Revenir à la rubrique : Politique

Etang-Salé : Le rapporteur public va demander au Conseil d’Etat l’annulation des élections municipales

Après le recours rejeté du tribunal administratif de La Réunion, Mathieu Hoarau a porté le contentieux électoral devant le Conseil d’Etat. Le rapporteur public s’apprête ainsi à demander l’annulation des opérations électorales qui se sont déroulées les 15 et 28 juin 2020 à l’Etang-Salé.

Ecrit par zinfos974 – le mardi 14 décembre 2021 à 12H00

Battu d’une seule voix lors des Municipales, Mathieu Hoarau avait déposé un recours devant le tribunal administratif qui l’avait finalement rejeté. En février dernier, la juridiction administrative avait suivi les arguments des conseils de Jean-Claude Lacouture, réélu avec 4098 voix contre 4097 pour Mathieu Hoarau, confirmant son 5e mandat à la tête de l’Etang-Salé.

Cette décision du TA a été « anticipée » par le jeune élu de l’opposition, déterminé à faire entendre « la voix du citoyen« . L’appel de la décision a été porté devant le Conseil d’Etat. Prévue pour le 19 novembre dernier, l’audience de renvoi aura finalement lieu ce mercredi 15 décembre.

Hier, le rapporteur public a mis en ligne le sens de ses conclusions. Contrairement à la décision du tribunal, le rapporteur public du Conseil d’Etat s’apprête à demander l’annulation des dernières élections municipales dans la commune de l’Etang-Salé et donc l’annulation du jugement du TA de La Réunion. 
 
Demain, durant l’audience, le rapporteur public présentera les motivations de ses conclusions. L’arrêt du juge administratif suprême est attendu dans deux à trois semaines. 

 

 

[Mathieu Hoarau : « On ira jusqu’au Conseil d’Etat »]urlblank:https://www.zinfos974.com/Mathieu-Hoarau-On-ira-jusqu-au-Conseil-d-Etat_a166348.html

[Recours à l’Étang-Salé: Le rapporteur public défavorable à Mathieu Hoarau]urlblank:https://www.zinfos974.com/Recours-a-L-Etang-Sale-Le-rapporteur-public-defavorable-a-Mathieu-Hoarau_a166068.html  

[Il n’y aura pas de nouvelle élection municipale à l’Etang-Salé]urlblank:https://www.zinfos974.com/Il-n-y-aura-pas-de-nouvelle-election-municipale-a-l-Etang-Sale_a166288.html  

[« Jean-Claude Lacouture est conforté dans sa position de maire de l’Etang-Salé »]url:https://www.zinfos974.com/Jean-Claude-Lacouture-est-conforte-dans-sa-position-de-maire-de-l-Etang-Sale_a166344.html

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nouveau Front populaire : « On fabrique des votes RN », déplore Marine Tondelier

La secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts a poussé un coup de gueule ce mercredi sur le plateau des « 4 Vérités » de Télématin sur France 2. Elle a exprimé sa colère et sa déception à cause de la « guerre de leadership » au sein du Nouveau Front populaire qui empêche un accord sur une proposition commune d’un Premier ministre pour le nouveau gouvernement qui sera formé suite aux élections législatives anticipées qui viennent de s’achever.

NFP : Une candidature unique pour le Perchoir avant celle de Matignon

Les représentants du Nouveau Front Populaire ont acté une candidature unique pour la présidence de l’Assemblée, sans qu’un nom ne soit officiel pour le moment. D’ailleurs, LFI a demandé à ses partenaires de se concentrer d’abord sur les tractations autours des postes du palais Bourbon. Pour autant, les discussions pour la nomination d’un premier ministre ont repris entre les différents partis.

Législatives : Le Président accepte la démission de Gabriel Attal

De nombreux journalistes annonçaient qu’Emmanuel Macron accepterait la démission du Premier ministre et de son gouvernement ce mardi. C’est donc chose faite depuis ce soir. Le président l’a cependant désigné pour « traiter des affaires courantes », afin de laisser à l’Assemblée le temps de trouver une majorité stable.