Revenir à la rubrique : Politique

La Possession: Morel sur le point de pactiser avec Robert

Le candidat de la droite, Jean-Yves Morel, est en négociations avec le maire sortant de La Possession, Roland Robert. Si ce pacte entre la tête de liste PCR et celle de l’Union de la droite venait à se concrétiser, elle aurait de quoi secouer tous les schémas politiques. La Possession demeure une terre fertile en […]

Ecrit par LG – le mardi 25 mars 2014 à 07H23

Le candidat de la droite, Jean-Yves Morel, est en négociations avec le maire sortant de La Possession, Roland Robert. Si ce pacte entre la tête de liste PCR et celle de l’Union de la droite venait à se concrétiser, elle aurait de quoi secouer tous les schémas politiques.

La Possession demeure une terre fertile en retournement de veste. Il y a deux mois à peine, la conseillère régionale d’Objectif Réunion, Marie-André Lacroix-Faveur, avait fait le choix de rejoindre le maire sortant, Roland Robert.

Aucun protocole d’accord n’a encore été signé entre les deux parties dans la nuit d’hier. Les deux hommes doivent se rencontrer encore ce matin pour peaufiner la fusion des deux listes. Les discussions d’hier ont figé le principe d’une fusion faisant intercaler les colistiers de Jean-Yves Morel tous les paquets de quatre de la liste Robert.

La rumeur qui courait depuis ce lundi après-midi n’a pu être confirmée de vive-voix par Jean-Yves Morel lui-même, qui a coupé les ponts avec les médias pour mieux se consacrer à cette stratégie que certains observateurs possessionnais qualifient déjà de suicide politique.

Si les GSM des principaux colistiers de Jean-Yves Morel restaient muets hier soir, deux d’entre eux n’ont à aucun moment infirmé nos questions sur ce ralliement surprise du candidat de droite au maire communiste. Signe que les discussions entre les deux camps sont toujours en cours. « Jean-Yves Morel sera le premier à vous informer », signale un colistier de l’Union de la droite. « Le travail de discussions n’est pas terminé », ajoute-t-il à une heure avancée ce lundi soir. « Rien n’est encore fait, il faut rester prudent », signale un autre proche de ces tractations.

Selon nos informations, l’intégration de la liste Morel a été présentée de façon transparente aux colistiers de Roland Robert dont certains, on peut le comprendre, auraient pu être très réticents à un tel ralliement surprise. Si un tel accord venait à être signé ce mardi, ne resterait que quatre jours à l’expliquer aux électeurs des deux camps. A l’inverse, certains colistiers de Jean-Yves Morel qui refusent ce revirement seraient quant à eux en pourparlers avec la liste de Vanessa Miranville. Seul le camp de cette dernière confirme comme nous l’écrivions hier mais toujours pas les (futurs) transfuges eux-mêmes.

Un ticket Robert/Morel pour le second tour ? Après tout, plus rien n’étonne les électeurs de nos jours.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Comment prévenir le risque inondation ?

Notre ville de L’Étang-Salé n’est plus ce qu’il était, il y a 20 ans en terme de constructions et d’habitations. Notre réseau d’assainissement est devenu fébrile en raison de l’augmentation des constructions dans notre ville de L’Étang-Salé.

Perceval Gaillard dénonce les « profits scandaleux » du secteur des carburants à La Réunion

Le député Perceval Gaillard a interpellé le ministre de l’Economie au sujet des profits des « profits scandaleux du secteur des carburants à La Réunion ». « Les grossistes pétroliers ont engrangé 28 millions d’euros de résultat net tandis que la Société Réunionnaise des Produits Pétroliers (SRPP), pour son activité de stockage, a dégagé 5,8 millions d’euros de résultat net », pointe-t-il du doigt, déplorant par ailleurs que « seules 30 stations-services sur 160 ont transmis leurs comptes ».