Revenir à la rubrique : Economie

La Région Réunion fait surveiller ses finances

La Région Réunion a officiellement signé ce mardi une convention de "service comptable et financier" avec les Finances Publiques de la Réunion. Objectif, fixer les orientations et engagements de chacun pour une période de cinq ans afin de renforcer l'efficacité et la fiabilité dans la gestion des finances.

Ecrit par . – le mardi 15 novembre 2011 à 17H24

 

Jusqu’alors réservé aux services de l’Etat, la convention de service comptable et financier a été signée entre la Région Réunion et les Finances Publiques de la Réunion.

Cette convention, qui intègre la notation de la comptabilité régionale, est une première étape pour l’obtention de la certification des comptes de la Région Réunion, une façon d’accroître sa crédibilité vis à vis des partenaires.

Cet engagement comprend une plus grande maîtrise des dépenses, des améliorations dans l’efficacité des circuits et la modernisation des pratiques de la collectivité pour plus de rapidité et un respect du développement durable.

A titre d’exemple, la Région et la Paierie vont travailler ensemble pour réduire à moins de 30 jours le délai global de paiement des entreprises et prestataires. Au 31 décembre 2010, ce délai était de 36 jours. Il s’élève à 31 jours au 30 septembre 2011.

Autre illustration, faire progresser la dématérialisation dans le secteur public local. Chaque année, 2.500 tonnes de papier circulent entre les collectivités, les services de la DGFIP et les Chambres régionales des comptes, soit l’équivalent d’une forêt de 140 hectares. Le coût global annuel de ces éditions papiers représente environ 27 millions d’euros. Le protocole d’échanges standards (PES) V2, mis en place au cours de l’année 2013, permettra la transmission des données de la Région vers la Paierie par voie dématérialisée. Actuellement, seuls les bulletins de paie sont dématérialisés.

Afin de veiller à la bonne application de ce programme d’action, un comité de pilotage se réunira au moins une fois par an pour faire le bilan des réalisations des actions prévues dans la convention.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Trois offres de rachat pour Le Quotidien de La Réunion

L’imprimeur Alfred Chane-Pane, le président du JIR, Jacques Tillier, et le patron de presse hexagonale Henri Nijdam sont les trois candidats à la reprise du Quotidien de La Réunion, placé en liquidation judiciaire depuis le 4 octobre. Aucun des repreneurs potentiels ne s’engage à conserver les journalistes, même si tous prévoient d’en réembaucher un certain nombre après leur licenciement.

Prix à la consommation : +16,7 % pour les produits frais en janvier

En janvier, l’indice des prix à la consommation s’est stabilisé à La Réunion après trois mois consécutifs de hausse. Conséquence du passage du cyclone Belal, les prix de l’alimentation repartent à la hausse. Une hausse principalement portée par celle des produits frais.