Revenir à la rubrique : Politique

Jean-Hugues Ratenon, « candidat de la résistance sociale » à Bras-Panon

Jean-Hugues Ratenon s’est officiellement déclaré candidat aux municipales de 2014 à Bras-Panon. Il entend ainsi briguer le mandat de maire et succéder à Daniel Gonthier, qu’il a présenté comme son « adversaire« . Le président de l’ARCP et chef de file du mouvement Rezistans’, sera candidat « sans étiquette » et aura donc le soutien d’aucun parti, et veut […]

Ecrit par zinfos974 – le samedi 15 juin 2013 à 15H13

Jean-Hugues Ratenon s’est officiellement déclaré candidat aux municipales de 2014 à Bras-Panon. Il entend ainsi briguer le mandat de maire et succéder à Daniel Gonthier, qu’il a présenté comme son « adversaire« .

Le président de l’ARCP et chef de file du mouvement Rezistans’, sera candidat « sans étiquette » et aura donc le soutien d’aucun parti, et veut être un candidat « contre le système« . « Je serai le candidat de la résistance sociale« , a-t-il assené devant  environ 200 partisans.  Certains d’entre eux sont d’ailleurs vêtus d’un tee-shirt « A Bras-Panon, osons Ratenon ».

Déjà candidat en 2008 à Bras-Panon, Jean-Hugues Ratenon entend s’investir, à neuf mois des municipales « pour la population panonnaise » même s’il aura « encore son mot à dire » dans les communes de la circonscription (où il a été candidat aux élections législatives, ndlr) et qu’il continuera à occuper le terrain social.

Et Jean-Hugues Ratenon dévoile ses atouts. « On a pas besoin d’un maire avec un bac +7 ou 8, on a beon d’un maire avec bac + coeur« , qui sache « être sensible aux préoccupations de la population« . Pour le reste, il demeure encore mystérieux sur le programme qu’il va proposé aux Panonnais. « Il est encore trop tôt« , estime-t-il.

Daniel Gonthier ? « Un maire arrogant, insolent »

Jean-Hugues Ratenon se montre critique vis à vis de Daniel Gonthier, accusé de ne pas traiter le problème de l’eau dans sa commune. « L’eau n’est pas potable à Bras-Panon et est un danger pour la population. Il y a un parasite à l’intérieur depuis mars 2012. J’ai demandé au préfet d’alerter la ministre de la Santé« , explique-t-il, et exhorte à Daniel Gonthier « d’agir au plus vite« .

Au sujet du maire UMP, Jean-Hugues Ratenon « refuse de dire qu’il n’a rien fait« . Mais à notre micro, il lance la critique fuse: « C’est un maire arrogant, insolent, qui méprise ses adversaires et qui méprise sa population« , souligne-t-il.

Le candidat sans étiquette de Bras-Panon explique également qu’il a fait le choix de ne pas reprendre un emploi « pour être disponible pour la bataille de 2014 et pour être sur le terrain pour la bataille du social« . Jean-Hugues Ratenon souhaite donc conjuguer terrain politique, à Bras-Panon, et terrain social, avec l’ARCP et Rezistans, pendant les neuf prochains mois. « Il n’y a pas d’incompatibilité« , conclut-il.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

2ème circonscription : Jean-Yves Morel fait le plein de soutiens

Jean-Yves Morel, qui est candidat dans la 2ème circonscription (Le Port 1 et 2, La Possession, St-Paul ,2 et 3), poursuit sa campagne en vue de l’élection législative des dimanches 30 juin et 7 juillet. Hier soir, il tenait meeting à l’Étang St-Paul devant quelques 400 sympathisants.

Législatives : Candidat dans la 6e, Mario Lechat souhaite la suppression de l’octroi de mer et du droit du sol

Mario Lechat se lance dans la course aux Législatives. Candidat dans la 6e circonscription sous l’étiquette divers-droite, mais bénéficiant du soutien du sénateur de la majorité présidentielle Stéphane Fouassin et de la municipalité sainte-marienne, le vice-président de la Cinor compte bien tirer son épingle du jeu avec sa suppléante, Angélique Moutoussamy. Il souhaite notamment la suppression de l’octroi de mer et du droit du sol.

Jean-Luc Mélenchon propose Younous Omarjee comme Premier ministre

Le fondateur de La France Insoumise fait le tour des plateaux durant cette dernière semaine de campagne des élections législatives. Le Nouveau Front populaire envisage d’obtenir la majorité à l’Assemblée nationale et donc de prendre la tête du gouvernement. Et si c’est le cas, Jean-Luc Mélenchon a plusieurs noms en tête, comme le député européen réunionnais, Younous Omarjee.