Revenir à la rubrique : Communiqué

Les agences d’intérim de La Réunion se mobilisent contre les violences intrafamiliales

PROMAN, ADECCO, ALTER EGO, PLACIDOM, SHOCK, ADEQUAT, PROFIL… Les acteurs incontournables du travail temporaire de l’île de la Réunion ont mis de côté leur bataille commerciale le temps d’une belle action. À la demande de Nicolas PULUHEN, Responsable de PROMAN sur l’Océan Indien, toutes les enseignes ont répondu présentes. Ce dernier est également l’auteur d’un […]

Ecrit par Zinfos974 – le jeudi 23 février 2023 à 08H13

PROMAN, ADECCO, ALTER EGO, PLACIDOM, SHOCK, ADEQUAT, PROFIL… Les acteurs incontournables du travail temporaire de l’île de la Réunion ont mis de côté leur bataille commerciale le temps d’une belle action.

À la demande de Nicolas PULUHEN, Responsable de PROMAN sur l’Océan Indien, toutes les enseignes ont répondu présentes. Ce dernier est également l’auteur d’un ouvrage en partie autobiographique, Mon P’tit Loup *, dont Pierre PERRET a écrit la préface, et qui traite des violences sexuelles sur les enfants. Ce chemin vers la résilience l’a amené à rencontrer celles et ceux qui, au quotidien, se battent pour la protection de l’enfance à La Réunion : Ecoute-moi, Protège-moi, Aide-moi, MeetoInceste974 et Colosse aux pieds d’argile, sont autant de structures qui, chaque jour, recueillent les paroles des victimes et agissent en conséquence.

C’est de ces rencontres qu’est né le projet « KOSASA ? » : une affiche, jaune pétant, un gros QR Code… KOSASA ? Le passant, curieux, découvre alors sur son smartphone, la voix de Donita, une chanteuse locale qui interprète Marmouzet’. Une chanson qui, dans un mélange de français et de créole, vous donne le frisson en évoquant ce terrible sujet. Mais l’objectif est pleinement atteint lorsque notre passant curieux se trouve armé des trois précieux numéros. Ceux qui lui permettront, au besoin, de faire un signalement pour lui, pour un proche… pour sauver un enfant en danger, pour stopper un agresseur.

Pour rappel, c’est un enfant sur cinq en France qui est victime de violences sexuelles avant ses 18 ans. Dans la grande majorité des cas, cela se passe dans le cercle intra familial. À La Réunion, ces chiffres tendent malheureusement à être plus pessimistes. C’est pour cette raison que les acteurs de l’intérim n’ont pas hésité une minute et ont accepté de poser ces affiches de manière bien visible dans leurs agences qui accueillent chaque jour un public très nombreux.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique