Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Le bon choix pour Huguette Bello

Depuis l’annulation par le tribunal administratif des municipales à Saint-Paul, l’opinion est suspendue à la décision de recours au Conseil d’État que prendra dans peu de temps la députée-maire. Qu’elle accepte cette décision ou qu’elle décide de la contester, la commune entre dans une période de débat qui risque de durer une bonne partie de […]

Ecrit par aim-n.lebon@orange.fr – le mercredi 15 octobre 2008 à 17H13

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Depuis l’annulation par le tribunal administratif des municipales à Saint-Paul, l’opinion est suspendue à la décision de recours au Conseil d’État que prendra dans peu de temps la députée-maire.
Qu’elle accepte cette décision ou qu’elle décide de la contester, la commune entre dans une période de débat qui risque de durer une bonne partie de l’année 2009.
De toute façon, le droit doit s’appliquer. Et qui peut dire à coup sûr que le Conseil d’État suivra le TA de Saint-Denis?
Tout compte fait, le meilleur choix pour Huguette Bello, et sans doute le plus difficile à assurer ensuite, est dans la poursuite du processus de recours pour éclaircir l’environnement juridique qui touche aux insuffisances de l’organisation technique du scrutin et pour mettre en route dans la réalité cette idée qu’elle se fait de la politique : « Une belle chose!« .
En effet, c’est un challenge et une chance, à Saint-Paul, où jusqu’ici le chef de la droite, de Paul Bénard à Alain Bénard, n’arrêtait pas dans son propre camp de couper les têtes qui dépassaient au lendemain de la victoire, de montrer que la nouveauté dans la progression de la démocratie est de son côté!
En effet, la réussite d’une politique au service de toute la population passe par une synthèse vivante des apports des différentes composantes de la majorité. Et par la volonté de tout faire pendant les mois avant que le Conseil d’État ne se prononce pour que le débat reste ouvert sur tous les grands sujets et que les orientations choisies entrent en application, obligeant les élus de l’opposition à aller plus loin que la simple répétition de l’argument : « Vous n’avez pas de vision pour Saint-Paul ».
Les Saint-Paulois pourront alors comparer, non pas sur des généralités mais sur des objectifs clairement détaillés, un calendrier précis et des moyens affectés. En un mot sur une logique de projet.
Le débat démocratique prendra alors tout son sens dans cette commune.
Il reviendra aussi à la députée-maire d’enlever un argument à la droite: le mauvais climat en séance du conseil municipal. Pour arrêter, entre autres, les faux procès, la critique facile, une certaine provocation subtile, et passer à un ton général qui doit changer dans cette assemblée de base qu’est le conseil municipal, un règlement intérieur au conseil devra être adopté, conformément à la loi.
Huguette Bello a déjà déclaré en séance : « Nous aurons un règlement intérieur ». Il est temps en effet de passer à une bonne répartition des temps de paroles et de présentation des motions, de fixer les règles de création des commissions d’évaluation des politiques engagées et de communication sur les travaux de toutes les commissions municipales, etc.
Ces règles adoptées, la politique prendra alors toute sa place en attendant la décision du Conseil d’État. Aimé LEBON, Bois de Nèfles Saint-Paul

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La paix dans les cœurs et le courage de l’esprit pour une extinction des foyers de tension.

Nous vivons dans un monde où les conflits et les tensions sont malheureusement monnaie courante. Des foyers de tension persistent dans de nombreuses régions, causant souffrances et désespoir aux populations concernées. Face à cette situation, il est plus que jamais nécessaire de faire appel à la paix dans les cœurs et au courage de l’esprit pour que nous puissions obtenir des actes tangibles dans la cessation de ces foyers de tension.