Fraude aux municipales à l’Etang-Salé : « Cette manipulation électorale a atteint son objectif »

Le volet pénal des élections municipales de 2020 à l'Etang-Salé s'est à nouveau joué devant la justice ce jeudi. Lors du premier procès à St-Pierre, les cinq personnes poursuivies avaient été relaxées. Le ministère public a requis des peines amende à l'encontre de trois d'entre eux, ceux qui avaient des responsabilités administratives et électorales le jour des faits. Décision le 11 avril prochain.