Revenir à la rubrique : Faits divers

?L’excès de vitesse de ce motard restera impuni

Pas vu pas pris, a pu se dire un conducteur de deux-roues qui était à la barre du tribunal de police de Champ fleuri ce vendredi matin. Pour la quatrième et dernière fois, son affaire d’excès de vitesse était examinée devant le tribunal de Police.  L’infraction au code de la route datait pourtant de décembre […]

Ecrit par Zinfos974 – le vendredi 26 avril 2019 à 17H10

Pas vu pas pris, a pu se dire un conducteur de deux-roues qui était à la barre du tribunal de police de Champ fleuri ce vendredi matin. Pour la quatrième et dernière fois, son affaire d’excès de vitesse était examinée devant le tribunal de Police. 

L’infraction au code de la route datait pourtant de décembre 2017. Entretemps, l’affaire a été reportée à quatre reprises. La faute à un manque de sérieux du ministère public qui n’a pas été capable de fournir au tribunal le document de maintenance technique du radar.

Fin 2017 donc, ce motard est flashé à 100 km/h au lieu de 50 sur les routes réunionnaises. La contravention de catégorie 5 lui vaut 6 mois de retrait de permis, 6 points retirés sur son permis et donc une convocation devant le tribunal de Police. 

Le motard et son avocat se présentent lors d’une première audience en 2018. L’avocat y réclame ce jour-là le carnet du radar qui avait flashé son client.

Mais le ministère public ne présente pas, ce jour-là, le fameux document de maintenance technique du radar. L’audience est alors logiquement renvoyée. Lors de la deuxième audience, l’affaire est de nouveau ajournée pour la même raison.

Pas plus de succès lors du troisième rendez-vous devant les juges : une autre pièce du dossier n’est cette fois-ci pas fournie auprès de l’instance pour qu’elle puisse juger. Le manque de sérieux avec lequel l’affaire est traitée commence sérieusement à se voir mais le tribunal de Police passe de nouveau l’éponge. La partie est une nouvelle fois remise à une autre date.

Nous voilà donc en ce vendredi 26 avril 2019 où se tenait donc le quatrième volet de ce feuilleton haletant… Et ce matin encore, les pièces attendues n’ont pas pu être fournies au tribunal.

Exaspéré par l’incapacité de la partie adverse de pouvoir fournir les pièces adéquates, le président de séance a tout simplement décidé de relaxer le motard. Une décision rare.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Une femme victime d’attouchements dans une piscine municipale

Un homme comparaissait le 17 mai dernier devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis pour des faits d’agression sexuelle. Sur proposition du parquet, la victime a accepté de correctionnaliser cette affaire qui était, au départ, ouverte pour des faits criminels de viol. Il a été reconnu coupable ce vendredi et condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Plaine des Cafres : Un impressionnant incendie ravage une maison abandonnée

Un impressionnant incendie s’est déclaré ce vendredi après-midi à la Plaine des Cafres dans le centre-ville du 23e km, à proximité des locaux de la PMI, non loin de la caserne des pompiers.
L’intervention est toujours en cours dans cette maison abandonnée, l’ancien dortoir des filles du foyer Marie Poittevin.

RN2 de Saint-André : Accident dans le secteur de Petit Bazar

Sur la RN2 à Saint André, suite à un accident qui s’est produit dans le secteur de Petit Bazar, la route a été fermée à la circulation en milieu de matinée dans le sens Nord/Est avec une déviation par la bretelle de sortie de l’échangeur, et la RN2002. Un sur-accident est ensuite survenu. La route a finalement pu être rouverte à la circulation en fin de matinée.