Revenir à la rubrique : Politique

La Réunion fait un pas de plus vers la mobilité de demain

Plus de 8.500 contributions recueillies, 21 ateliers thématiques et plus de 5.760 participants aux réunions publiques...Tels sont entre autres les premiers éléments chiffrés de la participation citoyenne autour des États généraux des mobilités, lancés il y a trois mois par la Région Réunion. Une participation "à la hauteur des grandes attentes des Réunionnaises et des Réunionnais" salue la présidente de Région, Huguette Bello, permettant de relever leurs idées, avis et propositions pour améliorer les déplacements dans l'île.

Ecrit par SI – le jeudi 20 juillet 2023 à 05H17

Vidéo – Bus, TCSP, transports guidés et/ou câblés : La Région lance une grande consultation citoyenne sur les mobilités

En préambule, Huguette Bello a insisté sur « l’urgence à agir » concernant l’épineuse question des mobilités à La Réunion. Pour la présidente de la Région Réunion, « les questions liées à la mobilité constituent un enjeu fondamental pour l’avenir de La Réunion, aussi bien en terme de développement économique qu’en terme de développement énergétique ».

Elle ajoute : « je pense que c’est la première fois qu’il y a une telle mobilisation citoyenne, c’est ce que nous voulons. Les gens nous diront ce qu’ils veulent pour leur terre de La Réunion qui est si congestionnée par le trafic routier ».

Vice-président de la Région en charge des mobilités, Patrice Boulevart a rappelé de son côté que ce point d’étape sur les États généraux des mobilités était également l’occasion de dire aux Réunionnais « qu’ils avaient jusqu’au 23 juillet pour participer à ces États généraux de la mobilité sur le site dédié, www.consultation-mobilités.re« .  
 

Bus, trams, téléphériques: Aux Réunionnais de choisir

Des contributions nécessaires pour le président du Syndicat mixte des transports de La Réunion (SMTR) afin dit-il, « de construire La Réunion de demain avec les Réunionnais ». « En terme de participation, on peut déjà dire que nous avons une bonne mobilisation avec plus de 8.500 personnes qui ont déjà répondu au questionnaire, on a eu plus de 130 évènements réalisés sur l’ensemble du territoire, une caravane des mobilités qui a sillonné tout le territoire de La Réunion, des réunions publiques tenues dans chaque bassin géographique, sans oublier les Ron Kozé qui permettent à chacun et chacune d’organiser ses propres États généraux des mobilités » , tient à rappeler le « M. Mobilité » de la collectivité régionale.

Cette première étape de concertation passée, la seconde phase s’ouvrira dès lundi prochain avec la rédaction du rapport de la Commission nationale du débat public (CNDP) contenant les préconisations des contributeurs et contributrices. Un rapport qui sera publié à la rentrée avant la constitution de l’Assemblée citoyenne des mobilités qui se réunira à partir du mois d’octobre 2023. Une assemblée composée d’élus, de représentants des collectivités, de citoyens volontaires et tirés au sort, et à laquelle il est toujours possible de candidater jusqu’au 23 juillet prochain, toujours sur www.consultation-mobilités.re. La restitution finale des propositions émises par l’Assemblée sera rendue en décembre de cette année. La Région et ses partenaires rendront quant à eux leur avis sur les propositions de l’Assemblée citoyenne début 2024.

Des besoins différents selon les territoires

Outre les citoyens, les intercommunalités ont également pu se positionner sur ces États généraux. L’occasion d’exposer leurs problématiques propres poursuit Patrice Boulevard. « Dans l’Est, il y a une nécessité de désenclaver le territoire et de permettre à ceux qui travaillent de se rendre dans les zones d’activités économiques qui se trouvent bien souvent dans le Nord avec malheureusement les embouteillages que nous connaissons. Dans l’Ouest c’est à peu près la même réflexion avec une volonté de voir se développer davantage des modes de déplacement doux. Dans le Sud, on a une réflexion portée par un collègue de la Casud qui vise la création d’un transport par rail entre Le Tampon et Saint-Pierre, là aussi une idée à sonder. N’oublions pas le Nord avec son projet Baobab qui est revenu sur la table », énumère-t-il, satisfait de voir les intercommunalités travailler de concert avec la Région Réunion.
 

Transports à La Réunion : Passion téléphérique

Un exercice qui doit permettre par ailleurs aux élus d’être un peu plus humbles poursuit-il, avant de conclure : « Nous sommes élus, nous avons nos idées politiques, certes, mais au-delà de ça nous touchons au quotidien des Réunionnais et il est important de respecter leurs voix. C’est tout ce qu’on entend faire au travers de ces États généraux des mobilités et la démarche de co-construction engagée ».

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Photos : Raphaël Glucksmann visite les Jardins du Chaudron

Raphaël Glucksmann, tête de liste du PS-Place publique pour les prochaines élections européennes, a visité ce samedi 20 avril les jardins du Chaudron. Une visite qui s’inscrit dans le cadre de son déplacement de trois jours sur l’île, visant à lancer sa campagne pour les élections de juin prochain.

La délégation sénatoriale socialiste sensibilisée sur le besoin de politiques publiques adaptées aux Outre-Mer

À la veille de leur départ, les 7 sénateurs socialistes reçus cette semaine par leur homologue Audrey Belim ont fait un bilan de leur visite dans l’île. Ces derniers ont en effet entrepris une démarche de découverte des particularités et des défis des territoires ultramarins ainsi que des initiatives locales. Leurs observations seront consignées dans un livre blanc, dans le but d’influencer l’élaboration de politiques publiques mieux adaptées aux spécificités ultramarines.

Européennes : Les Ecologistes veulent mettre les bouchées doubles à La Réunion

Marine Tondelier, secrétaire nationale d’EELV (Europe Ecologie-Les Verts) était à La Réunion pour présenter le programme des écologistes pour les Européennes, mais aussi pour inviter les Réunionnais à participer sous toutes les formes à défendre et préserver leur territoire. Elle appelle à voter Vert pour sortir du statu quo européen et améliorer la prise en compte des spécificités réunionnaises.

Démission de Perceval Gaillard : La majorité municipale saint-pauloise s’exprime

Le député Perceval Gaillard a démissionné de son mandat de conseiller municipal et communautaire, a révélé le JIR. Une démission qui interviendrait après une série de désaccords avec Huguette Bello et Emmanuel Séraphin, selon le média. Suite à cette annonce, la majorité municipale de Saint-Paul a indiqué regretter cette démission.

Soupçons d’emplois illégaux à la Région : Un procès au goût amer dont l’épilogue est attendu le 21 mai

Le procès de Didier Robert, ancien président de la Région Réunion, s’est conclu après d’intenses débats judiciaires sur des accusations d’emplois fictifs et de détournement de fonds. Le délibéré de cette affaire politico-judiciaire, très attendu, sera rendu le 21 mai, en pleine période électorale. Les avocats des 11 prévenus, vent debout contre l’enquête préliminaire menée par des policiers spécialisés en la matière, ont unanimement plaidé la relaxe.