Revenir à la rubrique : Société

La croisière ne s’amuse pas du tout pour 153 Réunionnais après l’annulation d’un vol Air France

"Ce sont des naufragés de l'air" témoigne un proche d'une des passagères en galère depuis l'annulation de leur vol pour rejoindre Paris la semaine passée. Difficile de monter dans la foulée à bord du paquebot qui devait voguer en Méditerranée pour 15 jours au départ de Marseille. L'agence Marine Voyages explique que tous les passagers ont été logés dès vendredi soir et que les transferts sont pris en charge pour qu'ils puissent rejoindre le bateau de croisière à Tanger ce dimanche.

Ecrit par IS – le samedi 26 novembre 2022 à 17H05

153 Réunionnais qui ont acheté un voyage auprès de l’agence Marines Voyages pour une croisière de 15 jours à bord d’un bateau Costa Croisières en Méditerranée auraient du prendre le vol Air France de jeudi soir dernier.

Le départ prévu à 21 heures de l’aéroport Roland Garros devait arriver à 9 heures à Paris le lendemain matin avant un transfert aérien sur Marseille dans la journée afin d’embarquer sur le paquebot.

Mais quelle ne fut pas la surprise des futurs vacanciers d’apprendre l’annulation de leur vol pour la capitale métropolitaine pour cause de maladie simultanée du pilote et du co-pilote indisponibles au même moment !

Selon des passagers, aucune prise en charge à l’hôtel n’a été proposé par la compagnie aérienne. Pour ceux qui ne pouvaient pas rentrer chez eux, la compagnie a installé dans un endroit de l’aéroport des lits picots en attendant un nouvel enregistrement à 4 heures du matin pour un décollage à 9 heures.

Plantés à Orly à la recherche d’une solution

Malheureusement, à leur arrivée en métropole, le bateau de croisière avait quitté Marseille et voguait déjà vers Tanger au Maroc. Panique et énervement se sont alors invités dans le programme des vacances. A Orly, les Réunionnais ont galéré pour se loger, certains ont pu gagner l’hôtel Mercure de Rungis alors que d’autres restaient au sein de l’aérogare livrés à eux-mêmes.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, une dizaine de passagers auraient réussi à prendre un vol pour Casablanca où ils pourront  rejoindre le bateau ce dimanche lors d’une escale. Cependant, les autres seraient toujours en attente de solutions. « Ce sont des naufragés de l’air «  témoigne l’époux d’une des passagères que nous avons joint par téléphone.

Les clients suivis et accompagnés par l’agence

Marine Voyages, basé à La Réunion, a envoyé trois encadrants avec ses clients pour les accompagner jusqu’à leur embarquement dans le navire de croisière. Le gérant explique être dépendant des difficultés de la compagnie aérienne. Le vol de vendredi soir a été décalé à samedi matin à 8h. Mais un nouveau retard n’a vu le vol prendre les cieux qu’à 9h30. L’agence d’organisation de croisière avait cependant prévu un transfert vers Tanger (première escale du navire), mais le nouveau décalage du voyage aérien a dérouté les plans.

L’agence de voyage salue le travail de la compagnie aérienne et assure que les 153 clients ont pu être logés. Le gérant explique que beaucoup ont malheureusement dû attendre longtemps avant d’être pris en charge. Il assure que plusieurs dizaines ont pu prendre un vol pour Tanger et que le reste du groupe les rejoindra dimanche matin. Il est prévu que tous pourront rejoindre leur croisière dans la journée de dimanche et qu’un accompagnateur restera avec eux jusqu’au début de la croisière.

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Futur Filipo maintient le suspens jusqu’aux derniers instants

Un système dépressionnaire menace toujours de se former dans les prochains jours dans la zone. Mais les conditions climatiques dans l’océan Indien ne permettent pas pour l’instant de prévoir avec beaucoup de précision la naissance d’une tempête. Elle pourrait survenir dimanche comme au début de la semaine prochaine, mais les experts expliquent que beaucoup d’incertitude plane encore pour l’instant.

Un quart des élèves réunionnais de 6e sont en surcharge pondérale

À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité le 4 mars prochain, L’ARS et l’académie de La Réunion ont mené une étude conjointe sur la corpulence des enfants en classe de 6ᵉ. Sur 1.700 élèves, presque un quart d’entre eux sont déjà concernés par le surpoids.

Météo de l’électricité : Passage au niveau rouge

La météo de l’électricité est actuellement en rouge, ce qui signifie que le réseau électrique est très contraint avec un risque de coupures préventives tournantes pour maintenir l’équilibre. EDF fait le point.