Revenir à la rubrique : Politique

Jean-Daniel Dennemont revient à la charge sur l’emploi des Avironnais

Un peu plus d’un mois après une première charge sur l’emploi des jeunes Avironnais, Jean-Daniel Dennemont, candidat aux municipales de 2014, rappelle le maire à ses « défaillances » en la matière au cours d’une nouvelle conférence de presse. « Nous constatons qu’il y a de moins en moins de jeunes de la ville aux postes clefs et […]

Ecrit par LG – le jeudi 20 juin 2013 à 16H48

Un peu plus d’un mois après une première charge sur l’emploi des jeunes Avironnais, Jean-Daniel Dennemont, candidat aux municipales de 2014, rappelle le maire à ses « défaillances » en la matière au cours d’une nouvelle conférence de presse.

« Nous constatons qu’il y a de moins en moins de jeunes de la ville aux postes clefs et pourtant ils sont formés ! Je connais plusieurs d’entre-eux qui ont réussi leur concours de la fonction publique territoriale mais leur évolution professionnelle n’a pas été soutenue ou a été bloquée par le maire », débute-t-il. Un comble pour le candidat qui estime que le maire Michel Dennemont devrait user à plein des responsabilités  -présidence du Centre de Gestion et délégué régional du Centre national de la fonction publique territoriale- qui sont les siennes.

Toujours selon l’opposant, le maire est « incapable de mobiliser les différents dispositifs d’insertion tels que le PLIE (plan local pour l’insertion et l’emploi), les contrats d’alternance, et le manque de projets pour mobiliser les contrats dans le cadre des chantiers d’insertion. Le maire se contente du minimum proposé et ne se bat pas pour trouver des solutions d’insertion supplémentaires ».

La priorité de l’emploi réservé aux habitants des Avirons a donné lieu à des échanges entre majorité et opposition lors du dernier conseil. « Le maire a montré lors du dernier conseil municipal qu’il souffle sur la braise de la xénophobie. Je lui pose une seule question : si moi je fais du racisme en priorisant les emplois en faveur des jeunes de la ville, alors, comment appelle-t-il ce que Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu et son mentor en politique, a proposé le 15 février 2013 dans un communiqué où il plaide pour les embauches des jeunes de sa ville ? » Les deux hommes auront décidément du mal à se mettre d’accord d’ici les municipales de mars 2014.

« Nous devons définir une politique de formation en fonction des postes susceptibles d’être créés au sein de la collectivité communale. Des plans de formation devraient être pensés pour favoriser la réussite du jeune avironnais aux concours dans la fonction publique territoriale. Identifions les compétences locales pour ensuite permettre la construction de profils types pour accéder aux postes créés par exemple dans le domaine de la petite enfance où des places devraient être créées », conclut Jean-Daniel Dennemont.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Emeline K/Bidi bat campagne dans le Sud Sauvage

Emeline K/Bidi fait le plein de soutiens dans le sur la quatrième circonscription. La candidate de la gauche sur la quatrième circonscription détaille son programme devant un parterre d’élus de premier plan et de militants.

Jean-Luc Mélenchon confirme qu’il se verrait bien à Matignon

« J’ai l’intention de gouverner ce pays », a assuré Jean-Luc Mélenchon sur le plateau de C l’hebdo. Bien qu’il affirme qu’il pourrait s’effacer pour un autre prétendant, il rappelle son exigence, dans l’hypothèse ou Le Nouveau Front Populaire l’emporterait à l’issue du second tour le 7 juillet prochain, de voir le parti comptant le plus de députés au sein de l’union désigner le futur locataire de Matignon. Et dans son esprit, ça ne fait aucun doute que ce sera LFI…