Revenir à la rubrique : Communiqué

Hausse du prix des carburants : Jean-Hugues Ratenon appelle la population à s’organiser

Le député de La Réunion, Jean-Hugues Ratenon, s'insurge de la hausse des prix des carburants. Il invite dans un communiqué la population "à s'organiser pour que cesse ces abus".

Ecrit par Baradi Siva – le vendredi 01 septembre 2023 à 14H36
Image d'illustration de Jean-Hugues Ratenon

Alors que l’inflation flambe, tout est plus cher de jour en jour ; alors que le pouvoir d’achat des Réunionnais est en berne depuis longtemps ; voilà qu’en ce 1er septembre, les prix des carburants repartent à la hausse, + 7 centimes pour le sans plomb, + 13 centimes pour le gazole !! , dans un jeu de yoyo des abuseurs puisque les compagnies pétrolières, elles, continuent à s’engraisser : ExxonMobil a réalisé un profit de 11,4 milliards de dollars au cours des trois premiers mois de 2023, soit le double de celui réalisé au premier trimestre 2022 ; Total Energies, a quant à elle annoncé un bénéfice trimestriel net en hausse annuelle de 12 % à 5,6 milliards de dollars, tandis que Shell et Chevron ont vu leurs profits augmenter d’environ 5 % sur un an, à respectivement 9,6 et 6,6 milliards de dollars.

Nous ne devons pas nous contenter des arguments de la préfecture qui souligne que malgré ces fortes hausses, les prix des carburants restent inférieurs à ceux de l’hexagone.

Je le dis souvent comparons ce qui est comparable, car ici rien n’est pareil.

Taux de pauvreté, taux de chômage records ; salaires inférieurs ; classe moyenne à l’agonie et aussi AUCUN autre moyen de se déplacer à La Réunion qu’avec sa voiture en raison d’un service de transports en commun insuffisant et pas adapté.

La voiture n’est pas un luxe. C’est un outil essentiel de travail. C’est pourquoi, je propose que les carburants soient intégrés au BQP. C’est un produit de 1ère nécessité.

Face à notre situation exceptionnelle, comment le gouvernement compte-t-il agir pour aider les travailleurs de plus en plus pauvres et les Réunionnais d’une façon générale ?

Pourquoi ne pas remettre en place le chèque carburant ? Pourquoi ne pas soutenir la Région dans la faisabilité de remettre en service le train ?

Quand on connait les super profits qu’engrangent les compagnies pétrolières sur le dos des Réunionnais, elles ne doivent pas être exemptées d’efforts pour soulager la souffrance des gens.

En cette période de crise majeure, ce ne sont pas aux plus pauvres, aux citoyens, de toujours payer plus. Il y a dans ce pays des entreprises qui se gavent, il est urgent de partager la richesse.

Nous savons tous que seul le rapport de force peut faire changer les choses. J’invite les victimes de ce système et la population en générale à s’organiser pour que cesse ces abus.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] TikTok en Nouvelle-Calédonie : le blocage du réseau social n’est pas suspendu

Saisi par des associations et des particuliers, le juge des référés du Conseil d’État ne suspend pas le blocage de TikTok en Nouvelle-Calédonie. En effet, les requérants n’apportent pas d’éléments pour démontrer que ce blocage a des conséquences immédiates et concrètes sur leur situation et leurs intérêts, ce qui est une « condition d’urgence » nécessaire pour l’intervention du juge des référés. Dans un contexte où tous les autres réseaux sociaux et médias presse, TV et radio restent accessibles, et parce que ce blocage temporaire vise à contribuer au rétablissement de la sécurité sur l’archipel, le juge des référés rejette la demande des requérants.

RN2 de Saint-André : Accident dans le secteur de Petit Bazar

Sur la RN2 à Saint André, suite à un accident qui s’est produit dans le secteur de Petit Bazar, la route a été fermée à la circulation en milieu de matinée dans le sens Nord/Est avec une déviation par la bretelle de sortie de l’échangeur, et la RN2002. Un sur-accident est ensuite survenu. La route a finalement pu être rouverte à la circulation en fin de matinée.