Revenir à la rubrique : Faits divers

Le Tampon : Le père vole une carte bancaire, le fils l’utilise pour s’inscrire sur Meetic

Dans cette affaire qui relève de l'abus de faiblesse, le père a délesté le compte d'une personne âgée, alcoolique, de plus de 17.000 euros. Son fils a lui utilisé la carte bancaire pour s'inscrire sur un site de rencontre pour un montant de 18 euros.

Ecrit par P.B. – le dimanche 30 juin 2024 à 11H40

Justin* a fait le déplacement jusqu’à la barre du tribunal de Saint-Pierre, contrairement à son père Norbert* et à sa belle-mère Joséphine*. Norbert est à l’origine de cette affaire. L’homme de 67 ans a rencontré la victime alors qu’elle venait de fortement s’alcooliser.

Le jour des faits, Norbert et Joséphine la raccompagnent chez elle et se proposent de lui apporter régulièrement des repas. La victime, âgée de 78 ans, est connue dans le quartier notamment pour être très généreuse quand elle a bu. La sexagénaire noie en effet dans l’alcool les souffrances d’une vie difficile.

Rapidement, Norbert abuse de la gentillesse de la vieille dame. De nombreux et importants retraits d’espèce sont effectués sur le compte de la victime. Achat dans des supermarchés, des enseignes de bricolage, des restaurants… le préjudice s’élève à plus de 17.000 euros.

« Mon père, c’est une mauvaise fréquentation”

Justin explique lui au tribunal avoir pris la carte qui se trouvait dans le sac de son père et l’avoir utilisée pour s’inscrire sur Meetic. Une inscription à 18 euros qui finalement n’a pas été débitée. Le jeune homme assure qu’il n’avait pas vu que la carte bancaire appartenait en réalité à la victime. “Depuis, j’ai préféré m’éloigner. Mon père, c’est une mauvaise fréquentation”, avoue Justin. Sa belle-mère a, elle, utilisé la carte pour acheter une machine à laver.

“Si Jean Valjean a volé une miche de pain, l’homme a aussi besoin d’amour”, fait valoir Me Guillaume Albon pour la défense de Justin. L’avocat plaide pour la relaxe ou à minima une dispense de peine.

L’avocat a convaincu. Justin est reconnu coupable, mais obtient la dispense de peine. Son père est condamné à 2 ans de prison ferme et sa belle-mère, pour recel, à 500 euros d’amende dont 250 avec sursis. Norbert devra également payer 1.000 euros de préjudice moral et rembourser l’entièreté de la somme escroquée.

 

*Prénoms d’emprunt

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Ste-Marie : Les gendarmes interviennent et mettent fin à un rodéo

Alors qu’ils intervenaient pour intercepter un jeune homme qui faisait du rodéo, les gendarmes de la brigade de Sainte-Marie ont été pris à partie par des individus qui leur ont jeté des pierres. Comme indiqué sur la page Facebook de la gendarmerie, les militaires ont appréhendé le contrevenant qui est convoqué devant le tribunal pour répondre de ses actes.

Colis suspect : Suspicion de poudre blanche à l’agence Citya de St-Denis

Déploiement impressionnant des forces de l’ordre vendredi soir à l’agence immobilière Citya de Saint-Denis. Une dizaine d’engins de la police et des secours sont présents. Une équipe de déminage et des ambulanciers ont fait le déplacement suite à une alerte au colis suspect au sein de l’entreprise située au carrefour de la Rue de Paris et de la rue Sainte-Marie. Le dispositif a été levé peu avant 20 heures. La substance découverte n’était ni chimique, ni explosive. Elle a été envoyée dans un laboratoire pour analyses. Une information exclusive de Zinfos974.