Revenir à la rubrique : Blog de Pierrot

Le litre de gasoil en dessous d’1€… en métropole!

L’information est tombée hier soir: le litre de gasoil est passé en dessous de la barre symbolique de 1€, à 99cts très exactement, dans nombre de stations-services de métropole. En l’espèce, pour l’essentiel, dans les stations Leclerc. La situation est certes différente « de lotre coté la mer« . D’abord, les quantités achetées et les lieux d’approvisionnement […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le mardi 25 novembre 2008 à 10H45

L’information est tombée hier soir: le litre de gasoil est passé en dessous de la barre symbolique de 1€, à 99cts très exactement, dans nombre de stations-services de métropole. En l’espèce, pour l’essentiel, dans les stations Leclerc.
La situation est certes différente « de lotre coté la mer« . D’abord, les quantités achetées et les lieux d’approvisionnement -donc les distances de transport- ne sont pas les mêmes. Et surtout, les prix sont moins chers dans les grandes surfaces, et notamment chez Leclerc, parce que l’on a remplacé les emplois de pompistes (1.600 à la Réunion) par des pompes automatiques.
Il n’empêche que la pression s’accentue sur le Préfet, à moins d’une semaine de l’annonce d’une éventuelle baisse, au 1er décembre…

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pierrot Dupuy répond à Jacques Tillier

J’ai eu les honneurs de l’édito de Jacques Tillier dans le JIR de samedi matin. Ça faisait longtemps que ça n’était pas arrivé…
De quoi est-il question ?

Pierrot Dupuy – Ces salauds de chômeurs

Le patron des Républicains propose rien de moins que de vendre encore plus d’essence et de gasoil. Et cerise sur le gâteau, de le faire payer par ces salauds de chômeurs !

Turbulences à la direction d’Air Austral

Alors que tous les observateurs pensaient qu’Air Austral était sortie d’affaire et que les choses allaient rentrer dans l’ordre avec l’arrivée du groupe Clinifutur aux commandes et le départ de Marie-Joseph Malé de la direction, voilà que la compagnie aérienne régionale est à nouveau secouée par des turbulences.
Le DRH ainsi que deux autres membres de son service ont été mis à pied hier et convoqués à un entretien préalable la semaine prochaine en vue d’une sanction.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial