Revenir à la rubrique : Politique

Européennes : Le Rassemblement national en tête dans les 24 communes de La Réunion

Les résultats provisoires pour le département de La Réunion sont connus. Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national est en tête dans les 24 communes de l’île et réalise un score de 31,24%. En deuxième position arrive Manon Aubry pour la France Insoumise (19,03%). La République En Marche de Nathalie Loiseau prend la troisième […]

Ecrit par Zinfos974 – le lundi 27 mai 2019 à 00H58

Les résultats provisoires pour le département de La Réunion sont connus. Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national est en tête dans les 24 communes de l’île et réalise un score de 31,24%. En deuxième position arrive Manon Aubry pour la France Insoumise (19,03%). La République En Marche de Nathalie Loiseau prend la troisième place avec 10,43% des voix.

Dans 23 communes, l’ordre d’arrivée est strictement respecté avec le Rassemblement national qui draine en moyenne 30% des voix, suivi de la France Insoumise (20% en moyenne) puis de la République en Marche avec en moyenne 9% dans chaque commune. 

A noter que le tiercé n’est pas respecté dans la seule commune de Sainte-Rose où LREM est deuxième et la liste LFI troisième.

 

Européennes : Le Rassemblement national en tête dans les 24 communes de La Réunion

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Cirest : Ratenon interpelle les élus et demande à Selly un changement de gouvernance

Jean-Hugues Ratenon ne cache pas ses préoccupations concernant la gestion de la Cirest et de la SPL Estival. Suite aux révélations du rapport provisoire de la Cour régionale des comptes, aux témoignages de l’intersyndicale et aux informations relayées par les médias, le député de la 5e circonscription juge la situation alarmante et demande à Patrice Selly, président de l’intercommunalité, un changement de gouvernance.