Revenir à la rubrique : Société

Manifestation contre un nouveau fast-food à Saint-Pierre

L’Alliance Pour une Réunion Écologique et Solidaire s'est mobilisée samedi pour dénoncer l'installation d'une enseigne de fast-food sur le front de mer de Saint-Pierre. Voici le communiqué de L'Après :

Ecrit par NP – le dimanche 04 décembre 2022 à 07H45

Ce samedi 3 décembre, 20 militant·e·s de L’APRES (L’Alliance Pour une Réunion Écologique et Solidaire) et d’Attac ont organisé une action devant Burger King sur le front de mer de St Pierre.
Les manifestant·e·s ont déployé une banderole sur laquelle il était inscrit “Pour un Burger King qui ouvre, combien de petits commerces qui ferment ?“. Plusieurs d’entre eux ont déposé des cercueils avec des inscriptions telles que “Chez moi le burger n’est pas roi”, “ de caris dans mon péi », “mort des produits péï”, …

Pour Alexis Chaussalet, porte-parole de L’APRES : “Nous ne sommes pas ici pour culpabiliser les consommateurs, chacun est évidemment libre de consommer ce qu’il souhaite. En revanche, nous souhaitons interpeller les pouvoirs publics sur la dangerosité de ce type d’établissements. Nous constatons depuis plusieurs années la prolifération de ce genre d’enseignes et nous assistons, en même temps, à la disparition progressive des restaurants traditionnels réunionnais. Il faut d’urgence ouvrir un grand débat de société pour savoir quel modèle de développement nous souhaitons pour La Réunion.”

Le front de mer de St Pierre a été pris d’assaut par les fast-food, et le cirque de Cilaos risque de voir prochainement un Burger King s’ouvrir en son sein. Les maires de ces villes ont une responsabilité en laissant ce genre d’enseignes se déployer dans leurs communes. 

Notre île est connue pour la qualité de se gastronomie. La tradition du “bien manger” à La Réunion est en danger. C’est notre modèle alimentaire réunionnais qui est menacé.

À La Réunion, nous connaissons des tristes records en matière de diabète, d’hypertension et d’obésité. Les fast-food sont en grande partie responsables de cette situation. Il y a urgence à réguler et limiter l’implantation de ces enseignes.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Croix Marine : les mandataires judiciaires autorisés à reprendre leurs activités

Dans un courrier adressé ce jeudi aux salariés, l’administratrice provisoire de la Croix Marine a assuré qu’ils pouvaient reprendre leurs activités, les mandataires étant appelés à traiter en premier lieu les situations d’urgence. L’association a la charge de 1.500 majeurs protégés sous tutelle ou curatelle, lesquels n’ont plus accès à leur argent depuis deux semaines.