Revenir à la rubrique : Communiqué

La CGTR Santé appelle à une journée de grève le 2 février

Les branches Santé et Action Sociale de la CGTR appellent à un moment de grève et à une mobilisation le 2 février pour dénoncer la discrimination de la « prime SÉGUR ». Le syndicat exige une signature de l’accord « 183 euros pour tous ».

Ecrit par 1776023 – le lundi 30 janvier 2023 à 11H19

Le communiqué :

Les fédérations CGTR Santé et Action Sociale, appellent l’ensemble des salarié.e.s , à une journée de grève et de manifestation le 2 février.

Depuis le démarrage des négociations dites du SÉGUR , la CGTR s’est opposée à la division des agent.e.s selon leur métier ou leur établissement, entérinée dès la première mesure de cet accord par l’octroi à certain.e.s et non à tou.te.s d’une « prime SÉGUR » censée venir reconnaître leur engagement lors de la crise sanitaire. 
La discrimination entre salarié.e.s portée par la transposition de cette mesure n’a fait que remettre en lumière les inégalités de droits, de rémunérations, de conditions de travail dans les établissements de ce secteur sanitaire et social à but non lucratif. 

C’est pourquoi la CGT porte une proposition de CCUE (Convention Collective Unique et Étendue) reprenant a minima le meilleur des conventions collectives qui se chevauchent sur ce champ.
 
Comme première mesure forte de construction d’un nouvel environnement conventionnel, la CGT CGTR  demande la signature de l’accord « 183 euros pour tous », qu’elle a mis à signature lors de la séance de négociation paritaire du 2 décembre 2022.
 
Comment imaginer construire une nouvelle norme conventionnelle sur les bases de cette injustice ?! Comment imaginer s’engager dans des négociations de si haute importance sans l’assurance que la partie employeur, la confédération AXESS, n’ose mettre l’État et les financeurs du secteur face à leurs responsabilités ?! Par la signature de l’accord « 183 euros pour tous », nous saurions qu’ensemble, nous sommes prêts à nous battre pour obtenir le financement d’une CCUE, à la hauteur de ce que méritent TOU.TE.S les salarié.e.s du secteur sanitaire et social non lucratif.

La CGTR Santé et Action Sociale invite les salarié.e.s, les directions, les membres de conseils d’administration à se rassembler le 2 février 2023, devant la Fondation Père Favron, chemin  Foyer Albert Barbot Ravine des Cabris, 97432 Saint-Pierre à 10 h, date de la prochaine commission paritaire de la BASSms, pour donner le mandat et le courage aux représentant.e.s employeurs de signer cet accord et de poursuivre la lutte auprès du décideur qu’est l’État.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Point épidémiologique régional du 3 au 9 juin 2024 : La dengue et la leptospirose toujours en baisse

Depuis six semaines, Santé publique France observe une baisse continue des cas hebdomadaires de leptospirose. De plus, le nombre de cas de dengue diminue, bien que le sud de l’île reste majoritairement concerné. Par ailleurs, les consultations pour infections respiratoires aiguës (IRA) connaissent une hausse, selon le réseau des médecins sentinelles. Les autres indicateurs sanitaires restent stables.