Revenir à la rubrique : Politique

« Le RN à La Réunion est le deuxième parti »

« On arrive à avoir un député. On est extrêmement fiers ». Secrétaire départemental du Rassemblement national, Johnny Payet préfère voir le verre à moitié plein lorsqu’il s’agit, ce dimanche soir, de commenter les résultats de ses poulains aux quatre coins de l’île. Si l’élection de Joseph Rivière dans la 3ème circonscription se profilait déjà depuis dimanche dernier, le bureau local du RN espérait sans doute envoyer un deuxième député à Paris en la personne de Joan Doro, le mieux placé parmi les six autres candidats RN. L’adjoint de Johnny Payet à la Plaine des Palmistes s’est offert un match disputé avec l’Insoumis Jean-Hugues Ratenon sans pouvoir "sortir" le sortant. « Aujourd’hui je pense que le RN à La Réunion est le deuxième parti, tout en sachant que le parti gagnant, ce sont des alliances. Nous, le RN, on est tout seul ! »

Ecrit par SI - LG – le dimanche 07 juillet 2024 à 21H57
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nouveau Front populaire : « On fabrique des votes RN », déplore Marine Tondelier

La secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts a poussé un coup de gueule ce mercredi sur le plateau des « 4 Vérités » de Télématin sur France 2. Elle a exprimé sa colère et sa déception à cause de la « guerre de leadership » au sein du Nouveau Front populaire qui empêche un accord sur une proposition commune d’un Premier ministre pour le nouveau gouvernement qui sera formé suite aux élections législatives anticipées qui viennent de s’achever.

NFP : Une candidature unique pour le Perchoir avant celle de Matignon

Les représentants du Nouveau Front Populaire ont acté une candidature unique pour la présidence de l’Assemblée, sans qu’un nom ne soit officiel pour le moment. D’ailleurs, LFI a demandé à ses partenaires de se concentrer d’abord sur les tractations autours des postes du palais Bourbon. Pour autant, les discussions pour la nomination d’un premier ministre ont repris entre les différents partis.

Législatives : Le Président accepte la démission de Gabriel Attal

De nombreux journalistes annonçaient qu’Emmanuel Macron accepterait la démission du Premier ministre et de son gouvernement ce mardi. C’est donc chose faite depuis ce soir. Le président l’a cependant désigné pour « traiter des affaires courantes », afin de laisser à l’Assemblée le temps de trouver une majorité stable.