Revenir à la rubrique : Politique

Les Verts: Jean Alain Cadet cède sa place de secrétaire régional

Le conseil politique régional (CPR) d’Europe Ecologie les Verts se met en conformité avec les statuts d’EELV qui interdisent le cumul de certaines fonctions. Elu conseiller régional en décembre 2015, Jean Alain Cadet quitte donc la fonction de secrétaire régional d’EELV. Les statuts du parti spécifient notamment une incompatibilité entre les fonctions de secrétaire régional et […]

Ecrit par – le jeudi 26 mai 2016 à 21H02

Le conseil politique régional (CPR) d’Europe Ecologie les Verts se met en conformité avec les statuts d’EELV qui interdisent le cumul de certaines fonctions.

Elu conseiller régional en décembre 2015, Jean Alain Cadet quitte donc la fonction de secrétaire régional d’EELV. Les statuts du parti spécifient notamment une incompatibilité entre les fonctions de secrétaire régional et de conseiller régional.

Conformément à la décision du conseil politique régional du parti,  Jean-Pierre Marchau occupe désormais la fonction de secrétaire régional.

« Le CPR remercie Jean Alain Cadet pour tout le travail accompli en tant que secrétaire régional ces dernières années et lui confie la mission de secrétaire adjoint, délégué au programme pour laquelle son expérience sera très utile », déclare le parti.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

François Asselineau vient prôner la « Réunionexit »

Accéder à la députation européenne pour mieux combattre Bruxelles, c’est le but que poursuit François Asselineau. Le chantre du Frexit vient prendre connaissance des réalités réunionnaises jusqu’à ce samedi et tenter de convaincre que la France et donc La Réunion se porteraient mieux sans l’UE, sans sa monnaie unique et sans l’OTAN.