Alexandre Robert

Selon Mayotte la 1ʳᵉ, il s’agit de la première mort par balle dans l’île aux parfums. Hier en début de soirée, les affrontements entre bandes de Kawéni et Majicavo ont franchi un nouveau seuil de violence. Un jeune de 17 ans a été tué, deux autres ont été blessés par arme à feu.

Le parquet a confirmé les faits. Aucune interpellation n’a été réalisée pour le moment.

Un drame qui se produit deux jours après la visite ministérielle d’Elisabeth Borne à Mayotte qui a promis l’envoi de renforts.

Thèmes : Mayotte
S’abonner
Notification pour
24 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
réalité
2 mois il y a

La réunion dans une dizaine d’années… merci les rois et reine du conseil régional départemental et les maires de notre département; mais ils sont focalisés sur la réecriture historique par la culture wokiste et la pensée unique davossienne que propage et impose la macronie avec la france insoumise les socialistes et le front national… vive notre projection de ces NOBLES qui vivent dans leur palais

Lulu
Répondre à  réalité
2 mois il y a

pas dans une dizaine d’années, moi je dirais dans quelques années au vu de nos faits divers, cela arrivera plus vite qu’on pense! au passage dites merci à nos chers élus!

Loulou
Répondre à  Lulu
2 mois il y a

Tout à fait d’accord avec vous. Il suffit de se promener dans certains quartiers de Saint Denis par exemple les Camélias ou le Chaudron pour se rendre compte qu’une certaine population venu d’une île située a 2h00 d’ici à déjà remplacé les autochtones !!!

cyclope exalté
Répondre à  Loulou
2 mois il y a

Ne nous dites pas que vous croyez au grand remplacement, c’est extrêmement nauséabond comme théorie !

Loulou
Répondre à  cyclope exalté
2 mois il y a

Sortez un peu de chez vous ,descendez dans les rues et vous vous ferez votre propre opinions….

MASSON Pascal
Répondre à  Loulou
2 mois il y a

Cette population fait la loi avec la bénédiction de la maire de St DENIS, le créole rase les murs et la police tourne la tête par contre pas intérêt de tomber entre leurs mains au détour du chemin

jeanbaiselarak
Répondre à  réalité
2 mois il y a

Pas une dizaine d’années, dans quelques mois.

mister magoo
2 mois il y a

étonnifiant !!!

Phoénix974
2 mois il y a

Le Parquet confirme « aucune interpellation n’ été réalisée pour le moment.. » Ouf à un moment j’ai cru que les magistrats avaient déserté l’île aux Parfums..

Wai
2 mois il y a

Rien d’étonnant…au suivant

jo cazanove
Répondre à  Wai
2 mois il y a

Rien d’étonnant au suivant nous sommes sur la pente glissante notre humanité est foutue , notre loi est trop théorique et notre doux pays s’enfonce dans la gadoue!

INRI
Répondre à  jo cazanove
2 mois il y a

Ahhhhaaa, la terre s’écroule on va tous mourir ahhhaaahhh…
Euh pour toi il existe une classe de médicaments appelés ANXIOLYTIQUES
Va gober 2 ou 3 après na kozé José

moimidi
2 mois il y a

bientot cela se passera ici…nos élus députés insoumis bas de gamme au lieu d’essayer de trouver des solutions pour épargner notre île de tout ce qui vient de Mayotte se focalisent sur nout passé zesclaves nout band nout race….

Lulu
Répondre à  moimidi
2 mois il y a

ben oui cela occupe la masse NON laborieuse, des jeux, des fêtes et de l’alcool c’est tout ce qu’ils veulent!

Bénédictin
Répondre à  moimidi
2 mois il y a

À saint-Benoit vendredi soir ils roulent à vive allure , à moto sur le trottoir du pont de la rivière des Marsoins et crient très fort pour demander aux piétons de les laisser passer.
Les Bénédictins ne fréquentent plus les rues du centre ville . Pourquoi ? Où sont passés nos caniards ? Nous ne les voyons plus sur Saint-Benoit . Ont ils peur ? Se sont-ils assagis ?

tarta
Répondre à  moimidi
2 mois il y a

Excellent !

