Revenir à la rubrique : Communiqué

« La réforme des retraites est une profonde atteinte à notre modèle de société »

Communiqué de Giovanni PAYET (La Voix citoyenne - La Réunion) :

Ecrit par N.P – le mardi 31 janvier 2023 à 10H41

Les mots de la première ministre ont été fermes dimanche dernier : 64 ans c’est maintenant !

Présentée en commission à l’Assemblée nationale, cette réforme dite « capitale », n’est ni essentielle, ni vitale. Bien qu’un déficit du système des retraites sera constaté en 2027 à hauteur de 12 milliards d’euros, les dépenses de notre système par répartition est « maitrisé ». La part de la dépense publique pour les retraites resterait à 14% du Produit Intérieur Brut jusqu’en 2070, dixit le Conseil d’Orientation des Retraites.

Cette réforme, idéologique, répond uniquement à la promesse de baisser la dette publique. Le gouvernement a promis des reformes structurelles telle que la réforme des retraites pour tenir ses engagements écrits en page 9 du projet de loi de finances et à la Page 3 du programme de stabilité transmis à la Commission européenne.

Cette réforme des retraites masque des enjeux de société fondamentaux.  C’est pour cette raison que nous souhaitons à la Voix citoyenne – La Réunion, que la réforme des retraites soit abordée dans le cadre du Conseil National de la Refondation et qu’elle soit intimement liée à la politique publique du travail et du grand âge.

Comme le rappellent plusieurs universitaires, notamment Dominique MEDA, l’ enjeu est l’amélioration des conditions de travail des actifs (lutte contre les maladies musculosquelettiques, charges lourdes, dépression…), l’insertion des jeunes sur le marché du travail (la création des métiers de demain dans la transition écologique, la dépendance, l’école, l’agriculture, la santé…), l’égalité salariale entre les femmes et les hommes, ainsi que le maintien des séniors de plus de 50 ans sur le marché du travail.

Par ailleurs, il est important de rappeler que vivre plus longtemps n’est pas synonyme de vivre mieux. Selon le ministère de la santé, 23 % des Français souffraient d’une limitation physique lors de leur première année de retraite en 2018, selon le ministère de la santé. Et les plus touchés sont encore les ouvriers : 34 % sont contraints dans les activités de la vie quotidienne dès leur premier jour de retraite.

De plus, cette réforme ne répond pas au phénomène d’accélération de la baisse des pensions de retraites. Le COR dans tous ses rapports alerte sur la baisse accélérée des pensions. Ainsi, la pension moyenne brute de l’ensemble des retraités passerait de 50,1 % à moins de 35 % du revenu moyen d’activité de 2019 à 2070. Aujourd’hui à La Réunion, un.e retraité.e perçoit 1100 euros net par mois en moyenne, soit 28% de moins qu’en France hexagonale et 17% des Réunionnais de 62 ans et plus sont au minimum vieillesse soit 903€. Souhaitons-nous collectivement une dégradation de cette situation ? La Voix citoyenne – La Réunion, dit NON !

Enfin, la réforme des retraites du gouvernement Borne est une profonde atteinte à notre modèle de société, fondée sur la solidarité entre les générations.  En effet le recul de l’âge de la retraite entraverait la solidarité intergénérationnelle et contribuerait au déficit de la sécurité sociale. Pourquoi ? Les séniors à la retraite consacrent ½ heure de plus par jour que les seniors en emploi, au soin des enfants et personnes âgées de leur entourage. Le soin aux enfants et personnes âgées fournis par les retraités âgés de 62 à 66 ans sont estimés à 10,7 milliards d’euros par an.

Selon le rapport 2021 de la Commission des comptes de la Sécurité sociale, trois personnes âgées dépendantes sur cinq sont prises en charge à domicile pour un coût moyen par personne de 12 000 euros, contre 35 000 euros en Ehpad. Le Haut conseil pour la famille, de l’enfance et l’âge évalue l’aide informelle fournie par l’entourage entre 11 et 18 milliards d’euros en 2017. Cette solidarité profite tant aux jeunes parents qu’aux personnes âgées en situation de dépendance.

Le 31 janvier, nous citoyen.ne.s, mobilisons-nous pour revendiquer et construire un autre modèle de société fondé sur l’égalité, la justice et la fraternité.

Nou tout ansamb, nou tien bo, no larg pa

Nou tout ansamb pou la justice, l’égalité et la fraternité !

Giovanni PAYET

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Rapport 2023 sur les délais de paiement dans les DCOM de la zone euro

Le rapport 2023 de l’IEDOM révèle que les délais de paiement interentreprises dans les DCOM de la zone euro continuent de diminuer, se rapprochant des délais nationaux, malgré des défis persistants dans la construction et le secteur public. Les disparités géographiques demeurent importantes, avec des délais particulièrement élevés en Guyane et à Mayotte.