Revenir à la rubrique : Société

Les 24h du Réparali : 320 kg d’appareils sauvés de la poubelle

La réparation était à l'honneur pour les 24h du Réparali organisées par l'association Ekopratik ce week-end, à Cambaie. Au total, ce sont 320 kg qui ont été sauvés de la poubelle sur les 485 kg apportés.

Ecrit par NP – le mardi 29 novembre 2022 à 14H41

Le bilan de l’association :

Les 24h du Reparali se sont déroulés les 26 et 27 Novembre à Récup’R Cambaie- Saint Paul.

Plus de 68 personnes sont venues pour tenter de réparer leur appareils. Au total, c’est une centaine de personnes qui sont venues pour participer à l’événement.

Machines à coudre, grille-pains, bouilloires, fours, lave-vaisselles, et autres appareils ont été démontés, diagnostiqués et réparés. Au total, ce sont 320Kg qui ont été sauvés de la poubelle sur 485Kg apportés.

Dans les records notables, on peut citer une machine à coudre qui a occupé plus de 15h d’attention.

Les musiciens (Luc Joly et DJ Messkla) ont animé le début de soirée. Dès l’aube les quelques vaillant.e.s réparateurs et réparatrices ont trouvé l’énergie de cuisiner au four solaire pour un brunch copieux.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Comores : Une passagère de kwassa blessée par balle

Selon divers témoignages circulant sur les réseaux sociaux, une femme a été victime dimanche 21 avril vers 14h d’un coup de feu alors qu’elle se trouvait sur une embarcation naviguant entre les Comores et Mayotte. Le média Al Comorya assure que le kwassa a été visé par les tirs des gardes-côtes de l’Union des Comores.

Les Chroniques de tonton Jules #171

Au fou ! C’est tout ce que j’ai trouvé à vous dire en guise d’introduction, ce jour. Les jours passent et les contes de la folie ordinaire enflent avec la constance d’un blob dévastateur. Il va devenir de plus en plus difficile de dormir sans cauchemarder.