Bertrand
2 mois il y a

Des bons marmailles !
Vite qu’on leur donnent plus d’alloc avant que les con tribuable n’ai plus que la peau sur les os !

valeo
2 mois il y a

Et alors? On doit pleurer?

polo974
2 mois il y a

À lire les commentaires, la Réunion est l’île des bisounours, sauf qu’il y a quand même quelques gremlins qui sortent les sabres, couteaux et autres armes à feu…

Dignité
2 mois il y a

Je pense que l’avenir de la Réunion se dessine sous nos yeux sous une forme sombre et effrayante ressemblant terriblement à ce qui se passe à Mayotte.
Les mahorais qui s’installent chez nous amènent avec eux les conditions de vie existant là-bas au lieu de s’en affranchir pour se fondre dans une société ouverte et sécularisée.
Les virus porteurs de violence et de radicalité se diluent dans notre monde créole et agissent avec virulence pour le faire exploser.
Les lois dites « humaines » que s’est données notre pays nous empêchent de nous opposer à cette triste évolution qui nous mène à notre perte.
On nous demande sans cesse de faire preuve d’humanité en acceptant sur notre sol des gens venus d’ailleurs fuyant des conditions de vie dans lesquelles sont absents tous rayons de lumière.
Sans nous dire cependant à quel nombre fixer notre seuil de tolérance.
Or, en recevoir 10 ou 1000 c’est peut -être agir avec humanité selon les lois de dieu.
Mais que faire quand les chiffres explosent et que les moyens d’accueil apparaissent désespérément insuffisants et que les espaces naturels servent alors de refuge à ces damnés de la terre selon l’expression de Frantz Fanon ?
Qui de l’émotion et/ou de la raison doit guider la décision ?
Les pros immigrés qui inondent les ondes de propos bienveillants et remplis d’indulgence jusqu’à culpabiliser ceux d’un avis contraire ont-ils la réponse?

spartacus974
2 mois il y a

Après le passage de la fée Carabosse (Borne),rien ne change sur l’ile aux parfums .La violence se déchaine et la misère s’accentue .Cette pénurie d’eau résume cet abandon de cette ile par nos politiques qui ont laissé la corruption et le népotisme gangréner la société mahoraise.Combien de millions gaspiller à entretenir une classe dirigeante mahoraise au détriment du développement de l’ile ?Les clandestins n’expliquent pas tous les maux de Mayotte .

Tipierrelacavale
2 mois il y a

Et hop, une racaille de moins

INRI
2 mois il y a

Qui a voté Sarkozy ?? « On va nettoyer au Karcher » qui disait. je me pisse dessus hahahhahhaaa!!
Merci aux votants

Citoyen curieux
2 mois il y a

C’est un sentiment d’insécurité ….
Bon pour le jeune assassiné et sa famille c’est peut-être davantage, mais pour la première ministre c’est un … sentiment …

Dans la même rubrique

William porté disparu depuis le 25 novembre

William Mardémoutou a été vu pour la dernière fois le 25 novembre dernier à Saint-Benoît. Il est âgé de 45 ans, il mesure entre 1,70 et 1,75m, il est de type Indopakistanais, de corpulence normale et a les cheveux courts, noirs et épais. Si vous disposez d’informations, appelez la gendarmerie de Saint-Benoît au 0262 50 33 82 ou en dehors des heures ouvrables, composez le 17.

Trafic de cocaïne Dubaï-Réunion et blanchiment : La tête de réseau présumée et sa compagne influenceuse confrontés

Il y a un an, Karim B., soupçonné d’être à la tête d’un réseau de trafic de cocaïne et de blanchiment d’argent en lien avec ce trafic, était placé en détention provisoire. Sa compagne, influenceuse et chroniqueuse TV, était également inquiétée, soupçonnée d’avoir été complice en tant que prête-nom d’une société d’import-export de véhicule qui aurait permis d’écouler une partie des sommes provenant du trafic. Tous deux vont se retrouver ce mardi après-midi dans le cabinet du juge d’instruction qui devrait confronter leurs déclarations.

Saint-Joseph : À 71 ans, elle va en prison pour violences conjugales

Une Saint-Joséphoise était jugée hier par le tribunal de Saint-Pierre pour des violences sur son conjoint en récidive. La septuagénaire souffre de problèmes psychiatriques qui lui causent une jalousie obsessionnelle avec une dangerosité avérée. Elle a été condamnée à sept mois de prison ferme.

Le Tampon : Elle le quitte, donc il tue ses poules

Un Tamponnais va passer 11 mois derrière les barreaux pour avoir commis en récidive des violences conjugales. Après avoir craché sur son ex qui tenait leur bébé dans les bras, il est allé tuer ses poules, car il affirme ne pas avoir eu d’autres solutions.

La ministre chargée des Outre-mer se rendra à Mayotte prochainement

Marie Guévenoux, nouvelle ministre chargée des Outre-mer, a rencontré les élus mahorais et a annoncé l’opération d’évacuation du stade Cavani et la préparation de l’opération Wuambushu 2. Par ailleurs, elle indique qu’elle sera à Mayotte dans « le prolongement de l’installation du nouveau préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville.

St-Louis : Une gentille voisine jugée pour abus de faiblesse

Entre avril 2017 et septembre 2019, Marie-Fabienne R. est soupçonnée d’avoir abusé de la vulnérabilité d’un homme handicapé dont elle s’occupait. Ce dernier souffre d’un handicap visuel et a rencontré la prévenue, jugée ce jeudi devant la cour d’appel, par l’intermédiaire de voisins.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial