Revenir à la rubrique : Communiqué

La Caisse d’Epargne CEPAC accompagne Albioma dans le financement d’une unité de valorisation énergétique de CSR à La Réunion

La Caisse d'Epargne CEPAC annonce dans un communiqué un partenariat avec Albioma.

Ecrit par N.P. – le mardi 09 janvier 2024 à 14H06

Communiqué

Ce financement d’un montant de 150 millions d’euros, co-arrangé par la Caisse d’Epargne CEPAC, permettra la construction d’une nouvelle chaudière dédiée à la combustion de Combustible Solide de Récupération (« CSR ») sur le site de Bois-Rouge, au nord de La Réunion, où Albioma exploite déjà une centrale thermique depuis 1992.

Premier fournisseur d’électricité à La Réunion, Albioma produit près de 45% de l’énergie disponible sur le réseau grâce à l’exploitation de deux centrales thermiques biomasse, d’une turbine à combustion au bioéthanol et d’un important parc photovoltaïque.

Albioma Bois Rouge (ABR), centrale thermique emblématique du groupe Albioma, fonctionne aujourd’hui à la bagasse et à la biomasse, locale et importée en complément, depuis sa conversion achevée au deuxième semestre 2023. Elle fonctionnait initialement au charbon et à la bagasse en période sucrière. Elle est constituée de deux unités, pour une capacité installée de 96 MW.

En concertation avec les collectivités locales et l’Etat, Albioma va construire sur son site de Bois-Rouge, une Unité de Valorisation Energétique (« UVE ») de CSR. Les CSR sont des déchets non dangereux à pouvoir calorifique élevé issus du tri des ordures ménagères et assimilées. Chaque année, la population réunionnaise soit environ 875 000 habitants, produit plus de 500 000 tonnes de déchets ménagers par an, soit plus de 600 Kg par habitant.

Les CSR qui alimenteront l’unité de valorisation d’ABR seront issus du traitement des déchets du nord et de l’est de l’ile, pour un volume prévisionnel de 70 000 tonnes de CSR par an, soit une réduction de plus de 72% de l’enfouissement de déchets sur cette zone. Dans un contexte de saturation des installations de stockage de déchets et de forte augmentation de la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) applicable aux déchets enfouis, ce projet permettra de sortir de la politique du tout enfouissement appliquée jusqu’à présent dans le Nord-Est de La Réunion.

Les vapeurs issues de la combustion des CSR seront injectés dans les turbines existantes de la première unité de la centrale ABR (ABR1), pour produire environ 65 GWh d’énergie par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’environ 45 000 réunionnais. La vapeur issue de la combustion des CSR viendra ainsi se substituer à la vapeur produite par combustion de biomasse importée réduisant ainsi le besoin en combustible importé.

La chaudière dédiée à la combustion des CSR, devrait être opérationnelle fin 2026 et fonctionner jusqu’au 31 mai 2043, date prévue d’arrêt de l’unité ABR-1.

Ce projet d’unité CSR est lauréat d’un appel à projets de l’ADEME.

Alain Ripert, Membre du Directoire en charge de l’Outre-mer à la Caisse d’Epargne CEPAC : « La Caisse d’Epargne CEPAC est fière d’accompagner Albioma dans ce projet d’économie circulaire, emblématique sur le territoire de La Réunion, qui permettra une meilleure gestion des déchets de l’île, tout en proposant des leviers de développement économiques et sociaux par le recyclage et la production d’énergie locale, avec un impact environnemental positif. »

Julien Gauthier, Directeur Général d’Albioma : « Nous sommes ravis d’avoir été accompagnés notamment par la Caisse d’Epargne CEPAC dans ce projet. La valorisation énergétique des combustibles solides de récupération au sein de notre centrale de Bois-Rouge permettra de fournir de l’électricité supplémentaire fin 2026, tout en rendant un service au territoire, dans la mesure où les centres d’enfouissement des déchets sont saturés à La Réunion. Enfin, ce projet favorise l’économie circulaire et contribue à augmenter l’autonomie énergétique de La Réunion ».

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Attaque de chiens errants dans la forêt de l’Etang-Salé : Des cages de captures disposées sur le site

Alors qu’une nouvelle personne a été mordue par des chiens errants dans la forêt de l’Etang-Salé, la CIVIS indique avoir mis en place un dispositif pour « sécuriser le lieu ». Depuis la première attaque au début du mois, 12 chiens ont été capturés par les agents de la fourrière.
Rappelons que La Réunion totalise à elle seule 20% des euthanasies pratiquées au niveau national, preuve s’il en est de l’urgence de modifier les comportements. De leur côté, les associations ne cessent de prôner la stérilisation et d’appeler à la responsabilité des propriétaires pour espérer endiguer le fléau.

Commémoration du 14 juillet au Port

En ce 14 juillet 2024, un dépôt de gerbes a eu lieu au monument aux morts par le maire Olivier Hoarau et le président des anciens combattants, Salim Youssouf. Des représentants d’anciens combattants et de divers corps constitués, des élus de la Ville, de la classe défense du lycée Jean Hinglo et les membres du Conseil Municipal des Enfants ont assisté à cette cérémonie qui commémore la prise de la Bastille en 1789.