Revenir à la rubrique : Politique

La préfecture retire ses fonctions à Jean-Paul Virapoullé

Suite à sa condamnation du 18 novembre en appel pour prise illégale d’intérêts, Jean-Paul Virapoullé se voit démis de ses fonctions de conseiller municipal et de conseiller communautaire à la CIREST.

Ecrit par GD – le jeudi 09 décembre 2021 à 11H23

Le couperet vient de tomber pour Jean-Paul Virapoullé. Suite à la confirmation par la Cour d’appel de son inéligibilité, la préfecture vient de démettre l’élu de ses fonctions dans un arrêté préfectoral.

Jean-Paul Virapoullé se voit donc retirer ses mandats de conseiller municipal à Saint-André et de conseiller communautaire à la CIREST. Le préfet demande donc au maire de Saint-André et au président de l’intercommunalité de prendre les mesures nécessaires.

Pour rappel, l’ancien maire de Saint-André avait été condamné en appel à 18 mois de prison avec sursis, 50.000 euros d’amende et de 10 ans d’inéligibilité. Une peine plus lourde qu’en première instance.

La justice reproche à l’ancien sénateur d’être intervenu, en 2019 en sa qualité de maire, dans l’acquisition d’une parcelle de terrain avec maison d’une superficie de plus de 5.000 m2 pour un montant de 1,45 million d’euros. Mais le problème concerne le propriétaire du terrain. À l’origine, cette parcelle était détenue par une cousine de la famille Virapoullé, puis par un cousin au 5e degré qui avait par la suite hérité du terrain, en 2011.

Son avocat, Me Jean-Jacques Morel, avait annoncé que l’ancien maire de Saint-André porterait l’affaire en cassation.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Bilan de mi-mandat : Le terrain pour les rodéos bientôt prêt

S’il reste encore deux ans à Olivier Hoarau pour remplir ses promesses de campagne, certains dossiers continuent leur chemin comme le futur terrain de rodéos à deux-roues, ou le projet de l’Amiral. D’autres, comme la piscine intercommunale, semble encore dans les limbes.

Législatives : Après le chaos, le statu quo

Après une dissolution de l’Assemblée nationale, des élections législatives anticipées, une campagne tumultueuse et une mobilisation record des électeurs, le camp Macroniste s’est de nouveau retrouvé majoritaire lors du vote inaugural de la nouvelle législature. Yaël Braun-Pivet, protégée d’Emmanuel Macron, reprend sa place au perchoir de l’Assemblée nationale et prouve que malgré le séisme électoral, les plaques tectoniques de la politique française n’ont en fait pas vraiment bougé.