Revenir à la rubrique : Politique

Fêtes de fin d’année sous cloche: L’association des maires a un avis mitigé

Au nom de l'association des maires de La Réunion, son président Serge Hoareau commente les mesures prises par le préfet cette nuit à trois jours de l'entrée en vigueur de l'arrêté.

Ecrit par LG – le samedi 18 décembre 2021 à 15H46

Face à l’augmentation importante des cas de COVID, le Préfet de Région et du Département de La Réunion a décidé de prendre une nouvelle série de mesures de restrictions. Ces dernières entreront en vigueur dès le 21 décembre prochain.

Ce long week-end du 20 décembre a été épargné par ces restrictions dans un souci de ne pas remettre en cause l’organisation des événements organisés autour de la Fet Kaf.

Les différentes manifestations se dérouleront selon des règles connues : présentation du pass sanitaire, port du masque obligatoire et ce afin de garantir la bonne mise en œuvre des protocoles sanitaires. Chacune et chacun d’entre nous sont donc invités à respecter ces règles en responsabilité.

Il est toutefois regrettable que les tirs de feux d’artifices aient été purement et simplement interdits au plus haut niveau du gouvernement. Ces derniers auraient pu être organisés sans public et être observés depuis chez soi ou dans un drive.

Enfin, comme en 2020, la décision a été prise d’interdire les regroupements de personnes sur la voie publique le soir des réveillons de noël et du nouvel an. Cette décision est sans doute nécessaire car il est impossible de faire respecter les gestes barrière et la distanciation lors de ce type d’événement spontané.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Bilan de mi-mandat : Le terrain pour les rodéos bientôt prêt

S’il reste encore deux ans à Olivier Hoarau pour remplir ses promesses de campagne, certains dossiers continuent leur chemin comme le futur terrain de rodéos à deux-roues, ou le projet de l’Amiral. D’autres, comme la piscine intercommunale, semble encore dans les limbes.

Législatives : Après le chaos, le statu quo

Après une dissolution de l’Assemblée nationale, des élections législatives anticipées, une campagne tumultueuse et une mobilisation record des électeurs, le camp Macroniste s’est de nouveau retrouvé majoritaire lors du vote inaugural de la nouvelle législature. Yaël Braun-Pivet, protégée d’Emmanuel Macron, reprend sa place au perchoir de l’Assemblée nationale et prouve que malgré le séisme électoral, les plaques tectoniques de la politique française n’ont en fait pas vraiment bougé.