Revenir à la rubrique : Politique

Ericka Bareigts (PS) rend hommage à Jacques Delors, « architecte de l’Europe contemporaine »

"L'Europe perd aujourd'hui l'un de ses bâtisseurs, La France l'un de ses fidèles serviteurs et nous, au Parti socialiste, nous perdons un camarade". La première secrétaire fédérale du Parti socialiste, Ericka Bareigts, a rendu un vibrant hommage à l'ancien président de la Commission européenne, Jacques Delors, décédé ce mercredi à l'âge de 98 ans. La maire de Saint-Denis voit dans la figure de l'ancien ministre de l'Économie et des Finances de François Mitterrand "l'architecte de l'Europe contemporaine".

Ecrit par N.P. – le jeudi 28 décembre 2023 à 16H27

« C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris la disparition de Jacques Delors.

Travailleur infatigable et grand artisan de la construction de l’Union Européenne, Jacques Delors laisse derrière lui un héritage majeur qui a marqué notre île.

En contribuant à la mise en place du marché unique, à la signature des accords de Schengen, à l’Acte unique européen, au lancement du programme Erasmus, à la réforme de la politique agricole commune et à la mise en chantier de l’union économique et monétaire qui a abouti à la création de l’euro, Jacques Delors a façonné les contours de l’Europe telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Il a consacré sa vie à l’idéal européen, cherchant à créer une union plus forte et plus solidaire. Sous son leadership éclairé, l’Europe a apporté un soutien financier essentiel à La Réunion, favorisant des initiatives cruciales qui ont contribué à façonner notre avenir. Nous avons bénéficié de fonds de cohésion de l’Union Européenne, qui a favorisé les investissements stratégiques dans des domaines tels que l’éducation et la recherche. L’Union Européenne a également soutenu des initiatives visant à renforcer notre système éducatif et la formation professionnelle, offrant ainsi de nouvelles opportunités aux jeunes générations.

Sous sa houlette l’engagement européen s’est également étendu à la préservation et à la promotion de notre patrimoine culturel. Dans le même temps, les programmes de développement régionaux ont été des moteurs de croissance, créant des emplois, soutenant l’éducation et améliorant notre qualité de vie.

Son renoncement à une candidature à l’élection présidentielle en 1994 a témoigné de son dévouement et de sa conviction profonde en faveur de l’union au sein de notre parti politique et de l’idéal européen.

L’Europe perd aujourd’hui l’un de ses bâtisseurs, La France l’un de ses fidèles serviteurs et nous, au Parti Socialiste, nous perdons un camarade.

Le Parti Socialiste de la Réunion souhaite rendre hommage à Jacques Delors et sa vision d’une Europe unie. Son influence sur la politique européenne a été cruciale et les fruits de son travail ont contribué au développement économique et social de notre île.

Le Parti socialiste de La Réunion adresse ses plus sincères condoléances à la famille de Jacques Delors et plus particulièrement à notre camarade Martine Aubry. »

 

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

François Asselineau vient prôner la « Réunionexit »

Accéder à la députation européenne pour mieux combattre Bruxelles, c’est le but que poursuit François Asselineau. Le chantre du Frexit vient prendre connaissance des réalités réunionnaises jusqu’à ce samedi et tenter de convaincre que la France et donc La Réunion se porteraient mieux sans l’UE, sans sa monnaie unique et sans l’OTAN.